publié le: 18 août 2015
catégorie: Dermatologie

Fesses irritées : les bons réflexes pour prévenir et soigner l’érythème fessier

Rares sont les enfants qui ne présentent pas au cours de leur première année une inflammation du siège, appelée érythème fessier. Bien que bénigne, cette dermite est très désagréable pour Bébé, voire douloureuse. Elle peut également donner lieu à une infection si les lésions ne sont pas traitées.

 

Reconnaître l’érythème fessier ou dermite du siège

Vous avez remarqué l’apparition de petits points rouges sur les fesses de bébé en lui changeant sa couche. L’inflammation s’est ensuite étendue sous forme de plaques qui peuvent atteindre les cuisses et les organes génitaux. Bébé se plaint et sa peau est chaude à ces endroits ? Vous êtes certainement en présence d’un érythème fessier.

Sans conséquence grave mais gênante pour lui, cette irritation est très souvent la conséquence d’un contact prolongé avec une couche souillée (selles ou urine). L’urine favorise l’humidité et apporte de l’urée qui peut se décomposer en ammoniaque. La peau va macérer dans ce milieu agressif et perdre peu à peu son rôle de barrière protectrice.

L’inflammation cutanée peut aussi résulter d’une réaction à une lessive ou un adoucissant utilisés pour le lavage des couches en tissu. Les selles liquides et plus acides dues à la diarrhée peuvent également provoquer une dermite du siège.

 

Comment prévenir et traiter l’érythème fessier ?

Généralement, l’érythème fessier se résorbe en 3 à 4 jours. Il faut avant tout traiter sa cause et apporter un soin tout particulier à l’hygiène pour en limiter la propagation, voire une possible infection.

Les soins à apporter en cas d’érythème :

  • Changer très régulièrement Bébé

N’hésitez pas à changer la couche de votre enfant très régulièrement, au moins six fois par jour, pour limiter au maximum le contact avec l’urine et les selles. Privilégiez des couches ultra-absorbantes et adaptées à la taille de votre nourrisson (elles ne doivent pas être trop serrées). Si vous le pouvez, laissez les fesses de bébé à l’air dans la journée.

  • Utiliser un soin lavant doux et hypoallergénique

Lors du change, nettoyez la peau fragilisée avec un détergent doux ou une huile nettoyante, suivi d’un rinçage à l’eau tiède et procédez à un séchage soigneux sans frotter mais en tamponnant la peau avec une serviette douce et propre. Apportez une vigilance particulière à bien sécher les plis cutanés pour éviter toute macération de la peau.

  • Limiter l’usage des lingettes

Même si elles sont très pratiques, en voyage par exemple, les lingettes contiennent souvent une faible teneur en alcool ou d’autres produits qui peuvent irriter.

  • Appliquer une crème protectrice

Pediact envisage la distribution d’une crème en 2016 pour les érythèmes et qui ne contiendra pas d’oxyde de zinc.

  • Procéder à un lavage systématique des mains

Devant un cas d’érythème fessier, il est important de limiter les possibles risques d’infection. Pensez à vous laver les mains avant et après chaque change et lavez également les mains de votre bébé.

 

En respectant ces quelques conseils d’hygiène, vous devriez voir l’inflammation cutanée diminuer et disparaître en quelques jours. Si elle tend à persister plus longtemps, si une fièvre ou des cloques apparaissent et que l’éruption s’étend au-delà du siège, il convient de consulter votre médecin ou votre pédiatre pour prendre conseil sur le traitement à suivre.

 

Alice du Laboratoire PediAct

 

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.