5 signes qui montrent que votre bébé ne supporte pas son lait

  • Enfant qui n'aime pas son lait
Publié le mercredi 9 novembre 2016

Vous trouvez que votre bébé n’a pas l’air très en forme, il s’agite pour des motifs que vous ne comprenez pas ? Et si le problème venait du fait qu’il ne supporte pas le lait de son biberon ? Allergie ou intolérance passagère, découvrez les 5 symptômes qui montrent que votre bébé ne supporte pas son lait.

Quand devez-vous soupçonner que le lait infantile ne convient plus à votre enfant ?

1. Votre bébé pleure après chaque repas

Si votre nourrisson pleure systématiquement après chaque biberon, et même pendant la tétée, il y a vraiment des questions à vous poser. Est-ce le biberon qui ne convient pas ? La tétine qui ne serait pas adaptée ? La position dans vos bras peut-être ? Si tous ces points sont éliminés, c’est peut-être son lait qui pose problème.

2. Il régurgite beaucoup

Les régurgitations chez un nourrisson, c’est fréquent et normal. Mais si votre bébé régurgite très souvent, que les quantités sont impressionnantes et que cela a l’air de le faire souffrir, il est important de mettre le doigt sur ce qui ne va pas.

3. Votre bébé vomit souvent

Si vous constatez que votre enfant vomit en jet après chaque biberon, ou du moins de manière assez régulière, vous pouvez également vous poser la question de l’intolérance ou de l’allergie au lait de vache.

4. Il souffre d’éruptions cutanées

Des plaques de boutons apparaissent un peu partout sur son corps et/ou sur son visage ? Cela le démange beaucoup ? C’est un signal d’alerte qui peut se révéler être une intolérance au lait de vache.

5. Son visage gonfle

C’est peu fréquent, mais c’est une manifestation typique d’allergie. Elle peut en plus être impressionnante et doit dans tous les cas vous inciter à consulter rapidement.

Que faire si votre bébé ne supporte plus ses biberons ?

Avant tout, allez consulter un pédiatre pour poser le diagnostic adéquat. Si votre bébé est effectivement intolérant ou allergique au lait de vache, il sera nécessaire de changer de lait. On peut trouver en pharmacie des laits infantiles sans lactose, ainsi que des laits infantiles hypoallergéniques dont la teneur en protéines de lait de vache est minime.

Vous pouvez également vous tourner vers une préparation infantile formulée à partir des protéines du lait de chèvre qui peut être une alternative intéressante (sauf en cas de réelle allergie au lait de vache, confirmée par des tests).

En adoptant un nouveau lait, puis en introduisant la diversification alimentaire dans les repas de votre bébé, vous devriez réduire significativement, voire faire disparaître, ces symptômes désagréables et parfois angoissants. Et vous permettrez à votre enfant de retrouver le bien-être qui l’aidera à se développer harmonieusement.

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.

AVIS IMPORTANT : Le lait maternel est l’aliment idéal de chaque nourrisson. En cas d’utilisation d’une formule infantile, ou quand la mère ne peut ou ne souhaite pas allaiter, il importe de respecter scrupuleusement les indications de préparation et d’utilisation et de suivre l’avis du corps médical.

À propos de l'auteur

Alice du Laboratoire PediAct

En tant que Mascotte, je représente le Laboratoire PediAct dans ses différents échanges avec les professionnels et le grand public.
N'hésitez pas à me contacter !

Téléchargez gratuitement nos guides pratiques

Télécharger gratuitement : Comment choisir sa chambre d'inhalation
Télécharger gratuitement : 5 astuces et conseils
New Call-to-action
Commentaires fermés sur 5 signes qui montrent que votre bébé ne supporte pas son lait

Les commentaires sont fermés.