publié le: 12 décembre 2017

Redoublement de l’enfant, faut-il l’accepter ?

Redoublement de l'enfant

Il est important de comprendre que le redoublement n’est pas une sanction, mais une chance donnée à un enfant de s’investir dans son travail et dans d’autres domaines que sa scolarité. Les parents ont la possibilité de s’y opposer par le biais d’un appel auprès du rectorat lors d’une commission d’appel. Mais est-ce vraiment la meilleure solution pour votre enfant ? Le dialogue reste votre arme la plus efficace pour comprendre les causes de l’échec scolaire et surtout pouvoir y remédier.

 

Les raisons du manque d’investissement d’un élève dans sa scolarité

Avant de prendre une décision pour ou contre le redoublement, il est conseillé de vous pencher sur les raisons d’une année scolaire considérée comme en échec. Pourquoi votre enfant a-t-il manqué son année ?

Ambiance et fréquentations

Certains enfants ont un caractère dominateur et s’imposent face à leurs camarades. Cela peut être néfaste pour les uns ou formateur pour les autres. Cette cause est intéressante à identifier et surtout à corriger. Dans ce cas, un redoublement — donc un changement d’environnement et de fréquentations — peut être une bonne solution.

Difficultés des apprentissages fondamentaux

Le cycle primaire est extrêmement important pour les connaissances de l’enfant. Ils posent la base de la totalité des acquis futurs. Mais lorsque l’enfant présente des difficultés scolaires dans une classe primaire, il est important de se demander pourquoi. Cela peut être dû à un problème physique (audition, vue, attention, autre) ou à un dysfonctionnement (dyslexie, dyscalculie, etc.). Une fois détecté, ce problème peut être corrigé et le redoublement n’est peut-être pas la meilleure solution.

Manque de maturité chez l’enfant

La maturité n’est pas linéaire, mais progressive. La prise de conscience et le niveau de compréhension ne sont pas les mêmes chez tous les enfants. Il peut arriver que certains d’entre eux aient besoin de plus de temps pour comprendre et assimiler des connaissances basiques. Un professionnel et un bilan peuvent vous aiguiller en ce sens.

Des méthodes de travail inadaptées

Les méthodes d’apprentissages en français ou en mathématiques sont nombreuses. Et elles ne correspondent pas à tous les enfants. Dans ce cas, le redoublement n’est pas indiqué. Penchez-vous vers d’autres méthodes comme Montessori.

Situation familiale

La vie de l’élève ne se limite pas aux années passées à l’école. L’environnement familial peut aussi être une cause d’échec scolaire. Un enfant apaisé, évoluant dans un environnement sain et équilibré, est moins exposé à l’échec scolaire.

Santé de l’enfant

Une santé fragile peut entraîner des absences répétées. Ces dernières nuisent à l’apprentissage et à l’acquisition des bases scolaires. Dans ce cas, il est important d’offrir à l’enfant un accompagnement adapté et régulier pour l’aider à poursuivre sa scolarité dans des conditions optimales, tenant compte de son problème de santé. Le redoublement est une option, mais pas la seule.

Le redoublement, une solution à étudier

Le redoublement est une décision prise en concertation avec plusieurs acteurs : l’instituteur, le chef d’établissement, l’enfant, les parents, le recteur et un professionnel de santé. Ce n’est pas une décision unique, mais commune. Si le redoublement est vécu comme une sanction ou une blessure par l’enfant, cela passe rapidement.

En effet, l’enfant est vexé de voir ses copains ou ses copines en classe supérieure, mais cette situation ne perdure pas, car il va rapidement se sentir à l’aise dans sa classe. Les connaissances seront plus faciles à acquérir et il va gagner en maturité. Il réalise qu’il est bien plus à l’aise et va s’intégrer à sa nouvelle classe.

Son estime de soi est alors boostée, son cercle d’amis s’élargit et il va s’investir dans sa scolarité, mais aussi dans ses loisirs. L’enfant est alors dans un cercle vertueux dont la conséquence directe est une série de notes élevée (par rapport à l’année passée).

À partir du moment où les causes de l’échec scolaire ont bien été identifiées, il est possible d’agir en appliquant la meilleure solution pour l’enfant. N’hésitez pas à peser le pour et le contre d’un redoublement lorsqu’il est proposé pour votre enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *