Comment communiquer sur les dangers de la cigarette avec votre adolescent ?

publié le: 18 octobre 2019
catégorie: Autres sujets

Communiquer dangers cigarette adolescent

Le tabac, l’alcool, la drogue, le sexe… Il existe tellement de sujets qui paraissent difficiles à aborder avec vos adolescents. Et pourtant, il est primordial de le faire. Aujourd’hui PediAct vous propose d’aborder le sujet des dangers de la cigarette avec votre adolescent.

Aujourd’hui, attardons-nous sur le tabagisme, qui touche 1 collégien sur six en France. Selon la même source, l’âge moyen de la première cigarette se situerait à environ 15 ans, malgré la connaissance des dangers que celle-ci présente sur la santé : addiction, problèmes de croissance, toux… D’autant plus que de nos jours, la cigarette électronique a fait son apparition et paraît plutôt célèbre chez les jeunes. Alors, lorsque l’on sait que parmi ceux ayant expérimenté la première cigarette avant 14 ans, 66% sont devenus des fumeurs quotidiens, il est évident que la conclusion est la suivante : aborder le sujet du tabac avec vos adolescents n’est pas une option ! PediAct a donc conçu cet article pour vous aider à bien communiquer sur les dangers de la cigarette, avec vos adolescents.

 

Considérez-le comme un adulte

Il est évident que communiquer avec un adolescent n’est pas simple. L’une des raisons est qu’à cet âge, l’adolescent est en pleine transition. Hier c’était un enfant tandis qu’aujourd’hui, il est au collège et veut se sentir écouté par ses parents. Ainsi adopter un discours trop autoritaire ne serait pas bon du tout pour votre relation. 

En effet, plus vous l’infantiliserez et serez dans l’interdiction, et plus il s’éloignera de vous et fera l’inverse de ce que vous lui avez dit. Pour éviter cet effet contre-productif, il est important d’opter pour un discours plus adulte. Vous pourrez par exemple commencer comme cela : “Bon, je sais que tu grandis et qu’aujourd’hui tu prends de plus en plus tes propres décisions, et j’ai confiance en toi. Mais j’aimerais avoir une conversation avec toi au sujet de la cigarette, et savoir ce que tu en penses.”. Et même si son opinion ne vous plaît pas, ne le rabaissez pas en la critiquant, affirmez simplement votre désaccord mais faites-lui comprendre que vous respecterez ses choix.

Évidemment ce n’est pas parce que vous ne lui interdisez pas, qu’il faut l’y encourager. L’idéal est donc de lui faire part de certaines règles à la maison comme par exemple ne pas fumer à la maison, ou devant son petit frère. Et bien entendu, si vous êtes fumeur également, veillez à respecter les règles que vous communiquerez.

 

Informez-le sur les chiffres et faits

L’avis de votre adolescent compte, mais vous devez également le prévenir des risques qu’il prend s’il choisit de fumer. Car les faits et les chiffres sont bien réels, et dramatiques. 

En effet, ce n’est plus une surprise, la cigarette contient de la nicotine. Il s’agit là de l’une des substances qui crée le plus de dépendance dans le monde (addiction possible dès 3 mois après la première cigarette). Mais ce n’est pas la seule substance nocive qui la compose. Renseignez-vous sur ses composants et parlez-en avec lui. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la cigarette électronique est apparue, mais elle reste tout de même une substance addictive et dangereuse pour la santé.

De plus, la consommation régulière de la cigarette peut avoir des effets nuisibles à long terme sur le cerveau d’un enfant ou d’un adolescent, tel que des troubles de l’humeur à l’âge adulte par exemple. Pour poursuivre sur notre énumération de points négatifs, la cigarette tue réellement. Avec quelques recherches, vous trouverez très rapidement un nombre de morts approximatif qui ont été causés par la cigarette.

 

Et si vous avez trouvé des cigarettes dans sa chambre ?

Il est tout à fait possible que vous ayez trouvé un paquet de cigarette caché dans la chambre de votre adolescent… Dans ce cas, réfléchissez avant d’agir. 

Certes, vous ne devez pas banaliser sa consommation de cigarettes, mais tentez de ne pas avoir une réaction excessive. Ne perdez pas votre sang froid en vous énervant sur lui et optez pour une approche ouverte en essayant de comprendre pourquoi il le fait. Enfin, suivez nos conseils évoqués dans la première partie de cet article.

 

Vous avez besoin de conseils ou d’informations ?

Si vous avez besoin d’en parler avec des professionnels et de bénéficier de conseils supplémentaires, ou si votre enfant aimerait approfondir sa réflexion avec un professionnel, vous pouvez contacter gratuitement Tabacstop au 0800 111 00.

Il existe également une brochure rédigée par la Fédération Addiction, en partenariat avec le RESPADD et avec le soutien financier de l’INCa, que votre adolescent peut consulter : “Et le tabac, t’en es où ?” 

 

Ce qu’il faut retenir :

Le tabac fait partie des sujets difficiles à aborder avec vos adolescents, mais il est primordial de le faire. Adoptez un discours adulte avec lui et non autoritaire, écoutez-le, prenez son avis en compte, donnez-lui votre opinion, informez-le et acceptez le fait qu’il prenne sa décision lui-même. Si vous souhaitez en parler avec un professionnel, vous pouvez téléphoner gratuitement à Tabacstop au 0800 111 00.