publié le: 19 août 2014

Bien préparer la rentrée des classes des plus petits en reprenant le bon rythme !

rentrée des classes enfant

Les vacances scolaires s’achèvent et la rentrée des classes se rapproche à grands pas. Si, pendant près de deux mois, votre enfant a connu plus de liberté et moins de contraintes, il doit à présent reprendre un rythme de vie plus posé afin d’entamer la rentrée scolaire en pleine forme.

Il est donc temps de lui imposer quelques règles simples mais efficaces, afin de l’accompagner tout en douceur sur le chemin de l’école.

Le sommeil de votre enfant

Des couchers plus tardifs, des grasses matinées plus fréquentes lors de la période estivale : la plupart des enfants sont un peu déréglés. Si ce rythme de sommeil n’a pas d’incidence pendant les vacances, il ne peut perdurer lors de la rentrée des classes.

Un enfant entre 3 et 5 ans a besoin de 11h à 12h de sommeil par nuit. Un enfant entre 6 et 12 ans a besoin 10 à 11h de sommeil. Il faut donc rétablir l’horaire de sommeil afin que l’enfant puisse bénéficier d’un nombre d’heures suffisant pour être en pleine forme en se levant plus tôt le matin.

Un manque de sommeil entraine non seulement de la fatigue, mais aussi de la déconcentration et de l’irritabilité ; or, votre enfant a plus que jamais besoin d’affronter cette rentrée avec attention et sérénité.

Quelques jours avant la reprise de l’école, il est souhaitable de reprendre progressivement de bonnes habitudes afin d’avancer le moment du coucher : passez à table plus tôt et privilégiez des activités calmes après le repas, comme la lecture d’un livre et la séance de câlins.

Si votre enfant parvient à s’endormir plus tôt, il se réveillera plus tôt et se calera progressivement dans un cycle de sommeil plus régulier. Après le petit déjeuner, occupez-le, il est important qu’il soit actif et pratique un peu d’exercice physique.

L’alimentation de votre enfant

Si, pendant les vacances, on mange souvent à des heures irrégulières et l’on s’autorise parfois une alimentation un peu fantaisiste, un enfant doit retrouver un rythme alimentaire régulier et sain afin d’affronter sereinement cette nouvelle année scolaire.

Tout comme pour son sommeil, veillez à recadrer l’alimentation de votre enfant qui sera une arme essentielle pour accroître ses performances intellectuelles.

  • Le petit déjeuner

C’est un repas très important pour que votre enfant démarre sa journée du bon pied. S’il refuse de prendre un petit déjeuner équilibré, il sera à jeun depuis la veille au soir et sa concentration en classe risquerait d’en être fortement perturbée.

Évitez les gâteaux et biscuits industriels qui sont souvent trop gras et trop sucrés.

Préférez un produit laitier (lait, fromage ou yaourt) qui lui apportera des protéines et du calcium, un produit céréalier (pain, biscottes avec un peu de beurre et de confiture) qui, riche en glucides, lui offrira l’énergie nécessaire pour démarrer sa journée et un jus de fruit ou un fruit pour les vitamines et les fibres.

  • Le déjeuner et le dîner

Le déjeuner et le dîner doivent couvrir les besoins nutritionnels de l’enfant et lui apporter un tonus suffisant pour tenir jusqu’au repas suivant et ainsi limiter le grignotage.

Votre enfant a besoin de féculents (pâtes, pommes de terre, riz, par exemple), de légumes crus ou cuits, de poisson, de viande, d’œufs, de laitages et de fruits. À vous de composer des menus adaptés et équilibrés, en fonction des préférences de votre enfant.

  • Le goûter

Un goûter léger est souhaitable afin que votre enfant garde de l’appétit pour son dîner. Proposez-lui un laitage, un fruit ou un jus de fruit et une tranche de pain avec un petit morceau de chocolat.

Ne lui donnez pas de sodas ou autres boissons sucrées à table, expliquez à votre enfant que seule l’eau est indispensable à son organisme.

Dans la mesure du possible, partagez vos repas avec lui : être assis tous ensemble autour de la même table le stimulera davantage à manger et il sera heureux de passer ces moments privilégiés avec vous.

Les activités de votre enfant

Là aussi, il est fort probable qu’un peu de relâchement ait eu lieu. Un peu plus de télévision, de jeux vidéo ou d’ordinateur ont jalonné les vacances de votre enfant.

Si, comme l’indique le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) : « La télévision n’est pas adaptée aux enfants de moins de 3 ans. Avant 3 ans, l’enfant se construit en agissant sur le monde : la télévision risque de l’enfermer dans un statut de spectateur à un moment où il doit apprendre à devenir acteur du monde qui l’entoure », la télévision ou autre écran sont aussi nuisibles après 3 ans, car un abus entraine, entre autre, un appauvrissement de leur mémoire.

Avant la reprise de l’école et après celle-ci, posez des règles claires afin de réguler le temps passé devant les écrans : pas de télé en mangeant, ni avant d’aller se coucher et, bien entendu, jamais d’écrans pendant les devoirs. Intéressez votre enfant à des activités ludiques afin de le détourner de sa fascination pour les écrans, surtout en cette période de rentrée des classes où son attention doit être maximale.

Parlez avec lui de cette rentrée, rassurez-le s’il en ressent le besoin et une semaine à dix jours avant la reprise de l’école, pensez à recadrer son cycle de sommeil et son équilibre alimentaire.

 

Alice du Laboratoire Pediact

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *