publié le: 8 janvier 2016
catégorie: Pneumologie

Qu’est-ce qu’une chambre d’inhalation ?

Si votre enfant souffre d’asthme, votre médecin traitant vous a peut-être prescrit une chambre d’inhalation pour lui administrer son traitement. Vous vous demandez à quoi sert exactement une chambre d’inhalation et comment elle fonctionne ? Notre article vous explique tout.

Qu’est-ce qu’une chambre d’inhalation

Une personne souffrant d’asthme devra utiliser régulièrement un aérosol doseur pour s’administrer son traitement. En appuyant sur le spray, elle projette des gouttelettes du médicament antiasthmatique dans sa bouche et c’est en inspirant en même temps qu’elle les envoie dans ses poumons.

L’utilisation d’un aérosol n’est pas toujours évidente, particulièrement pour les enfants en bas âge qui ne disposent pas de cette capacité à inspirer au moment précis où l’on appuie sur le spray.

Lorsqu’un patient est trop jeune pour s’administrer correctement un traitement antiasthmatique de cette façon, la chambre d’inhalation est donc le dispositif approprié. Elle se présente sous la forme d’un réservoir transparent, (le plus souvent en plastique, mais également en silicone stérilisable et à mémoire de forme et plus rarement en métal), intercalé entre l’aérosol et la bouche et terminé par un masque ou un embout buccal, par lequel transite le traitement projeté par l’aérosol. Ceci évite ainsi de projeter de trop grosses gouttelettes à l’intérieur de la bouche.

La taille d’une chambre d’inhalation varie en fonction de différents critères, celles destinées aux nourrissons étant dotées d’un masque facial et conçues pour avoir un volume le plus faible possible entre la valve et le marsque (appelé “volume mort”) car votre enfant devra inspirer tout ce volume pour obtenir son médicament.

Il existe par ailleurs plusieurs types de chambre d’inhalation en fonction de l’âge de l’enfant (moins de 9 mois, moins de 6 ans, plus de 6 ans).

Comment utiliser une chambre d’inhalation

La chambre d’inhalation est prescrite à tout patient qui n’a pas la capacité d’inspirer la dose par la bouche à l’instant même de l’appui sur le spray. La chambre d’inhalation facilite et améliore la délivrance du médicament dans les poumons.

Pour utiliser correctement une chambre d’inhalation, il suffit de suivre à la lettre chaque étape. En toute logique, vous commencerez par retirer le bouchon de l’aérosol, puis vous agiterez vigoureusement le flacon, avant de fixer son embout à la chambre d’inhalation, sur le côté opposé à l’embout buccal. Ensuite, vous placerez sur le nez et la bouche de votre bébé le masque facial, puis vous appuierez sur le spray pour envoyer le traitement dans la chambre d’inhalation. Il est souhaitable de laisser votre enfant respirer plusieurs fois avant de retirer le masque du visage. Si votre médecin traitement a prescrit plusieurs doses à chaque prise, veillez à secouer l’aérosol entre chacune d’elles. Sachez par ailleurs qu’il est important de laver votre chambre d’inhalation régulièrement, comme indiqué dans la notice.

Quel remboursement pour une chambre d’inhalation ?

Outil indispensable pour les enfants en bas âge victimes de troubles asthmatiques, la chambre d’inhalation permet une prise optimale du médicament, sans risque de faux pas, et maximise l’efficacité du traitement.

Les chambres d’inhalation bénéficient d’une prise en charge LPPR par l’assurance maladie en fonction de l’âge de l’enfant, votre mutuelle santé pouvant éventuellement prendre en charge le solde, selon la formule que vous aurez choisie lors de votre souscription.

Sachez qu’en dessous de 6 ans, deux chambres d’inhalation par an et par enfant sont prises en charge.

Dans tous les cas, pour utiliser votre chambre d’inhalation de la meilleure façon possible, demandez à votre médecin ou à votre pharmacien de vous en faire une démonstration. Cela vous permettra de visualiser les gestes adéquats et vous aidera à administrer correctement le traitement à votre enfant lors de la première utilisation de la chambre d’inhalation.

Vous l’aurez compris, une chambre d’inhalation correctement utilisée est la manière la plus optimale de délivrer efficacement un traitement antiasthmatique à votre enfant.

Alice du Laboratoire PediAct

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.