Trouver le lait infantile adapté à son bébé peut vite devenir un calvaire. Comment bien le choisir ? Comment lui donner le biberon en toute sérénité ? Nos conseils.

Lait 1er âge et 2ème âge : ce qu’il faut savoir

Si le lait maternel reste l’aliment le mieux adapté au nourrisson jusqu’à ses 6 mois, certains parents sont contraints de proposer à leur enfant des biberons de lait infantile, et ce pour des raisons variées.

Mais encore faut-il bien le choisir, en fonction des besoins du nouveau-né et de son âge. Le lait 1er âge convient, par exemple, dès la naissance jusqu’à 6 mois, et le lait 2ème âge prend le relai, de 6 mois à 12 mois. A la maternité, après l’accouchement, votre pédiatre ou votre sage-femme pourront vous conseiller sur le choix d’un lait infantile adapté à votre bébé.

Lorsque votre enfant aura atteint l’âge de la diversification alimentaire, généralement à partir de 6 mois, vous pourrez alors lui proposer quelques aliments en complément d’un lait 2ème âge. Le lait de suite Capricare 2ème âge par exemple, qui a été développé à partir de lait de chèvre, assure un apport nutritionnel optimal à l’enfant, apportant ainsi les vitamines, les minéraux et nutriments dont il a besoin.

Que faire si mon bébé refuse de boire son biberon ?

Il peut arriver dans certains cas qu’un enfant refuse soudainement son biberon. Une poussée dentaire, ou le passage de l’allaitement à la tétine du biberon peuvent être la cause de ces difficultés, qui restent néanmoins passagères.

Mais rappelons que les enfants sont de véritables éponges. En effet, ils ressentent le stress des parents et cela peut aussi être l’une des conséquences de ce refus. Néanmoins, si votre enfant rechigne à boire son biberon à plusieurs reprises et que vous remarquez une perte de poids ou des pleurs lorsque vous lui présentez son lait, n’hésitez pas à en parler à votre pédiatre. Celui-ci pourra alors vous conseiller de changer de lait, selon le cas.

Lui donner le biberon : un moment calme et de partage

L’enfant ne doit pas être stressé ou angoissé au moment de prendre le biberon. Pour qu’il soit serein, vous devez donc être, vous aussi, le plus calme possible. Instaurer un moment de partage est donc essentiel pour que votre enfant puisse boire son lait en toute tranquillité.

Avant de lui donner le biberon, vérifiez par exemple que sa couche soit propre, afin qu’aucune gêne ne l’empêche de se sentir bien. Veillez aussi à baisser le son de votre télévision ou de votre radio ou du moins, à choisir une musique douce, afin de créer une ambiance favorable. Il est aussi important de lui consacrer votre temps. Si vous avez des choses urgentes à terminer, faites-le avant de lui préparer son lait : pas de plats sur le feu, pas d’appel téléphonique important… Laissez tout de côté, quelques instants, c’est l’heure du repas de bébé ! Et n’oubliez pas de le rassurer, en le caressant, en lui parlant, en chantonnant et en lui souriant ! De quoi le détendre durant ce moment essentiel à son âge, qui lui permettra de bien grandir.

De la même manière, si vous vous levez la nuit pour lui donner le biberon ou en pleine journée, trouvez la bonne position, de manière à être confortablement installé(e) dans votre lit, sur une chaise ou sur le fauteuil. Pensez à ce que votre enfant soit lui aussi positionné de manière à pouvoir boire en toute sécurité. Enfin, il est indispensable de bien respecter les horaires pour la prise du biberon, ainsi que la quantité dont il a besoin en fonction de son âge, de son poids, et de ses besoins.

AVIS IMPORTANT : Le lait maternel est l’aliment idéal de chaque nourrisson. En cas d’utilisation d’une formule infantile, où quand la mère ne peut ou ne souhaite pas allaiter, il importe de respecter scrupuleusement les indications de préparation et d’utilisation et de suivre l’avis du corps médical.

Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé. Capricare® peut contenir des traces de protéines de lait de vache.