publié le: 6 février 2015
catégorie: ORL

Quels traitements naturels pour soulager le mal de gorge de l’enfant ?

Les maux de gorge sont fréquents chez les jeunes enfants, surtout en périodes automnale et hivernale : gorge irritée, difficulté à avaler ou sensibilité au niveau des ganglions en sont généralement les premiers symptômes. Cette inflammation des tissus de la gorge est causée, selon les Groupes Régionaux d’Observation de la Grippe (CROG), dans 80 à 90 % des cas par un virus. Elle peut être douloureuse, et soulager l’enfant grâce à des traitements naturels peut l’enrayer rapidement.

Faut-il consulter un médecin dès les premiers symptômes ?

Lorsque l’enfant ne parle pas encore, il n’est pas toujours facile d’identifier le mal qui le fait souffrir. Il existe pourtant des signes que vous reconnaitrez facilement si votre tout-petit a mal à la gorge :

  • Il refuse de s’alimenter et se met à pleurer (les plus jeunes enfants repoussent souvent leur biberon pour se faire comprendre)
  • Il se réveille la nuit ou lors de ses siestes
  • Il est plus irritable que d’habitude

La fièvre peut aussi accompagner un mal de gorge, mais elle n’est pas systématique. Le mal de gorge n’est pas une maladie, mais peut en être le symptôme annonciateur : angine virale ou bactérienne, laryngite, rhinopharyngite, amygdalite (inflammation des amygdales) ou grippe qui sont fréquentes chez les enfants de 3 ans et plus.

Si les douleurs à la gorge et la fièvre persistent au-delà de 24 heures (surtout chez un tout-petit), consultez votre médecin ou votre pédiatre, afin qu’il pose rapidement un diagnostic.

Quels traitements naturels donner à mon enfant pour le soulager ?

Le mal de gorge disparaît généralement en quelques jours, sans qu’un traitement médical ne soit prescrit, mais afin de soulager l’enfant dès l’apparition des premiers symptômes, il est préférable d’apaiser son mal-être sans tarder :

  • Boire beaucoup soulage les maux de gorge, car le pharynx est généralement très sec et sensible. Donnez-lui des boissons fraîches fréquemment. S’il préfère une boisson chaude, laissez-le choisir, il remarquera par lui-même celle qui le soulage le mieux. Évitez les jus de fruits de la famille des agrumes (orange, citron et pamplemousse) qui ont tendance à irriter les tissus enflammés de la gorge.

  • Ne surchauffez pas sa chambre et veillez à ce que l’humidité de l’air ambiant soit suffisante, sinon utilisez un humidificateur.

  • Préférez une alimentation facile à absorber, de consistance molle (bouillie, purée), peu salée et non épicée. Les aliments solides risquent d’être douloureux à la déglutition.

  • Si votre enfant a plus de 3 ans, proposez-lui des bonbons ou pastilles à sucer qui contiennent du miel, des herbes ou de la pectine qui vont agir localement.

  • À partir de 1 an, donnez-lui une cuillère à café de miel dans la soirée, afin d’apaiser sa gorge douloureuse et calmer son éventuelle toux. Le miel tapisse les muqueuses de la gorge, calme l’irritation et offre à votre enfant une meilleure qualité de sommeil.

  • Ne surchauffez pas sa chambre et veillez à ce que l’humidité de l’air ambiant soit suffisante, sinon utilisez un humidificateur.

  • À partir de 3 ans, PediAct propose un spray topique, Pharyndol®, un traitement naturel, à base de tanins végétaux et de glycérol, issu de 15 ans de recherche française. Cette solution sirupeuse protège la gorge du dessèchement, limitant ainsi les irritations et diminuant les douleurs.

Utilisé dès les premières irritations à la gorge, Pharyndol® permet un environnement favorable à la guérison.

Dans tous les cas, si le mal de gorge de votre enfant est difficilement supportable ou que d’autres symptômes (forte fièvre, difficulté à respirer, vomissements ou encore maux de tête) l’accompagnent, consultez votre médecin.

Alice du Laboratoire PediAct

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *