À partir de quand mon enfant peut-il se laver tout seul ?

publié le: 11 septembre 2020

À partir de quand mon enfant peut-il se laver tout seul ?

De jour en jour, votre enfant grandit et devient plus indépendant. Vous le remarquez au quotidien lors des repas, quand il s’exprime, quand il bouge, quand il joue, mais également quand il est dans la salle de bain. À partir de quand pouvez-vous le laisser se laver tout seul ? Quelles sont les étapes à suivre ? Comment faire de ce moment un gain d’indépendance sans lésiner sur la sécurité ? PediAct vous donne ses conseils. 

 

Chaque enfant va à son rythme !

Chez PediAct, on vous le dit très souvent : chaque enfant avance à son propre rythme. Aussi, que ce soit pour le bain ou pour la marche, il n’est vraiment pas nécessaire de brusquer les choses et de vous mettre la pression si le premier bain en solo ne se passe pas comme prévu. 

 

À chaque âge, son lavage

En règle générale, un enfant peut commencer à se laver tout seul vers l’âge de 2-3 ans tant que vous restez à côté. S’il est demandeur, sachez qu’il ne pourra se laver que certaines parties de son corps : les bras, les jambes ou encore son petit ventre. 

À partir de 5 ou 6 ans, votre enfant gagne beaucoup en autonomie, au point de pouvoir presque tout faire tout seul. Nous vous recommandons simplement de rester non loin de lui au cas où il oublierait une étape.

Après 6 ans, votre tout petit – qui devient grand – peut enfin prendre son bain ou sa douche sans aucune aide. Vous pouvez même quitter la pièce si vous vous sentez assez serein pour cela, et lui laisser cette indépendance qui est très importante pour l’acquisition de son autonomie.

 

Acquérir les bons gestes d’hygiène

Alors certes, sur le papier votre enfant a enfin l’âge de se laver tout seul et de gagner en autonomie. Mais dans les faits, a-t-il vraiment acquis les bons gestes d’hygiène ? 

Pour les connaître, votre enfant a besoin de VOUS !

En effet, vous allez devoir lui enseigner l’hygiène et pourquoi, c’est important de se laver correctement. Pour ce faire, vous devrez lui montrer comment utiliser le savon, le shampoing, sur quelle partie du corps ces produits s’utilisent et comment se laver.

Car qui dit autonomie, dit aussi apprentissage. Pour que votre enfant apprenne en s’amusant, n’hésitez pas à rendre le moment plus ludique en lui laissant ses jouets, ou en inventant un jeu en rapport avec la douche. 

Il ne pourra que gagner en autonomie, et ne verra pas ce moment comme une contrainte. 

 

La sécurité : un élément indispensable

Quitter la salle de bain quand votre enfant se lave ? Encore faut-il être sûr de sa sécurité. Premièrement, si vous remarquez que votre enfant n’est pas encore totalement à l’aise, ou alors si vous êtes inquiets de le laisser faire sa toilette seul, n’hésitez pas à rester près de lui. 

Prenez garde à la noyade. Vous le savez certainement, mais jusqu’à l’âge de 4-5 ans il y a un risque accru de noyade, et ce même avec peu d’eau. Expliquez-lui, sans lui faire peur, qu’il doit être attentif. Vous pouvez par exemple, installer un tapis antidérapant dans la baignoire afin d’éviter les glissades qui pourraient amener à une chute ou une noyade. 

Autre risque : les brûlures. Pour éviter que votre enfant ne se brûle, nous vous conseillons de recouvrir les robinets d’un gant ou d’une serviette. Du moins, dans les premiers mois où il commence à se laver tout seul. 

Au jour le jour, continuez de lui expliquer les risques, toujours sans lui faire peur. 

 

Parents, soyez patients

Durant les premières années de sa vie, votre enfant ne cessera d’apprendre. Chaque jour est un nouvel apprentissage qui demande patience et lâcher-prise de la part des parents. C’est pareil pour l’étape de la douche et du bain. Lors des premiers lavages en autonomie, vous devrez donc accepter que de l’eau et du savon débordent du bain, que la serviette tombe à l’eau. Pour que tout se passe au mieux, que votre enfant progresse dans son autonomie, et qu’il acquiert au fur et à mesure les bonnes habitudes, faites de ce moment une routine. Pour ce faire, proposez à votre enfant de se laver chaque jour à la même heure, de répéter les mêmes gestes dans le même ordre, et surtout de saluer ses progrès.

 

Quelques trucs pour que votre enfant devienne autonome facilement

Pas toujours facile de savoir comment s’y prendre quand votre enfant commence à devenir autonome pour se laver. Voici un petit résumé pour que ce moment se passe à merveille, que ce soit pour votre tout-petit ou pour vous : 

  • Mettez à disposition une éponge à douche ou un gant de toilette pour l’aider à se laver ;
  • Installez un tapis anti-dérapant pour limiter les risques de chute ou de noyade ;
  • Déposez un petit miroir pour que votre enfant puisse vérifier s’il ne reste pas de shampoing dans ses cheveux ;
  • Proposez-lui de tirer le rideau s’il souhaite gagner en intimité et que vous souhaitez rester à côté le temps de ses premières douches ou premiers bains ;
  • Rappelez-lui, avec des mots simples, les règles d’hygiène des parties intimes ;
  • Acheter des produits simples à utiliser pour votre enfant ;
  • Recouvrez les robinets avec un gant de toilette pour éviter les brûlures.

 

Ce qu’il faut retenir :

Apprendre à se laver tout seul constitue une étape extrêmement importante dans la marche vers l’autonomie. Pour que celle-ci soit une réussite, il faudra respecter l’âge de l’enfant, les règles d’hygiène et de sécurité. Ne prenez pas ce moment comme une corvée, mais plutôt comme un moment indispensable – certes – mais agréable. Faites de cet instant un rituel où votre enfant grandit, s’autonomise, où vous pouvez aussi discuter avec lui (si vous restez dans la pièce), et bien sûr n’hésitez pas à lui proposer quelques jouets pour qu’il s’amuse en se lavant.

Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.