Le microbiote intestinal, également appelé flore intestinale, est au cœur de la digestion humaine. Le moindre dérèglement de cet écosystème peut provoquer des troubles divers, allant de la colique aux vomissements. Pour protéger au mieux le microbiote de votre enfant, comprenez de quelle manière il fonctionne.

Les troubles digestifs, un mal très répandu dans la population française

Votre enfant a forcément déjà eu des épisodes de coliques, des douleurs abdominales, des nausées, des vomissements ou bien encore de la constipation. La liste n’est pas exhaustive, car les troubles digestifs sont nombreux et touchent plus de 60% de la population française. Pour autant, ils ne sont pas une fatalité et vous verrez dans cet article qu’il est possible de les prévenir en adoptant un comportement adapté. Le plus souvent, les douleurs digestives apparaissent à la suite d’un repas trop lourd, trop épicé ou avalé à la va-vite. Hélas, la note se paie alors cash. Ces troubles peuvent également être dus à du stress, à certains médicaments ou à une qualité de vie insuffisante. Composé de  100 000 milliards de bactéries, le microbiote intestinal agit en interaction avec la muqueuse intestinale, qui joue le rôle de filtre, et le système immunitaire intestinal, dont la mission est de lutter contre les bactéries pathogènes. Au moindre déséquilibre de cet ensemble, les douleurs digestives font leur apparition.

Par quoi les troubles digestifs sont-ils provoqués ?

La plupart du temps, les troubles digestifs sont la conséquence fort désagréable d’excès alimentaires en tous genres. Par exemple, si votre enfant s’est goinfré de chocolat ou s’il a avalé son repas à toute vitesse pour aller jouer dehors avec ses copains, il est possible que son système digestif ne soit pas d’accord avec le traitement qu’il vient de subir et qu’il le lui fasse savoir rapidement ! Les troubles digestifs qui apparaissent alors sont dus à une surcharge du système de digestion : les organes en charge de la digestion des aliments étant sursollicités, leur fonctionnement se désorganise et les empêche de gérer correctement ce trop-plein de nourriture. Votre enfant peut aussi se plaindre de douleurs digestives s’il ne consomme pas assez de fibres et s’il ne bouge pas assez. La constipation fera alors son apparition… Le stress est une autre source de perturbation du transit intestinal.

Comment prévenir les troubles digestifs chez votre enfant ?

À moins que votre enfant soit atteint d’une maladie du système digestif, il est heureusement possible d’améliorer son confort digestif et de lui épargner bien des douleurs. Vous l’aurez compris, il faut d’abord veiller à lui donner une alimentation équilibrée, et riche en fibres (dans les céréales, les fruits, les légumes). Faites également en sorte que les trois repas soient bien répartis tout au long de la journée et pris à heures fixes. Apprenez à votre enfant à bien mâcher les aliments, pour ne plus les avaler trop rapidement. Et n’oubliez pas de lui faire boire de l’eau, beaucoup d’eau (1,5 litre par jour). Les sodas sont à consommer ponctuellement et en quantité limitée. Enfin, en encourageant votre enfant à pratiquer un sport, vous favorisez son bien-être corporel.

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.