publié le: 11 novembre 2015
catégorie: Dermatologie

À quel âge dois-je m’attendre à voir mon enfant avoir la varicelle ?

Votre enfant a entre 2 et 10 ans ? Si un cas de varicelle a été détecté à la crèche ou à l’école, il y a de grands risques qu’il soit contaminé à son tour s’il ne l’a pas contracté auparavant. Comment reconnaître les symptômes de cette maladie si répandue ? Comment la traiter ? Notre article vous dit tout.

Comment la varicelle se transmet-elle ?

La majorité des enfants atteints par la varicelle ont entre 2 et 10 ans. Si votre enfant se situe dans cette tranche d’âge, il est donc fort probable qu’il soit contaminé tôt ou tard, la promiscuité de la crèche ou de l’école favorisant la diffusion de toutes sortes de virus. Celui de la varicelle, de la famille des virus herpès, se transmet d’une personne à une autre via les lésions cutanées ou par la salive.

Le délai d’incubation, généralement de deux semaines, varie de dix jours à trois semaines. Les sujets infectés étant les plus contagieux de 24 à 48 heures avant la déclaration de la maladie et jusqu’à cinq jours après l’apparition des lésions. Mais attention, votre enfant peut très bien être atteint de varicelle sans que vous vous en rendiez compte, les symptômes étant parfois très discrets.

Quels sont les symptômes de la varicelle ?

Les boutons roses, si caractéristiques, ne sont pas les seuls symptômes de la varicelle. La maladie peut être annoncée par une fièvre légère, un nez qui coule, de la fatigue… Mais difficile de reconnaître dans ces maux de l’enfance si communs les premiers symptômes de la varicelle…

Votre enfant peut également perdre l’appétit, se plaindre de maux de gorge ou de tête, de douleurs musculaires. Mais s’il n’est pas en âge de parler, tous ces symptômes risquent de passer inaperçus.

Aussi, lorsque les premières taches roses feront leur apparition, vous saurez que votre enfant a bel et bien contracté la maladie, d’autant plus qu’il aura un besoin irrépressible de se gratter. Ces taches vont se transformer en cloques contenant un liquide transparent, les vésicules. Suivez attentivement leur propagation.

Généralement, elles apparaissent à la racine des cheveux, dans le cuir chevelu ou sur le thorax, puis recouvrent tout le corps par poussées successives. Seules les paumes des mains et les voûtes plantaires ne sont pas affectées par les vésicules.

Que faire si votre enfant a la varicelle ?

Dès l’apparition de la varicelle, consultez votre médecin généraliste ou votre pédiatre afin de bénéficier du traitement approprié. Même s’il n’est pas possible de soigner une varicelle, on peut néanmoins en atténuer les effets, et notamment en diminuer les démangeaisons.

Si votre enfant gratte trop ses boutons, il risque en effet de se retrouver avec des cicatrices disgracieuses ou de provoquer une surinfection des plaies. Il est donc important de les désinfecter régulièrement avec un produit antiseptique.

Il faudra également surveiller l’évolution des vésicules, qui doivent se dessécher au bout de 48 heures. La petite croûte qui remplace la vésicule asséchée tombera au bout d’une semaine, laissant place à une cicatrice qui s’effacera peu à peu si l’enfant ne l’a pas trop grattée. La varicelle se déroulant par poussées successives, les vésicules côtoieront les croûtes et les cicatrices, le tout n’excédant généralement pas dix jours.

Généralement, l’enfant ayant contracté la varicelle est ensuite immunisé à vie, mais il peut arriver de rares cas où un sujet ayant eu la varicelle avant l’âge de 2 ans soit de nouveau atteint par la maladie quelques années plus tard.

 

Nouveau call-to-action

Alice du Laboratoire PediAct

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *