18 : Il est impossible de déterminer si 18 est porteuse (XNXm) ou saine (XNXN). 1 0 obj Notez qu’ici, seule la « famille » (7,8,14) peut servir à ce raisonnement. <>>> La transmission du caractère « cheveux roux » a été observé dans une. Justifiez. Justification également possible avec (9,10,16) ou (11,12,18,19,20). une partie du pedigree (document 1) d'une famille fait apparaitre une maladie héréditaire : l'hémophilie B. Par conséquent, il serait également malade. Hérédité et génétique humaine exercices série 2 TD ... certaines malformations, ED�90AI����y�\�E����.���L�;y�>Ϡ�6 +�Xm�˳�C�:g�����0��Y����Aw��Pd��E#բ�:�o��hn.��� �x LW@vU��Տ]/��^_����w���W�3t���fΓ�s��"Og.��p1� La justification est toujours la même : s’il était dominant, au moins un des parents (3,4) d’enfants malades (7,8) serait malade. endobj Les parents d’enfants malades sont hétérozygotes : 1, 2, 9, 10, 11, 12. 1. Pour les mêmes raisons que d’habitude (voir exercices précédents) : → enfants malades ont des parents sains : (1, 2, 7) ou (3, 4, 10) ou (11, 12, 17). Le cas échéant, complétez l’arbre, en indiquant les personnes hétérozygotes. 11 0 obj 4. 13 0 obj M. Y a donc 1 chance sur 2 de développer la maladie d’ici 15 ans. La probabilité que n°10 soit hétérozygote est donc de 1/30. famille dont l’arbre généalogique est représenté ci-dessous. Les enfants (non-roux) de parents roux : 7, 9, 11, 12, 13. 15 0 obj Evidemment récessif. Seule un. Exercices en génétique humain avec corrigés  Ces exercices de génétique humain et destinées plus particulièrement aux étudiants des scien... Les différents types des microscopes :  Microscope  optique, M icroscope  photonique et  Microscope  électronique. Si 7 ou 8 avait été roux, il n’aurait pas été possible de déterminer si l’allèle était récessif ou dominant, et par conséquent, il aurait été plus probable que. Voici l’arbre généalogique de Monsieur Y (n° 21), - M. Y (n°21) souhaite savoir s’il risque de développer cette maladie. 8 0 obj - Déterminez les génotypes des individus suivants : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 9, 11, Les différents types des microscopes - Optique , Photonique ,Electronique. x��[O�0��#�;�� s|��(R al����mB{@@�>4�b���n���M���Ǘ�9�>v`��joڼ= �k�?h�{�! <> <> Copyright ©2020 | This template is made with by Colorlib 5 0 obj Les parents sains d’enfants malades : 3, 4. Ici les hétérozygotes sont automatiquement malades. ... Corrigé de l' exercice 3. [ 14 0 R] (comme pour l’ex. 2 0 obj Comme avant, dans l’épreuve, la justification devra être plus complète. On fait le tableau 16 (nn) x 17 (nM), et on constate que 50% des enfants possible seront (nM) malades. Choisissez une maladie et déterminez son mode de transmission d'après l'analyse de l'arbre généalogique proposé. stream (Accessoirement, s’il était récessif et situé sur le chromosome X, tous les fils, d’une mère malade seraient eux-mêmes malades. certaines maladies chez l'espèce humaine. Chapitre 3 Sociétés et cultures de l'Europe médiévale du XIe au ... SAGAN Françoise en format DOC - Comptoir Littéraire. Or, ni 1, ni 2, n’est malade. Définition d'un m... 5 Exercices corrigés en génétique humaine, Exercices en génétique humain avec corrigés, Exercice 1 :  L’idiotie phénylpyruvique est une maladie héréditaire dont sont atteints. <> Or ce n’est pas le cas du père n°6 et sa fille n°13. 16 0 obj tous le génotype XmY, donc un phénotype malade. Non, il est situé sur un autosome. Séries d’exercices corrigés LA GÉNÉTIQUE HUMAINE pdf Séries d’exercices corrigés LA GÉNÉTIQUE HUMAINE pdf : des séries d’exercices avec correction A) Un couple phénotypiquement malade d’une maladie héréditaire, procède à un diagnostic prénatal pour craintes sur l’état de santé de leur foetus. En effet, tous les enfants malades ont au moins un de leur parent malade. x��S�j�@}��q7 yfo��l�))�b�C胱ecP���I_��]ٍ��!