publié le: 17 juin 2014
catégorie: Dermatologie

Connaissez vous les différents traitements pour les Molluscum contagiosum chez l’enfant ?

molluscum contagiosum

Le Molluscum contagiosum est une infection de la peau qui se caractérise par une petite bosse, avec un léger cratère au centre. Généralement de la même couleur que l’épiderme, ces excroissances bénignes mais disgracieuses désarment souvent les parents qui ne savent pas comment ils doivent réagir. Doit-on les laisser disparaître d’elles même, faut-il les traiter ? Quelles sont les conséquences sur le bien-être de l’enfant ? Faisons ici un point sur les traitements disponibles pour les Molluscum contagiosum.

 

Les Molluscum contagiosum touchent essentiellement les enfants

Nous en avions parlé dans un précédant article, les Molluscum contagiosum, affection cutanée due à un virus de la famille des Pox virus, touchent de manière privilégiée les enfants avant l’âge de 10 ans. Très contagieux, ce virus se transmet par un contact direct de la peau, ce qui rend sa transmission plus facile dans les garderies, crèches ou écoles. Cependant, le caractère viral ne doit pas vous effrayer, car cette infection n’est pas dangereuse ni douloureuse. Le Molluscum Contagiosum ressemble à une verrue classique qui se localise sur les mains, les fesses, l’abdomen ou le visage et il est fortement disgracieux ce qui peut créer un sentiment d’exclusion chez l’enfant qui peut parfois en être couvert sur une grande surface de son corps… De ce fait, de plus en plus de médecins conseillent alors de traiter les Molluscum Contagiosum pour le bien-être et l’intégration de l’enfant.

 

Le traitement des Molluscum contagiosum

La pathologie peut disparaître d’elle-même quelques mois plus tard, mais elle risque tout de même de laisser des cicatrices caractéristiques des évènements de grattage ou des frottements mécaniques réalisés par l’enfant. Aussi, et pour éviter la diffusion de la maladie, les traitements proposés par les professionnels de santé sont variés et reposent sur différents modes d’action comme le froid, l’ablation mécanique, le laser ou les traitements chimiques.

Le curetage des Molluscum contagiosum

Il existe un traitement communément appelé « curetage » qui consiste à enlever la peau infectée à l’aide d’un petit scalpel. Cette approche est très rapide et efficace mais parfois douloureuse, et elle peut effrayer les enfants qui doivent faire face à un objet tranchant. Cette technique est souvent utilisée après l’application d’une crème anesthésiante et n’est pas vraiment envisageable lorsque les excroissances sont trop nombreuses, d’autant plus qu’elle peut aussi parfois engendrer une récidive en libérant le liquide présent dans les Molluscum.

Molluscum Contagiosum : une cible pour la cryothérapie

Cette méthode est pratiquée par de nombreux dermatologues équipés du matériel adéquat. Elle consiste à geler le Molluscum avec de l’azote liquide. L’azote brûle le petit monticule de chair mais cela est impressionnant pour l’enfant et plusieurs séances espacées de quelques semaines doivent être prévues pour éliminer définitivement cette infection de la peau !

Le traitement au laser des Molluscum

Peu pratiqué en France, le traitement au laser semble efficace pour éliminer les Molluscum mais ne permet pas vraiment d’empêcher la récidive de l’infection… De plus, ces traitements sont très couteux !

Poxkare, le traitement alternatif des Molluscum contagiosum

L’ensemble des traitements présentés précédemment nécessitent habituellement plusieurs séances, et donc plusieurs rendez-vous chez le médecin et évènements potentiellement traumatisants pour les enfants. C’est pour éviter d’avoir recours à ces traitements difficiles ou douloureux pour l’enfant que le Laboratoire PediAct a choisi de proposer une alternative efficace qui peut être utilisé à la maison : le traitement PoxKare. Cette solution à base d’hydroxyde de potassium aide à éliminer les Molluscum contagiosum de manière simple et rapide en appliquant le traitement à l’aide d’un dispositif précis qui n’entraîne aucune lésion mécanique de la peau. À l’aide d’une petite spatule, vous appliquez le traitement directement sur les papules deux fois par jour, jusqu’à l’apparition d’une petite inflammation qui annonce la guérison de l’infection (ce qui peut prendre entre 4 et 6 jours). Ce traitement a l’avantage d’être disponible en pharmacie et de ne nécessiter aucun équipement lourd, il vous permettra ainsi de vous débarrasser définitivement des Molluscum contagiosum en quelques semaines !

 

L’équipe du laboratoire PediAct.

 NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *