publié le: 29 octobre 2014

Comment faire de son 1er Halloween une fête inoubliable ?

hallowen enfants

“Des bonbons ou un sort !” Le 31 octobre prochain, vos enfants, déguisés en sorciers, en fantômes ou en vampires, vont sonner aux portes des voisins pour tenter de les effrayer, et de leur subtiliser un maximum de sucreries ! Pour réussir la fête la plus terrifiante de l’année, voici quelques idées de déguisements, de déco et d’activités à préparer avec vos petits monstres…

Déguisements, accessoires et maquillages d’Halloween

La première impression est toujours la bonne : votre enfant doit faire peur ! Osez donc les déguisements les plus effrayants : fantômes, sorcier(e)s, zombies, monstres, vampires, chauve-souris, citrouilles, diables, Dracula, squelettes… tout est permis. Vous trouverez d’ailleurs des déguisements de ce type dans les magasins de jouets à partir de 10 euros, ou, pour un costume personnalisé, il est très simple de le confectionner soi-même.

Prenez par exemple un vieux drap blanc, coupez deux ronds à l’emplacement des yeux et entourez le contour au feutre noir. Ajoutez un foulard autour du coup et votre petit fantôme est prêt !

Avec quelques accessoires, comme de vieilles bottes, un pantalon un peu grand, une chemise à carreaux, un chapeau de paille, quelques morceaux de laine pour les cheveux… et votre enfant est déguisé en épouvantail ! Il ne reste plus qu’à trouver un petit oiseau dans ses jouets pour le poser sur son épaule.

Pour les sorcières, une robe noire et longue fera l’affaire, n’oubliez pas le balai, collez quelques araignées en plastique sur ses vêtements et un peu de coton en guise de toile d’araignées. Pour le chapeau pointu, prenez un carton que vous roulez en forme de cône, et placez le sur le dessus d’un de vos chapeaux. Recouvrez-le de tissu noir que vous pouvez agrafer et le tour est joué ! Par ailleurs, de nombreux masques d’Halloween sont à imprimer sur internet, notamment sur le site www.jedessine.com. Citrouilles, Frankenstein, momies, monstres… vous avez l’embarras du choix et en quelques clics, choisissez avec votre enfant le masque qu’il souhaitera porter le jour J.

Le maquillage n’est pas à laisser de côté car il permet à votre enfant de mieux jouer avec les expressions du visage ! Qu’il soit déguisé en vampire ou en zombie… un teint blanc et des yeux noirs, une touche de rouge à lèvres pour le sang sont indispensables. Ajoutez ici quelques accessoires tels que des dents de vampires, ou des dents abîmées, des cicatrices à coller sur la peau, des yeux globuleux… que vous trouverez dans les magasins de jouets ou de déguisements.

Attention toutefois à bien choisir votre maquillage et les accessoires car ils seront en contact direct avec la peau des enfants qui est très fragile ! Il est donc recommandé de les acheter dans des magasins spécialisés. Choisissez des produits hypoallergéniques et des accessoires aux normes européennes, contenant le marquage CE. Pour nettoyer le visage, il vous faudra utiliser un savon doux et une lingette humide qui permettront d’enlever le maquillage en douceur.

On se plonge dans l’ambiance d’Halloween

Vous organisez une fête à la maison ? La déco d’Halloween n’est pas à négliger. Dès qu’ils passent le pas de la porte, vos invités doivent ressentir l’ambiance d’Halloween ! Avec votre enfant, créez une déco surprenante : prenez des petits pots en verre que vous peignez en jaune, orange et rouge, puis, avec un pinceau noir, dessinez des yeux et une bouche effrayante ou apeurée, vous y placerez le moment venu des bougies à l’intérieur pour des lanternes d’Halloween.

Suspendez au plafond, à l’aide d’un fil, des petits fantômes en papier que vous chiffonnez, et dessinez des yeux de différentes formes : une déco rapide et amusante à faire avec votre tout-petit. A accrocher également au mur : une banderole d’Halloween, que vous aurez créée en découpant et coloriant chaque lettre. Vous pouvez aussi découper, sur du tissu ou du papier noir, des formes de chauve-souris à coller un peu partout dans la maison.

Autre idée déco sur le thème “vampires”: des bougies sur lesquelles coule du sang. Il vous suffit tout simplement d’allumer une bougie rouge et de laisser la cire tomber sur le dessus des bougies blanches (attention à ne pas laisser votre enfant le faire seul).

Enfin, n’oubliez pas la fameuse citrouille à customiser ! Pour cela, choisissez plusieurs citrouilles pour réaliser différents modèles. Coupez le dessus, retirez la chair et les graines, et amusez-vous à dessiner puis à découper les yeux, le nez et la bouche de la citrouille. Comme pour les lanternes, vous placerez ensuite une bougie à l’intérieur.

A la quête des bonbons

Votre enfant et ses petits copains, tous plus effrayants les uns que les autres, sont prêts à sonner à la porte des voisins pour leur demander des bonbons ? Préparez-lui un petit sachet original dans lequel il pourra mettre toutes les sucreries qu’il aura récupérées en prononçant la phrase “Des bonbons ou un sort !”

Choisissez pour cela un sac en papier ou en carton. Découpez deux rectangles de papier de couleur, de la même taille que le sac et dessinez un arbre, des chauves-souris, ou tout autre dessin d’Halloween, en rapport avec le déguisement de votre enfant. Vous pouvez également découper et coller un carton en forme de citrouille, de hibou ou d’araignée, sur un panier ou un sac à bonbons en forme de cône.

Lorsque vous l’accompagnerez, n’oubliez pas de prendre votre appareil photo afin de garder en souvenir les moments de son premier Halloween

Attention aux excès !

D’habitude, votre enfant n’a le droit qu’à un bonbon de temps en temps. Il doit comprendre que ce soir, les bonbons “à volonté” et en quantité, c’est exceptionnel !

Le soir d’Halloween, veillez à ce qu’il se brosse bien les dents pour éviter les caries, et récupérez son “butin” de bonbons afin qu’il ne mange pas tout d’un coup le lendemain matin. Rangez-le avec lui dans le placard à sucreries (c’est vous qui lui en distribuerez).

Le 31 octobre, votre enfant risque aussi de se coucher plus tard que d’habitude. Veillez à ne pas trop perturber son sommeil et ne pas dépasser une certaine heure. Enfin, il s’agit d’une fête destinée à faire peur aux autres. Ne le laissez pas se coucher sans le rassurer afin qu’il ne fasse pas trop de cauchemars. Rappelez-lui qu’il ne s’agissait que de déguisements et que les monstres n’existent pas !

Bon Halloween !

Alice du Laboratoire PediAct

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.