publié le: 2 mai 2016

Rester en forme pendant la grossesse

Rester en forme pendant la grossesse

Être enceinte n’est pas une maladie, mais simplement une période très particulière de la vie de la femme. Pendant 9 mois, son corps change et elle doit apprendre à l’apprivoiser pour être en parfaite harmonie avec lui. Bébé sera bientôt là, mais en attendant son arrivée, vous devez prendre soin de vous et privilégier de nouvelles habitudes. Voici quelques conseils simples pour rester en forme tout au long de votre grossesse.

Bien se nourrir, mais ne pas manger pour deux !

À tort, de nombreuses personnes pensent qu’une future mère doit manger pour deux : elle et l’enfant qu’elle porte. Bien entendu, votre alimentation doit couvrir vos besoins nutritionnels ainsi que ceux de votre bébé. Mais seule une alimentation saine et variée est bénéfique pour vous apporter les vitamines et oligoéléments indispensables.

Apprenez à gérer votre appétit au fil de la journée, mangez de tout, mais en quantité raisonnable. N’hésitez pas à prendre un goûter, cela vous évitera de grignoter entre les repas ou de dîner trop copieusement et ainsi provoquer d’éventuelles remontées acides.

En cas de fréquentes fringales, cuisinez des repas plus légers et prenez une ou deux collations plus tard (par exemple, un fruit et un produit laitier accompagné d’une tranche de pain).

Prendre les bonnes habitudes alimentaires

  • Privilégiez les fruits et légumes et consommez-en au moins 5 par jour. Ils apportent de nombreuses vitamines et jouent un rôle important dans le développement du système nerveux de votre bébé.
  • Consommez chaque jour du pain ou autres produits céréaliers, ainsi que de la pomme de terre et des légumes secs. Riches en glucides, ces aliments sont une source d’énergie pour vous et votre enfant.
  • Mangez de la viande, mais préférez des morceaux peu caloriques, comme les escalopes de veau, de poulet ou les steaks à 5 % de matières grasses.
  • Cuisinez du poisson deux à trois fois par semaine, mais de préférence des poissons dits “gras”, tels que le hareng, la sardine et le maquereau.

La viande et le poisson contiennent des protéines et du fer qui sont essentiels pour préserver votre capital santé.

Enfin, limitez votre consommation de matières grasses ajoutées, de produits sucrés et de sel, mais buvez de l’eau à volonté ! Il y a également des aliments à éviter lors de la grossesse.

Adopter une nouvelle hygiène de vie pour prévenir les risques d’infection

La listériose et la toxoplasmose sont des infections pouvant avoir de graves répercussions sur la santé de votre enfant.

Pour prévenir ces risques d’infection, lavez-vous les mains régulièrement avec du savon. Si vous avez un chat, ne changez pas vous-même sa litière ou portez des gants.

Côté alimentation, sans pour autant la bouleverser, évitez de consommer certains aliments. Dans la mesure du possible, oubliez pendant 9 mois :

  • Les fromages au lait cru et à pâte persillée
  • Certaines charcuteries (pâtés, rillettes, etc.)
  • La viande crue ou peu cuite
  • Les coquillages crus
  • Les poissons crus (sushi, sashimi, etc.) et fumés (saumon, truite, etc.)
  • Les œufs crus ou peu cuits

Maintenir une activité sportive “raisonnable” chaque jour

Restez active ! Si vous avez l’habitude de faire du sport, continuez en douceur, tant que votre corps vous le permet. Attention néanmoins à ceux où vous risquez de vous cogner ou de tomber. Le ski, l’équitation ou encore les sports de combat ne sont pas recommandés. Une activité physique raisonnable maintient votre ceinture abdominale et chasse les éventuels sentiments d’anxiété.

Si vous n’êtes pas très sportive, privilégiez la marche, au moins 30 minutes par jour, et la natation, très bénéfique pour votre dos.

Fuir tous les produits toxiques pour votre bébé

Alcool et tabac sont à bannir si vous voulez rester en forme et préserver la santé de votre enfant. L’alcool que vous absorbez passe dans votre sang, mais aussi dans le sien. Son développement neurologique peut être perturbé.

Quant au tabac, il est tout aussi dangereux pour votre bébé. Il peut également avoir de graves répercussions, notamment provoquer certaines complications placentaires et de prématurité.

Garder une sexualité épanouie

Bien des futurs parents craignent que faire l’amour pendant la grossesse est risqué, aussi bien pour la maman que pour le fœtus. Or, garder une sexualité épanouie est indispensable ! Au fil des mois, la future mère ressent des sensations et envies différentes, notamment dès le deuxième trimestre de grossesse. La libido se développe, en raison de l’augmentation de son taux d’œstrogènes, et intensifie son désir sexuel.

Préserver l’intimité du couple durant toute la durée de la grossesse est essentiel. La future maman a plus que jamais besoin de se sentir belle et désirable, tout comme le papa ne doit pas se sentir exclu de cette relation déjà très privilégiée entre sa compagne et leur enfant.

Ne pas négliger les rendez-vous de suivi de grossesse

Pour être sereine pendant toute sa grossesse, il est important d’être bien suivie sur le plan médical. Respectez bien tous vos rendez-vous. Rencontrer les professionnels qui vont vous accompagner jusqu’à l’accouchement vous permet de vous assurer de la bonne santé de votre enfant, mais aussi de la vôtre.

Pour vivre une grossesse en pleine forme, prenez soin de vous tant sur le plan physique que psychologique. Reposez-vous, faites-vous plaisir, pensez à vous et vivez pleinement ces 9 mois d’attente !

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.