publié le: 11 février 2015

3 idées de petits déjeuners équilibrés et faciles à préparer pour les enfants

Après le long jeûne de la nuit, le premier repas de la journée est essentiel pour que votre enfant puisse patienter jusqu’au déjeuner et être en pleine forme. Un petit déjeuner équilibré doit être composé d’une boisson pour réhydrater le corps de votre enfant, d’un laitage, d’un produit céréalier et d’un fruit. Voici trois idées de petits déjeuners à préparer à votre enfant avant d’aller à l’école…

Un petit déjeuner équilibré, qu’est-ce que c’est ?

Le petit déjeuner doit représenter 25% des apports énergétiques de la journée. Il faut savoir qu’un enfant âgé de 4 à 6 ans a besoin d’environ 1400 calories par jour, et de 1900 calories par jour lorsqu’il est âgé de 7 à 9 ans. C’est dire combien le petit déjeuner est important dans le cadre d’une alimentation équilibrée. Hors de question de laisser votre enfant aller à l’école sans avoir pris le temps de manger son premier repas de la journée après le long jeûne de la nuit, car il sera difficile pour lui d’attendre jusqu’au repas du midi. Il risque en effet d’être plus fatigué, d’avoir plus de mal à se concentrer, d’avoir tendance à grignoter à la récréation et d’avoir plus de risques d’être en surpoids. Lui donner de bonnes habitudes dès le plus jeune âge lui permettra ainsi de garder ces bons réflexes une fois adulte.

Un petit déjeuner équilibré doit comporter un produit céréalier, afin d’apporter à votre enfant les glucides riches en énergie, qui lui permettront de patienter jusqu’au repas du midi. Il peut s’agir de biscottes, de tranches de pain complet, ou de céréales que l’on mélange ou que l’on trempe dans un bol de lait. Un fruit (ou jus de fruit) est idéal pour lui apporter les vitamines et fibres ainsi qu’un verre d’eau s’il a soif pour réhydrater son corps. Enfin, un produit laitier (bol de lait, yaourt, fromage blanc ou fromage) est indispensable au petit-déjeuner. Il fournit les protéines nécessaires à la construction des tissus, ainsi que le calcium qui permet de solidifier les os de votre enfant en pleine croissance.

Trois idées de petits déjeuners équilibrés

Pour ne pas lasser votre enfant en lui proposant chaque matin les mêmes aliments, tentez de varier ses menus. Voici donc trois idées de petits déjeuners équilibrés et faciles à préparer avant de commencer sa journée.

  • Un verre ou un petit bol de lait (tiède ou froid) que vous pouvez aromatiser selon les goûts avec une cuillère de chocolat en poudre,
  • 1 à 2 tranches de pain de mie (ou 2 biscottes) avec du beurre et de la confiture
  • Un jus de fruit pressé

OU :

  • Un yaourt nature ou 2 Petits-Suisses
  • Du riz soufflé
  • Une compote de fruits

OU :

  • 20g d’emmental ou de camembert
  • Des céréales muesli avec un peu de lait
  • Un fruit (pomme, orange, kiwi, banane) ou une salade de fruits.

Les dimanches matins ou lorsque vous avez un peu plus de temps pour lui préparer le petit-déjeuner, proposez-lui des crêpes ou des pancakes à la place des tartines de beurre, accompagnées d’une orange pressée et d’un bol de lait. Vous pouvez également lui faire cuire des oeufs au plat, ou lui faire des oeufs brouillés pour les protéines, avec deux tranches de pain de mie grillées, que vous accompagnez avec un yaourt ou un fromage pour le laitage. Idéalement, afin de donner envie à votre enfant de manger le matin, prenez le petit-déjeuner en famille. Si besoin, réveillez-vous plus tôt et surtout, prenez votre temps avec votre tout-petit ! C’est en effet l’une des raisons principales qui pousse les enfants à ne pas prendre leur petit déjeuner avant d’aller à l’école, ou à manger sur le pouce, afin de ne pas arriver en retard.

Finalement, un petit déjeuner équilibré, ce n’est pas si compliqué à préparer… Et pour gagner du temps, pourquoi ne pas dresser la table la veille, et prévoir ce que vous lui donnerez au petit-déjeuner ? Sortez les céréales et fruits sur la table, les bols et petites cuillères… Vous n’aurez plus qu’à verser le lait et sortir les produits frais à la dernière minute. 

Alice du Laboratoire PediAct

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.