publié le: 14 avril 2015

L’apprentissage de la marche chez l’enfant

L’apprentissage de la marche est une étape essentielle dans le développement du tout-petit. Il se fait progressivement et les premiers pas sont toujours des moments d’émerveillement et de fierté très attendus par les parents. Pour que l’enfant développe une bonne motricité, il est essentiel de respecter son rythme d’apprentissage.

À quel âge un enfant commence-t-il à marcher ?

C’est en général vers l’âge de 12 mois que le tout-petit fait ses premiers pas. Avant de marcher, il a besoin que ses gestes se coordonnent et que ses muscles se fortifient. Certains enfants acquièrent cette autonomie dès leurs 9 mois, d’autres marchent un peu plus tard, vers l’âge de 16 ou 17 mois.

Rassurez-vous, faire ses premiers pas tardivement n’est aucunement un signe de mauvaise croissance : chaque enfant est différent et évolue à son propre rythme. Le tout-petit a avant tout besoin de se sentir en confiance et de trouver un bon équilibre.

L’apprentissage de la marche : les étapes importantes

Apprendre à marcher n’est pas une chose simple pour un enfant ! Il doit d’abord savoir coordonner ses mouvements, pouvoir se lever et se tenir debout sans aucun appui. L’apprentissage de la marche se prépare dès ses premiers mois, en fonction de son développement psychomoteur :

  • Vers 4 mois, le nourrisson se redresse sur ses avant-bras et tient sa tête droite. Il commence à contrôler les mouvements de celle-ci.
  • Vers 5 mois, il pédale avec ses jambes et remue ses bras de façon de plus en plus coordonnée.
  • Vers 6 mois, avec un appui dans le dos, il se tient en position assise.
  • Vers 8 mois, il tient assis seul, sans soutien, pendant de courts moments. Il tente de se hisser pour s’agripper aux meubles.
  • Vers 9 mois, il arrive à se lever et tient debout pendant quelques secondes. Il explore son univers à 4 pattes et fortifie sa musculation.
  • Vers 11 mois, debout, il arrive à se pencher pour s’accroupir seul et parfois à faire quelques pas en tenant la main d’un adulte.
  • Vers 12-13 mois, il fait ses premiers pas tout seul en titubant un peu.
  • Vers 18 mois, c’est déjà un bon petit marcheur qui prend de plus en plus d’assurance.

Ce n’est que lorsque l’enfant a assimilé l’ensemble de ces phases qu’il est prêt pour la marche. Il apprend une chose à la fois et sa motricité passe par ces étapes indispensables : avant de marcher, il doit d’abord savoir s’asseoir, puis apprendre à se mettre debout tout seul.

Chaque enfant grandit et évolue à son rythme et même si, en tant que parents, vous êtes impatients de le voir marcher, il ne sert à rien de précipiter les choses. Il marchera quand il se sentira prêt et en confiance. Sachez qu’à peine un peu plus de la moitié des enfants réussissent à faire leurs tout premiers pas à leur anniversaire.

Quelques recommandations pour un apprentissage de la marche réussi

  • Encouragez votre enfant: un enfant stimulé par son entourage se sent plus en confiance. Mais attention à ne pas trop en faire non plus avec des formules insistantes et répétitives. Il ne doit pas se sentir oppressé, car cela ne l’encouragerait pas à progresser dans son apprentissage.
  • Proposez-lui des jouets sur lesquels il peut s’assoir comme un camion ou un tricycle ou encore des jouets à pousser ou à tirer.
  • Choisissez des chaussures de marche adaptées à ses premiers pas (de préférence montantes pour bien maintenir la cheville et avec une semelle souple). Mais inutile de se précipiter : pendant la période d’apprentissage, le tout-petit est aussi bien pieds nus afin de mieux sentir le sol et ainsi parfaire son équilibre.
  • Dans la mesure du possible, offrez à votre enfant un environnement qui ne représente pas de danger et dans lequel il peut se déplacer en s’appuyant sur des meubles (protégez les angles des tables, fixez aussi les tapis au sol pour qu’il ne glisse pas, etc.).

Quel que soit l’âge auquel votre enfant fera ses premiers pas, gardez toujours à l’esprit que l’apprentissage de la marche peut être long et nécessite de passer par des étapes incontournables. Lorsqu’il sera prêt, il se lancera de lui-même en toute quiétude ! Si à 18 mois passés votre enfant a du mal à tenir debout et n’a pas encore fait ses premiers pas, consultez votre médecin, afin qu’il s’assure qu’aucune anomalie n’entrave son apprentissage.

Alice du Laboratoire PediAct

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.