Qu’est-ce que l’impétigo ?

publié le: 8 septembre 2019
catégorie: Dermatologie

Qu’est-ce que l’impétigo ?

Votre médecin a diagnostiqué un impétigo chez votre enfant, chez vous ou chez votre compagne ? Il s’agit là d’une situation assez courante. Cette maladie bactérienne touche la peau et peut très vite se propager au sein de toute la famille (par contact direct ou indirect). Mais qu’est-ce que réellement l’impétigo ? D’où provient la maladie et comment se manifeste-t-elle ? PediAct vous en dit plus sur le sujet. 

L’impétigo : sa définition

L’impétigo est une infection bactérienne cutanée généralement dûe à un staphylocoque ou à un streptocoque. Le plus souvent, elle apparaît chez les enfants de deux à cinq ans mais elle peut également atteindre les plus âgés. Et même, les adultes ! Cette maladie est très contagieuse, il n’est donc pas rare de voir des petits bouts de choux contaminer toute la famille sans le faire exprès ! Il existe deux façons de développer la maladie. Soit l’enfant a des lésions cutanées préexistantes, soit il est contaminé par un autre enfant. 

Dans le cas des lésions cutanées préexistantes, l’enfant s’infecte en se grattant, il s’agit alors d’une impétiginisation des lésions. Mais dans le cas d’une contamination, l’enfant l’attrape en étant en contact physique avec une personne atteinte. En effet, la transmission de l’impétigo est très rapide lorsqu’il y a contact direct (ou indirecte : via le linge) avec les lésions d’une personne ayant développée la maladie. Et puisqu’un simple contact physique permet la contagion, les petites épidémies peuvent se présenter fréquemment dans les crèches ou les centres aérés !

L’impétigo peut exister sous deux formes différentes (croûteuse et bulleuse) mais la plus fréquente est la forme croûteuse.

 

L’impétigo croûteux

Souvent, l’impétigo débute autour des orifices (narines, bouche, anus) et peut s’élargir rapidement au cuir chevelu et au reste du corps. Le simple fait de gratter peut étendre la maladie : le malade s’auto-contamine alors lui-même. 

L’impétigo croûteux est la forme la plus commune chez l’enfant. Il est reconnaissable par les vésicules qui naissent et qui deviennent des pustules remplies de liquide (pus). Ces pustules sont fragiles et se rompent. Dès lors, une érosion suintante apparaît, sèche puis leur donne un aspect croûteux.  

Pour reconnaître l’impétigo, penchez-vous sur les croûtes de couleur jaunâtre qui sont généralement entourées d’un contour rouge. Ces croûtes peuvent également apparaître en groupe et paraître plus étendues. Dans ce cas d’impétigo, votre enfant ne devrait pas avoir de fièvre.

 

L’impétigo bulleux

L’impétigo bulleux quant à lui, apparaît généralement sur le tronc, le périnée ou les extrémités des membres du corps. Il déclenche des bulles molles, transparentes, d’une taille de un à deux centimètres qui persistent durant deux à trois jours, avant de se rompre. Ces bulles sont entourées d’une contour rouge également. 

Ce deuxième cas d’impétigo peut être associé à de la fièvre, de la diarrhée et à de la fatigue. Il est le plus contagieux des deux.



À quoi est dû l’impétigo ?

Lorsque l’enfant est exposé aux facteurs favorisant la maladie, les bactéries pénètrent dans sa peau via une effraction de l’épiderme. 

Les facteurs à l’origine de l’impétigo sont :

  • les lésions de la peau suite à un choc (plaie, coupure, brûlure, piqûre d’insecte…) ;
  • la présence de la bactérie dans le nez ;
  • les maladies de la peau qui démangent intensément (varicelle, eczéma, herpès, psoriasis…) ;
  • les maladies chroniques ou traitées par corticoïdes ou immunosuppresseurs.

Ce qu’il faut retenir ?

L’impétigo est une infection bactérienne très fréquente chez les enfants, mais qui peut également toucher l’adulte. Cette maladie est très contagieuse et peut se transmettre de manière directe (toucher, baisers) et indirecte (draps, serviette, vêtements). Faites donc très attention aux facteurs qui le favorisent citées ci-dessus et tentez de le reconnaître dès les premiers signes !

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.