Mon enfant a-t-il un problème de croissance ?

publié le: 8 mars 2020

Votre enfant est le plus petit de sa classe et vous pensez qu’il est victime d’un retard de croissance ? Faut-il vous inquiéter ? PediAct fait le point sur les problèmes de croissance. 

C’est quoi un retard de croissance ?

Un enfant petit n’est pas forcément un enfant qui a un retard de croissance. Pour cela, il faut que le poids et la taille de l’enfant soient inférieurs aux normes de croissance qui sont établies selon son âge et son sexe. Ces dernières ont été actualisées en 2018. Vous pouvez d’ailleurs les consulter ici. Aussi, il n’est pas forcément utile de s’inquiéter si votre enfant est le plus petit de sa classe. Pour autant, il est extrêmement important de surveiller régulièrement sa courbe de croissance chez un médecin. Et ce de manière régulière, principalement quand il est en bas âge.

 

Surveiller la croissance

Pour prévenir, limiter et surveiller les potentiels problèmes de croissance de votre enfant, il est important de suivre son poids et sa taille. Quand il est bébé, il faut le peser et le mesurer tous les mois jusqu’à l’âge de 6 mois. Puis, tous les 3 mois jusqu’à l’âge de 2 ans, suivi de tous les 6 mois entre 2 et 6 ans. Enfin, jusqu’à la puberté, il est important de ne pas stopper ce suivi en privilégiant une visite annuelle chez un professionnel de santé. 

 

La croissance : un phénomène complexe

Plusieurs facteurs peuvent influencer et impacter la croissance d’un enfant :

  • L’alimentation (c’est d’ailleurs la cause la plus fréquente des retards de croissance) ;
  • Le sommeil ;
  • Les maladies chroniques ;
  • Les hormones ou problèmes endocriniens ;
  • Les préparations pour nourrissons trop diluées ;
  • Les allergies ou reflux gastro-oesophagiens qui peuvent empêcher de bien absorber des nutriments.

 

Problème de croissance : quand s’inquiéter ?

On peut considérer qu’un enfant a un problème de croissance quand sa taille est inférieure à la limite basse de la courbe de croissance de référence. Si tel est le cas, le médecin de votre enfant devra effectuer des analyses afin de déterminer rapidement l’origine du problème pour proposer des solutions adéquates. Car oui, les problèmes de croissance ne sont pas toujours irréversibles. 

 

Problèmes de croissance : les solutions

Si votre enfant est victime d’un problème de croissance, il est possible de lui faire gagner quelques centimètres ou kilos. Et non, la solution ce n’est pas la soupe ou les légumes verts. En effet, il existe des médicaments et injections à partir d’hormones de croissance. Selon santé magazine, des chercheurs travaillent actuellement pour améliorer ces traitements et surtout, pour mieux comprendre les mécanismes de la croissance.  

Mais en tant que parents, vous vous posez forcément cette question : “le retard de croissance de mon enfant est-il réversible ?”. Sachez que, si votre enfant est atteint par une maladie qui cause un retard de croissance – et qu’elle est prise en compte rapidement – le trouble de croissance pourra vite être rattrapé. 

Si cela est dû à un problème calorique, il pourra également être corrigé rapidement. 

En revanche, si le problème de croissance est pris en compte trop tard, il risque d’être irréversible. Voici pourquoi il est extrêmement important de suivre de la croissance de vos bambins avec précision et régularité.

 

Ce qu’il faut retenir :

Trop petit, trop frêle… La croissance des enfants est souvent source d’inquiétude pour les parents. Pourtant, les troubles et retards ne sont pas tous irréversibles. Aujourd’hui, le phénomène de la croissance reste complexe et mystérieux et les causes des problèmes de croissance multifactorielles. Aussi, la chose la plus importante à garder en tête est de surveiller régulièrement et minutieusement, courbe de croissance de vos enfants.

 

Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.