publié le: 25 mars 2016

Comment allaiter bébé ?

Quelques conseils pour l'ailletement des enfants

Vous souhaitez allaiter votre enfant mais ne savez pas comment vous y prendre ? Pour tout savoir avant de commencer à donner le sein, voici quelques conseils pour bien démarrer.

Trouver la bonne position pour allaiter

Il existe plusieurs positions pour donner le sein : allongée avec votre bébé sur le côté, assise avec votre enfant dans les bras… Dans tous les cas, choisissez la position la plus confortable pour vous et votre enfant. N’hésitez pas à utiliser un coussin d’allaitement, à caler quelques oreillers autour de vous ou à vous installer dans un fauteuil avec les pieds relevés sur un tabouret afin de bien maintenir votre tout-petit sans que vos muscles soient trop sollicités. Lors de la tétée en effet, le poids du nourrisson peut rapidement vous fatiguer si vous êtes mal positionnée. Si besoin, lorsque vous allaitez assise, vous pouvez aussi placer un coussin sous les fesses de votre tout-petit afin qu’il soit à la bonne hauteur, tous en posant l’un de vos bras sur un accoudoir. Par ailleurs, si vous avez subi une épisiotomie, donnez le sein en position allongée, ce qui vous permettra de ne pas appuyer sur votre cicatrice.

La position de bébé pour bien téter

Pour mettre votre bébé correctement au sein, celui-ci doit avoir la tête légèrement penchée vers l’arrière et le menton en avant afin que ses lèvres puissent toucher votre mamelon. Ainsi, la lèvre inférieure et la langue du bébé doivent être en contact avec le mamelon en premier. Dès que sa mâchoire inférieure commence à bouger, orientez déjà sa tête vers votre sein afin de bien le positionner. Pour bien téter,  votre bébé prend à la fois le mamelon et l’aréole du sein, ce qui stimule la production de lait et favorise la succion.

Comment éviter les crevasses et douleurs liées à l’allaitement ?

Si la bonne position permet de bien allaiter, veillez à ce que votre tout-petit ne tire pas sur votre mamelon afin d’éviter les irritations ou les crevasses. Pour l’aider à mieux téter, placez vos doigts autour de sa bouche en soulevant votre sein afin de stimuler ses lèvres et faciliter la succion. Vous pouvez aussi utiliser des protège-mamelons. Le protège-mamelon Dr Brown’s par exemple, fabriqué en silicone médical souple, peut être recommandé aux femmes ayant une hypersensibilité du mamelon.

Après chaque tétée, pensez à bien sécher votre sein à l’aide d’une compresse propre et patientez quelques instants avant de remettre votre soutien-gorge. Sachez aussi que des produits apaisants tels que les pommades à base de lanoline permettent d’hydrater et prévenir les irritations. Sans oublier les coussinets apaisants à positionner sur vos seins pour faciliter la tétée. Ils permettront notamment, en cas d’engorgement, d’éviter les risques d’oedèmes. En cas de crevasses, étalez une pommade homéopathique ou une crème pharmaceutique qui pourra vous être prescrite par votre médecin. Autant que possible, et notamment la nuit, évitez aussi de porter votre soutien-gorge.

Soyez bien équipée

De nombreux accessoires de puériculture à destination des jeunes mamans qui allaitent vous permettront de donner le sein en toute sérénité. Le coussin d’allaitement, le tire-lait, les coussinets apaisants, le biberon avec une tétine qui épouse la forme de votre sein… sont autant de produits qui vont vite devenir indispensables. Côté vêtements, tournez-vous vers des hauts spécialement conçus pour allaiter en public et des soutiens-gorge adaptés à votre morphologie et à l’allaitement. Ils vous permettront par exemple de dégrafer l’attache sur le devant afin de ne pas faire trop patienter votre bébé, et lui donner le sein en toute discrétion. Idéal aussi lorsque vous partez en balade avec bébé ou que vous êtes invités chez des amis…

 

Alice du Laboratoire PediAct

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.