Maux de ventre de l’enfant: que faire ?

publié le: 14 juillet 2017
catégorie: Bien-être

Maux de ventre de lenfant

Les douleurs intestinales et abdominales sont des maux fréquents chez les petits. Parfois, ce n’est pas grave, mais d’autres fois, ce symptôme peut cacher une maladie plus importante. Il faut donc être vigilant sur le problème des maux de ventre de l’enfant, et lorsque ce dernier se plaint.

Les médecins distinguent deux origines pour les maux de ventre de l’enfant comme de l’adulte : psychologique ou physiologique. Dans les deux cas, les professionnels de santé doivent être consultés, surtout si les douleurs persistent.

Les causes physiologiques du mal de ventre

Les douleurs abdominales sont fréquentes chez les enfants et sont souvent sans gravité. Elles peuvent provenir :

  • D’un souci de digestion : cela peut arriver à tout le monde. Si la douleur passe au bout d’une heure ou deux et qu’elle est supportable, il n’y a pas lieu de s’inquiéter.
  • Du repas : intolérance ou allergie à un aliment par exemple, ou tout simplement trop mangé ! Dans ce cas, il faut surveiller les menus pour repérer les aliments responsables de ces maux.
  • D’une infection : cela peut être les prémices d’une gastro-entérite ou même d’une angine .
  • De spasmes abdominaux qui conduisent à une constipation, diarrhée, fièvre…
  • Du syndrome du côlon irritable qui se traduit par des douleurs abdominales fortes.

Pour les traiter, vous pouvez :

  • Proposer de boire pour éviter la déshydratation
  • Surveiller la température
  • Poser une bouillotte tiède sur son ventre
  • Donner un pansement gastrique ou intestinal (sur avis médical, selon le type de maux de ventre)
  • Donner du paracétamol
  • Sur prescription, donner un médicament antispasmodique

 

Cas particulier : l’appendicite

Bien entendu, poser un diagnostic est très difficile quand on est parent. Mais vous pouvez détecter des symptômes qui vous alertent :

  • Douleur de plus en plus intense au niveau du bas ventre
  • Pâleur
  • Nausées et vomissements
  • Envie d’uriner très fréquente

Dans ce cas, consultez en urgence un médecin.

 

Les causes psychologiques des maux de ventre de l’enfant

Si votre enfant se plaint souvent de maux de ventre à des moments particuliers, notamment avant d’aller à l’école ou de faire une activité, les causes peuvent être psychologiques. En effet, l’excuse du « j’ai mal au ventre » intervient souvent lorsqu’un enfant ne veut pas faire quelque chose ou que cela l’angoisse. Il est recommandé de ne pas prendre ce comportement à la légère, surtout s’il se répète fréquemment.

Il est important de détecter la cause de ce mal-être, en surveillant son attitude et ses réactions :

  • Signes d’anxiété : entrée à l’école, nouvelle classe ou activité sportive, etc.
  • Changement dans la vie : déménagement, école, départ d’un proche, etc.
  • Tristesse : décès, soucis personnels, etc.
  • Pression : scolaire, réussite, etc. Notez que l’enfant peut se mettre seul cette pression en raison d’une perception d’attente parentale qui n’est pas nécessairement fondée.

Si vous constatez que les maux de ventre sont dus à une cause psychologique, prenez le temps de discuter avec votre enfant. Penchez-vous sur ses angoisses et sa douleur, pour mieux la comprendre. C’est ainsi que vous pourrez mieux cerner l’origine du mal-être et y répondre efficacement.

Les douleurs sont le langage du corps et il faut en tenir compte. Ne cherchez pas à les minimiser, mais plutôt à les traiter de la meilleure façon possible. Si votre enfant ressent des douleurs, c’est la preuve que quelque chose ne va pas. Psychologiques ou physiologiques, ces maux doivent être traités au plus vite.

 

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.