publié le: 20 mai 2016

À quel âge contracte-t-on la varicelle ?

Enfant qui a la varicelle

Si vos enfants n’ont pas encore eu la varicelle, vous vous demandez sans doute à quel âge ils risquent le plus d’être contaminés par ce virus. Notre article vous donne la réponse.

La varicelle, souvent entre 2 et 5 ans

La plupart des enfants sont contaminés par le virus de la varicelle entre 2 et 5 ans. 90% des cas de varicelle surviennent avant 9 ans. Rien d’étonnant puisque cette maladie étant extrêmement contagieuse, elle se répand à une vitesse foudroyante dans les crèches, les garderies, chez les nounous ou à l’école dès qu’un enfant en est atteint. Les premiers signes étant parfois très discrets et la période d’incubation variant de 10 à 21 jours, la contamination a lieu avant même que les parents aient eu le temps de dire ouf. Il arrive que les bébés soient atteints, mais c’est rarement le cas avant 6 mois, le nourrisson bénéficiant encore des anticorps de sa mère lors de ses premières semaines de vie. Toutefois, si la varicelle frappe un bébé de moins de 6 mois ou un adolescent, on peut s’attendre à des complications, même si elles ne seront pas forcément graves. Entre 600 000 et 700 000 personnes sont contaminées par la varicelle chaque année.

Comment reconnaître les symptômes de la varicelle ?

Il est parfois difficile de reconnaître les premiers signes de la varicelle, car ils sont communs à de nombreuses autres affections. Ainsi, votre enfant peut commencer par avoir un peu de fièvre, puis le nez qui se met à couler. S’il se fatigue plus vite qu’à l’accoutumée, vous pouvez commencer à vous poser des questions. Des maux de tête accompagnés de maux de gorge et de douleurs articulaires et musculaires signalent qu’une maladie est en cours de progression. Vous serez définitivement fixé quand vous verrez apparaître les premiers boutons. Il s’agit de petites taches roses, qui laisseront place à des cloques, les vésicules. Ces boutons de varicelle ont la caractéristique d’apparaître par poussées successives. C’est d’abord le thorax qui est touché, puis la racine des cheveux, avant que le buste, les bras et les jambes ne se couvrent de vésicules à leur tour. Quant au visage, il est plus ou moins touché selon les cas, alors que les paumes des pieds et des mains en sont exemptes. Au bout de 48 heures, ces boutons sèchent pour laisser place à une petite croûte qui disparaîtra au terme d’une semaine. C’est là qu’apparaissent les petites cicatrices, d’abord rouges puis blanches.

Comment soigner la varicelle ?

Même si la varicelle est une maladie le plus souvent bénigne, il est important d’aller consulter votre médecin ou pédiatre, notamment afin de donner à votre enfant un traitement qui apaisera ses démangeaisons. Le praticien se chargera de confirmer le diagnostic de varicelle et ajoutera au traitement anti-démangeaison une lotion ou une pommade pour assécher les boutons. Il étudiera par ailleurs les possibilités de complication. Quoi qu’il en soit, sachez qu’il ne faut jamais donner d’Ibuprofène (sirop Advil) à votre enfant en cas de varicelle car il augmente le risque de complications infectieuses graves.

Vous l’avez compris : si votre enfant n’a pas encore eu la varicelle, il fera probablement partie de l’immense majorité des enfants qui en sont atteints avant l’âge de 9 ans. Même si ce virus est bien connu et bien traité, il ne faut toutefois pas le prendre à la légère et le traiter avec attention.

Nouveau call-to-action

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.