Les femmes enceintes sont particulièrement attentives à leur alimentation : pour la santé de leur bébé à venir comme pour la leur. Voici les aliments qui leur sera recommandé d’éviter et des conseils pour une grossesse sereine.

Les aliments dangereux pour la femme enceinte

Le premier d’entre eux est bien entendu l’alcool. Celui-ci doit être évité à tout prix, même en petite quantité. Chez les femmes fortes consommatrices, le risque pour le bébé est le syndrome gravissime d’alcoolisme fœtal. Dans les cas d’une consommation plus modérée, on peut observer un retard de croissance, voire des naissances prématurées.

Autre phénomène à prendre en compte : les toxi-infections. La listériose et la toxoplasmose sont des maladies, la première bactérienne, la seconde due à un parasite, qui peuvent avoir des conséquences graves pendant la grossesse (accouchement prématuré, fausse-couche…). C’est pourquoi il est préconisé aux femmes enceintes d’éviter tous les aliments potentiellement contaminés : fromages au lait cru, viandes et poissons crus ou pas assez cuits, charcuterie type rillettes ou pâtés, foie gras, coquillages… Les fruits et légumes doivent être bien nettoyés ; les poissons, viandes et plats à base d’œufs devront être bien cuits et dégustés rapidement. Enfin, les conditions de conservation doivent être particulièrement bien suivies (respect des dates de péremption et de la chaîne du froid, séparation des aliments dans le réfrigérateur…), ainsi que le lavage des mains avant de cuisiner et de manger.

Enfin, il est conseillé d’éviter les produits à base de soja, qui contiennent des phyto-oestrogènes qui pourraient perturber l’équilibre hormonal de la future maman.

Que boire quand on attend un bébé ?

L’eau est la seule boisson recommandée pendant la grossesse. Elle joue un rôle important pour le bébé et pour la future maman. Le café et le thé ne sont pas interdits, il convient cependant d’éviter d’en abuser car ils contiennent des excitants qui vont atteindre le bébé. Certains sodas et boissons énergisantes contiennent également de la caféine, leur consommation est donc à bannir.

Les boissons industrielles ne sont pas indiquées, soit parce que trop sucrées, soit parce que contenant des édulcorants, type aspartame, dont l’innocuité pour le fœtus est régulièrement mise en doute.

Bien gérer son alimentation pendant la grossesse

Au-delà des aliments en eux-mêmes, la femme enceinte doit également faire attention aux quantités : ni trop, ni trop peu. Il est normal d’avoir une faim décuplée pendant la grossesse, le corps étant programmé pour nourrir le fœtus et faire des réserves en vue de l’allaitement. Toutefois, plutôt que manger deux fois plus, il est recommandé de manger à sa faim et de la nourriture de qualité et variée. Il est ainsi conseillé de modérer les aliments industriels, les sucreries et de préférer une cuisine simple, à base de protéines, fruits et légumes, produits laitiers…

La femme enceinte doit éviter d’ingérer trop de sucre, car cela peut provoquer des hyperglycémies qui font à leur tour augmenter le poids du bébé de manière parfois trop importante. Les effets d’une prise de poids trop forte se font également sentir sur la maman.

Bien entendu, n’hésitez pas à en parler avec votre médecin ou la sage-femme qui vous suit. Ils sauront vous guider et adapter leurs recommandations à votre cas personnel.

Surveiller son alimentation pendant la grossesse n’empêche pas les femmes enceintes de se faire plaisir avec de la nourriture savoureuse et permet d’éviter des complications inutiles. Posez toutes vos questions au médecin qui suit votre grossesse et surtout profitez bien de ces mois si particuliers.

 

Alice du Laboratoire PediAct

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.