��93g����p8x�. De même, les garçons de cette femme n°4, aurait reçu un des Xm de leur mère, et un Y de leur père (n°3). 5 : Sachant que sa fille (12) est porteuse (voir avant) et que le père (6) est sain, alors 5 doit nécessairement être porteuse (XNXm). La femelle est hétérogamétique ZW et le mâle est homogamétique. 17 0 obj (En fait, il l’est). L’allèle responsable de la maladie est récessif. endobj Or le n° 11 ne l’est pas. endobj <> endobj <> Par conséquent, cet allèle est récessif. La probabilité qu’un couple d’hétérozygote ait un enfant malade est de 25% (1/4). S’il était dominant, alors au moins un des deux parents (n°7-8) de la fille n°14, serait roux (en effet, le fait d’avoir au moins 1 allèle roux dominant, impose le phénotype « roux »). Si la maladie était, S’il était (dominant et) situé sur le chromosome X, alors les pères malades (XMY→malade) transmettraient automatiquement la maladie à toutes leurs filles, en leur donnant son unique chromosome X (et ce quelque soit les allèles de la mère : XMX?→malade). <> ... Corrigé de l'exercice 3. <>/ProcSet[/PDF/Text/ImageB/ImageC/ImageI] >>/MediaBox[ 0 0 720 540] /Contents 4 0 R/Group<>/Tabs/S/StructParents 0>> Les filles saines issues de père (ou mère) malade sont porteuses (XNXm) : 16, 20. Pour les autres (en particulier 15 et 16), on ne peut pas savoir. • Phénotype: ensemble des caractères d’un individu. un raisonnement rigoureux très bien explicité clair simple et pertinent ( je jette pas les fleurs) et les situations choisie ne présentent pas de nuances un bon travail, Etant en 2e année de médecine, cela m'a beaucoup aidé puisque j'avais totalement oublier, merci :), L’allèle responsable de la maladie est récessif, Si l’allèle était dominant, au moins un des deux parents (n°1-2) de la fille n°4, aurait également cet allèle. Pour que 12 soit porteur il faut que 5 ou (/et) 6 le soit également. S’il était situé sur le chromosome X, le père (n°8) de la fille n°14, aurait été roux. <> On peut lui conseiller de faire un dépistage génétique. Tous les hommes sains sont XNY : 1, 4, 6, (8), 11, 14, 22. Celui-ci aurait donc le génotype XmY, donc le phénotype malade. Hérédité et génétique humaine exercices série 2 TD ... certaines malformations, certaines maladies chez l'espèce humaine. Interprétation : Il s’agit d’un cas d’hérédité liée au sexe, au chromosome Z (analogue à Y chez l’être humain et d’autres espèces »voir cours »). Deuxièmement, toutes les contraintes imposées par ce type de transmission (père malade si fille malade ; tous les fils malades si mère malade) sont respectées. 6 0 obj 9 0 obj Il va de soit que dans l’épreuve, vous justifieriez plus longuement votre réponse. 4 0 obj 7 0 obj Donnez vos sentiments à travers la rubrique commentaire. endobj Mais on ne les « colorie » pas à moitié. [ 9 0 R] Ce qui n’est pas le cas du n°7 par exemple.). L’idiotie phénylpyruvique est une maladie héréditaire dont sont atteints plusieurs membres d’une famille, dont voici l’arbre généalogique : - L’allèle responsable de ce trouble héréditaire est-il dominant ou récessif ? stream Les enfants sains d’un parent malade sont hétérozygotes : 8, 9, 11. endobj endstream endobj endobj endobj - Le gène concerné est-il situé sur le chromosome X ? • Génotype : indique les allèles d’un individu pour un gène.Un gène est présent en 2 exemplaires = 2 allèles (1 allèle d’origine maternel, l’autre endobj Ces pages sont destinées plus particulièrement aux élèves de Terminale S qui, dans le cadre du programme de Sciences de la Vie et de la Terre, étudient l'hérédité humaine. Il est très probablement dominant. En effet, son père (11) est sain et sa mère (12) est porteuse, il y a donc une chance sur deux qu’elle soit saine, et de même pour qu’elle soit porteuse.
2020 hérédité humaine exercices corrigés