La grippe est une maladie due à un virus qui se transmet par la toux, les éternuements ainsi que le contact. Elle touche le système respiratoire : poumons, gorge et nez. Elle est relativement fréquente chez l’enfant, c’est pourquoi il est important de la reconnaître et de la soigner pour éviter les complications.

Quels sont les symptômes de la grippe chez l’enfant ?

Cette maladie a une particularité : le virus qui la provoque se modifie très vite et change chaque année. On peut donc l’attraper plusieurs fois de suite sans être immunisé.

Voici les différents signes de manifestation, qui ne sont pas forcément tous présents, d’où la difficulté, parfois, à la détecter :

  • Toux,
  • Ecoulement nasal,
  • Fièvre dite diphasique caractéristique (épisodes de fièvre à 38°C, puis 40°C et 37,5°C),
  • Fatigue intense,
  • Courbatures musculaires,
  • Céphalées (maux de tête)
  • Douleurs au ventre chez les nourrissons…

Si la grippe est mal soignée ou si l’enfant est fragile, il y a un risque de surinfection : otite ou pneumonie, par exemple. Dès qu’un petit présente l’un de ces symptômes, consultez votre médecin traitant ou un pédiatre qui posera un diagnostic. Pour les enfants souffrant d’une maladie chronique, il pourra vous être conseillé une vaccination antigrippale, sachant que celle-ci n’est pas proposée de manière systématique chez les enfants.

Préserver ses enfants de la grippe

Voici nos conseils pour prévenir l’arrivée de la grippe dans la famille. La première des préventions reste la vaccination annuelle contre grippale. Celle-ci est possible chez les enfants à partir de 6 mois. (A noter que pour les enfants âgés de 6 mois à 35 mois, seule une demie dose de vaccin sera administrée).

Si un adulte est malade, l’utilisation d’un masque et le lavage régulier des mains permettent de limiter la propagation du virus. La meilleure prévention est, bien entendu, d’éviter tout contact avec une personne infectée.

Si votre enfant tombe malade, n’hésitez pas à nettoyer ses draps, doudous, pyjamas… et à désinfecter régulièrement sa tétine. Pensez également à bien aérer et humidifier sa chambre pour limiter les irritations. Pensez à prévenir la crèche ou l’école, car l’enfant était contagieux avant l’apparition des symptômes.

Vérifiez la température : si la fièvre est forte ou durable, il est recommandé de la faire baisser (notamment la nuit) pour le confort de l’enfant. Il ne faut pas trop le couvrir et prévoir, sur prescription médicale, l’administration de paracétamol, qui agit également comme anti-douleur.

Très important, hydratez très régulièrement l’enfant : eau à volonté et lait pour les nouveaux-nés.

Le Pharyndol®, pour soulager les maux de gorge

La grippe étant une maladie virale, il est inutile d’utiliser des antibiotiques qui seront inefficaces. Ceux-ci seront prescrits par un médecin uniquement si l’enfant malade souffre d’une surinfection bactérienne, comme une otite par exemple.

Les traitements disponibles vont cibler les symptômes. Ainsi, concernant les infections et les maux de gorge, le laboratoire PediAct propose son produit Pharyndol® qui agit grâce à deux mécanismes. La synergie de deux tanins issus de la vigne et du sureau a une action antivirale reconnue. D’autre part, un film de protection se forme sur les muqueuses, emprisonnant les particules virales et apaisant la douleur. L’enfant est moins irrité, souffre moins et limite le risque d’une surinfection bactérienne.

La version enfant peut être utilisée dès 3 ans, elle est proposée au goût de miel. Le Pharyndol® possède une action préventive (dès les premiers picotements), mais aussi curative, ce qui en fait un approche efficace aux différents stades de la maladie.

Aux côtés d’un enfant malade

Si votre enfant a une grippe, apprenez-lui en douceur à se laver les mains régulièrement, à bien tousser dans son coude, à se moucher et à boire fréquemment. Laissez-le dormir et se reposer autant qu’il le souhaite, apportez-lui tout le réconfort possible. Soyez attentif à tout comportement inhabituel : certains enfants expriment fortement leur douleur, d’autres sont plutôt apathiques. Si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas, appelez votre médecin.

Si votre enfant présente des symptômes de grippe, une consultation médicale s’impose rapidement. Hydratation régulière, soulagement des douleurs et surveillance seront vos alliés pour aider votre enfant à se remettre rapidement.

Alice du Laboratoire PediAct

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.





Téléchargez votre guide pediact chambre d'inhalation