publié le: 15 septembre 2015

La rentrée est bien arrivée… Comment gérer le retour à l’école ?

Comme elles semblent déjà loin ces dernières vacances où le rythme des journées était beaucoup plus détendu. Rangés les bouées, les jeux de plage, les grandes serviettes et les somptueux souvenirs qui vont avec. L’école a repris avec son lot d’obligations pour votre enfant, mais aussi pour vous. Et ça n’est jamais facile de reprendre certaines bonnes habitudes après deux mois de jeux, de loisirs et de détente. Voici quelques conseils pour aider votre enfant à définir ce qui est bon pour lui.

Reprendre un bon rythme dès la rentrée

Durant les vacances, vos enfants ont eu un rythme bien différent, surtout en ce qui concerne les heures de sommeil. L’idéal est d’avoir anticipé et commencé à avancer l’heure du coucher dès la dernière semaine des vacances. Cette solution permet de reprendre un rythme proche de celui du rythme scolaire et d’éviter à votre enfant d’être un peu somnolent durant les premiers jours d’école.

L’association « Sommeil Santé » estime la durée de sommeil idéale à :

  • 11 heures pour les enfants scolarisés en école primaire,
  • 10 heures pour les collégiens,
  • 9 heures pour les lycéens.

Essayez également d’instaurer un bon petit-déjeuner équilibré en famille afin qu’ils ne subissent pas une baisse de forme en milieu de matinée.

Instaurer une routine au retour de l’école

Il est parfois contraignant pour les enfants de passer à l’étape des devoirs. Certains les font volontiers et avec plaisir, d’autres auront peut-être tendance à préférer jouer après leur journée passée sur les bancs de l’école. Le fait d’instaurer une routine et de donner une structure peut aider votre enfant à mieux accepter le temps des devoirs. Fixez un moment de jeu, voire de partage privilégié avec vos enfants à une heure assez régulière, après les devoirs, avant le bain et la préparation du dîner. S’il sait qu’il y aura bien ce temps de jeu qu’il apprécie tant juste après, il se prêtera plus favorablement aux exercices et autres apprentissages et révisions des leçons.

S’organiser en faisant ses devoirs à l’avance

Plus tôt votre enfant aura compris qu’il est salutaire pour lui de respecter certaines priorités, plus vite, il deviendra autonome dans son travail et prendra les bonnes habitudes que tout parent attend de ses enfants. Et vous avez un rôle important à jouer à ce sujet, en lui donnant l’exemple. Expliquez-lui que vous avez un tas de choses à faire avant de vous autoriser des activités plus ludiques. Il est important également que les enfants apprennent à anticiper leurs devoirs lorsqu’il y a un changement. Si, par exemple, la prochaine dictée se fait jeudi et que l’enfant passe tout son mercredi au centre aéré, il doit comprendre qu’il ne pourra pas la préparer en une soirée.

Vous pouvez aider votre enfant à créer son planning pour prévoir les devoirs qu’il convient de faire à l’avance.

Déroulement d’une soirée après l’école

La pause s’impose :

Avant tout passage aux devoirs ou aux leçons, une petite transition est nécessaire pour se reposer d’une journée d’école. C’est souvent le moment de prendre le goûter en racontant un peu sa journée. Cette phase doit être courte mais durer tout de même une trentaine de minutes pour pouvoir décompresser suffisamment et aborder les devoirs sereinement. Gardez un temps de jeu et de repos après les devoirs est également important, surtout pour les plus jeunes.

Les devoirs à la maison :

Bien décontractés, les enfants font leurs devoirs sous la surveillance d’un adulte, parent, grand-parent, assistante maternelle, quand cela est possible. Bien sûr, il n’est pas question que vous fassiez les devoirs à leur place, mais il est important de les aiguiller quand ils rencontrent un problème et vérifier qu’ils ont bien compris leurs leçons est nécessaire. En règle générale, il convient de s’assurer que les devoirs soient réalisés et les leçons apprises jusqu’en CM2. Ensuite, après les premières semaines de collège, il est intéressant de les laisser s’organiser afin qu’ils acquièrent un peu d’autonomie. Si les bonnes habitudes ont été prises dès la primaire, la transition est d’autant plus facilitée. Cela ne vous empêche pas, bien au contraire, de garder un œil sur le carnet de correspondance et les notes de votre enfant.

 

La rentrée est souvent synonyme de “reprise de rythme” et il faut parfois un peu de temps pour que les enfants soient à nouveau bien “calés”. Les bonnes habitudes prises tôt sont souvent celles que l’on aura le plus de facilité à garder. Soyez présents auprès de vos enfants et accompagnez-les sur le chemin de l’autonomie et vers une nouvelle année scolaire réussie.

 

Alice du Laboratoire PediAct