Perte d’appétit : que faire ?

publié le: 21 juin 2019

Perte d'appetit enfant que faire

De multiples causes peuvent expliquer une perte d’appétit chez l’enfant, néophobie (peur de découvrir de nouveaux aliments), grignotages en dehors des repas, maladies, etc. Il peut être difficile pour un parent de trouver la cause et la solution adaptée pour que son enfant retrouve l’appétit. Alors que faire en cas de perte d’appétit ?

 

Pour comprendre d’où provient cette perte d’appétit, il est important d’identifier les différentes causes qui peuvent justifier cette dernière.

 

Qu’est-ce qui peut causer une perte d’appétit chez l’enfant ?

 

1 – L’âge de votre enfant et ses besoins

 

En pleine croissance, les besoins et les goûts de vos enfants évoluent et peuvent influencer leur rapport avec la nourriture.

Entre 0 et 6 mois, le nourrisson est en pleine croissance, au fur et à mesure de son développement, celui-ci va apprendre à marcher, parler et découvrir le monde qui l’entoure. Une fois ces nouvelles facultés acquises, continuer d’explorer le monde qui l’entoure deviendra sa nouvelle priorité, ce qui peut le dissiper lorsque l’heure du repas arrive.

Entre 2 et 6 ans, votre enfant découvre de nouveaux aliments qui peuvent le perturber, causer une perte d’appétit, voire, un refus de manger.  C’est ce que l’on appelle la néophobie. Elle est définie comme un sentiment de peur face à de nouveaux aliments. De nombreux caprices peuvent survenir lors des repas et rendre la préparation de repas compliquée. De plus, les différentes activités de votre enfant peuvent influencer sa faim. En cas de grignotages récurrents, son niveau d’appétit peut diminuer lorsque sonne l’heure du repas.

 

2 – L’état de santé de votre enfant peut avoir une influence sur son appétit

 

Comme chez l’adulte, une perte d’appétit peut se manifester lorsque l’enfant est souffrant ou lorsqu’il est stressé, mais alors quand faut-il s’inquiéter ?

 

Cas n°1 : votre enfant est malade

Si vous constatez une forte fièvre, maladie cutanée, ou mal de gorge par exemple, demandez un avis médical auprès de votre médecin ou de votre pédiatre pour passer des examens. Le diagnostic d’un professionnel de santé vous permettra de voir si une infection ou une pathologie ne serait pas la cause de cette perte d’appétit.

 

Cas n°2 : votre nourrisson refuse de manger

Ne tardez pas et parlez-en à votre médecin ou pédiatre qui se charge du suivi. Contrairement à un enfant qui peut refuser de manger par caprice, du côté du nourrisson, cette perte d’appétit peut être due à une possible gêne au niveau de son organisme.

 

Cas n°3 : l’Indice de masse corporel (IMC) de votre enfant baisse

Si cette perte d’appétit influence sur l’indice de masse corporel de votre enfant (IMC) et qu’une perte de 10% est constatée, vous devez en parler à votre médecin pour que celui-ci pose un diagnostic.

 

Comment redonner l’envie de manger à mon enfant ?

 

Ne forcez pas votre enfant à manger ! Celui-ci peut se braquer et développer une aversion pour la nourriture. En revanche, s’il a faim entre les repas, ne cédez pas en lui donnant des gâteaux ou autres sucreries, voyez avec lui ce qui lui ferait plaisir pour son repas pour renouer un lien avec son appétit. Si cette perte d’appétit est due à une néophobie, introduisez les nouveaux aliments au fur et à mesure à travers des menus divers et variés. L’environnement dans lequel l’enfant prend ses repas peut également l’influencer. Si c’est tel est le cas, favorisez dans un premier temps les repas en famille sans télévision pour éviter les distractions et lui laisser le temps de prendre son repas.

Vous pouvez également poser des questions à votre enfant (sans le harceler) sur son état et son quotidien. Est-ce que tout se passe bien à l’école ? Est-ce que les repas lui conviennent ? Est-ce qu’il est un peu malade ?

Instaurer un dialogue avec votre enfant peut vous permettre de déceler rapidement la cause de cette perte d’appétit et d’y remédier. Dans le cas où celle-ci est due à un problème de santé ou lié à l’environnement de votre enfant (problèmes à l’école par exemple), vous pourrez vous orienter vers un professionnel de santé pour trouver une solution adaptée.

 

Ce qu’il faut retenir :

 

Vous l’aurez compris, différentes causes peuvent contribuer à la perte d’appétit de votre enfant. Celle-ci peut être expliquée par différentes causes :

  • la néophobie : votre enfant refuse la nouveauté ;
  • les grignotages entre les repas ;
  • un problème de santé (fièvre, maux de gorge, etc.) ;
  • un changement d’habitudes / d’activités dans le quotidien de votre enfant.

 

Si votre enfant refuse de toujours manger ou que son appétit ne revient pas, prévenez votre médecin de famille ou pédiatre pour réaliser des examens de santé.

 

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.