publié le: 5 mars 2019
catégorie: Dermatologie

4 conseils pour prévenir l’érythème fessier de bébé

Être maman d’un nouveauné est une expérience riche en émotions. Mais bébé est fragile et ses premiers mois sur terre impliquent des moments moins agréables à passer. L’érythème fessier par exemple, est une infection fréquente chez le nourrisson et souvent douloureuse pour lui. Mais rassurez-vous, cette infection cutanée est généralement bénigne et se soigne très bien ! Toutefois, nous vous conseillons d’adopter certains gestes pour prévenir son déclenchement. Alors comment prévenir l’érythème fessier de bébé ? PediAct vous donne 4 conseils à ce sujet.

Gardez bébé au sec le plus possible

Plus la peau de bébé est en contact avec l’humidité des selles et des urines présents dans sa couche, plus il a de risques de déclencher un érythème fessier. Alors la première chose à faire est de garder bébé propre et sec autant que possible. Pour cela, changez lui sa couche de manière régulière et prenez du temps pour sa toilette. N’oubliez-pas de vous laver les mains avant et après lui avoir changé sa couche, cela réduira encore plus le risque d’irritations potentielles.

Évitez les couches ou les vêtements trop serrées

Vous pouvez avoir tendance à penser que bébé se sent mieux dans une couche bien serrée. Au contraire, il se sentira peut-être oppressé et incapable de bouger à sa convenance. Ainsi, cela augmentera les risques de gènes, de démangeaisons, d’irritations, de rougeurs et donc de déclencher un érythème fessier. Nous vous conseillons fortement de choisir des couches flexibles et ayant une capacité d’absorption maximale. Ainsi, votre enfant se sentira libre de ses mouvements et ne verra pas sa couche comme un élément gênant et désagréable. De la même manière, évitez les bodys, collants ou pantalons trop serrés sur bébé.

Prenez du temps pour sa toilette

Le moment de la toilette est un moment agréable pour bébé. Prenez du temps pour bien nettoyer ses fesses, ses cuisses et ses parties génitales, sans oublier les plis et sans trop frotter. Si votre nourrisson est une petite fille, nettoyez plutôt d’avant en arrière afin d’éviter de déplacer des matières fécales sur sa région génito-urinaire. Une fois la toilette finie, tamponnez délicatement pour le sécher au lieu de frotter. Lorsque le temps vous le permet, laissez bébé à l’air pendant quelques minutes après sa toilette. Ainsi, la peau de bébé pourra respirer et vous pourrez en profiter pour jouer un moment avec lui, par exemple.

Choisissez des produits adaptés pour sa toilette

Il existe une multitude de produits pour la toilette de bébé. Privilégiez alors les savons doux, sans additifs et hypoallergéniques et évitez les lingettes humides jetables, sauf à certaines occasions. Malgré leur praticité, elles contiennent souvent de l’alcool ou des additifs qui peuvent irriter la peau de votre bébé. Très efficace contre les peau sèches, vous pouvez utiliser du savon surgras une fois par jour, lors du bain, pour nourrir la peau de bébé et empêcher qu’elle ne sèche. Nous vous conseillons également d’appliquer une crème protectrice  que votre pharmacien vous aura conseillé avant de refermer sa couche. Mais évitez les crèmes qui contiennent de l’acide borique, du camphre, du salicylate de méthyle, un composé de teinture de benjoin, ou encore du liniment oléocalcaire contenant des huiles essentielles.

Si votre bébé développe un érythème fessier

Si malgré vos gestes préventifs, les fesses et les parties génitales de votre bébé deviennent rouges, il se peut qu’il développe tout de même un érythème fessier. Dans ce cas pas de panique, voici les choses à faire pour éviter qu’il s’empire ou pour le guérir :

  • Utilisez un sérum en spray. Un sérum en spray tel que KidsClin® Érythème Fessier vous permet de traiter l’érythème fessier de votre enfant dans sa totalité  mais aussi de renforcer la barrière protectrice de la peau de bébé, normaliser le pH de bébé, protèger les fesses de bébé des frottements et adoucir sa peau.
  • Continuez les gestes d’hygiène et de toilette conseillés ci-dessus.

 

Si l’érythème fessier persiste, nous vous conseillons de consulter votre médecin.

Ce qu’il faut retenir :

L’érythème fessier est un phénomène bénin et très fréquent chez le nourrisson. Toutefois, il arrive dans de rares cas que celui-ci s’aggrave et fasse apparaître un champignon.

Pour prévenir son apparition, voici nos 4 conseils :

  • Gardez votre bébé sec dans sa couche le plus possible ;
  • Évitez les couches ou les vêtements trop serrés ;
  • Prenez du temps pour faire sa toilette ;
  • Choisissez des produits adaptés pour sa toilette.

Et si l’érythème fessier apparaît chez votre nourrisson, n’hésitez-pas à consulter notre autre article pour savoir comment le traiter.

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.