publié le: 25 janvier 2019

Biberon au bol

Passer du biberon au bol est surtout une question de feeling de l’enfant. Mais à 2 ans révolus, ou quand approche le moment de rentrer en maternelle, vous pouvez penser qu’il est temps de forcer un peu ce passage, si votre enfant semble encore réticent.

Alors pourquoi est-il indispensable d’arrêter le biberon et à quel moment faut-il le faire ? Comment procéder pour franchir ce cap en douceur ? PediAct vous répond.

 

Pourquoi arrêter le biberon ?

Plusieurs raisons entraînent la nécessité de passer du biberon au bol.

Le risque de caries

Le risque accru de carie dentaire est l’une des raisons pour lesquelles il est conseillé de passer du biberon au bol. Car boire au biberon prolonge le contact entre le lait et les dents de bébé, surtout lorsque l’enfant s’endort en buvant.

Réduire l’alimentation en lait

Après l’introduction de nouveaux aliments, vers 1 an, les besoins en lait de bébé se réduisent. Or, continuer à prendre le lait au biberon peut conduire à privilégier cette alimentation contre le reste.

L’entrée à la garderie ou la maternelle

À partir de 3 ans, un enfant qui boit encore au biberon aura beaucoup de mal à s’en détacher le jour de la rentrée. Or, à cet âge, la plupart de ses petits camarades boivent au verre ou au bol. S’il ne veut pas lâcher son biberon, il risque d’attirer les moqueries et de se singulariser.

 

Quand arrêter le biberon ?

Comme nous l’avons vu en introduction, l’arrêt du biberon dépend de l’enfant. Néanmoins, 12-18 mois serait l’âge parfait pour amorcer le passage au bol. A cet âge, bébé a déjà commencé la diversification alimentaire. Il s’habitue doucement à manier d’autres outils, comme les couverts.

C’est aussi le moment où la diminution de la consommation de lait, sous sa forme originelle, s’amorce. L’alimentation se diversifie et d’autres formes de laitages sont introduits dans les repas.

Dans la pratique, il s’avère plutôt complexe de sevrer un bébé de cet âge : le biberon lui procure un sentiment de sécurité.

Mais plus le temps passe, plus il devient difficile de faire la transition. Alors, comment s’y prendre ?

 

Nos conseils pour arrêter le biberon 

Comme pour toute modification importante, il faut choisir une période sans stress pour l’enfant. Les vacances s’imposent comme un moment parfait pour démarrer cette étape vers l’autonomie.

  1. Proposer petit à petit un verre à bec en lieu et place du biberon. Ce sera un changement graduel qui ne bousculera pas bébé. Il est probable qu’il ne l’accepte pas tout de suite. Persévérez en douceur, il finira par l’accepter.
  2. Préservez les instants câlins associés au biberon, il sentira moins le changement.
  3. Pour un enfant plus grand (vers l’âge de 3 ans), commencez par en parler avec lui. Faites-lui comprendre qu’il est grand et que le biberon est pour les plus petits. Si possible, prenez l’exemple de son frère, sa sœur ou d’un autre enfant proche qui a facilement passé ce cap.
  4. Pour passer du verre à bec à la tasse ou au bol, proposez à l’enfant de venir avec vous pour acheter le mug de son choix.

 

Dans le cas où l’enfant souhaite absolument garder le biberon, restez patient et continuez de lui présenter son mug de manière régulière. Il finira bien par faire comme les grands !