publié le: 22 juin 2015

Allaitement au sein ou au biberon : quelles différences pour Bébé et Maman ?

Le choix d’allaiter au sein ou au biberon est une préoccupation pour toutes les futures mères. S’il n’y a pas de bon ou de mauvais choix, la décision d’allaiter ou non son enfant relève avant tout d’une conviction très personnelle qui ne doit en aucun cas faire culpabiliser la jeune mère.

L’allaitement au sein, un lien très privilégié avec l’enfant

L’allaitement maternel est un geste naturel choisi par les femmes pour ses bénéfices sur la santé et le lien étroit qu’il crée avec l’enfant. Idéal pour le nouveau-né, le lait maternel s’adapte parfaitement à ses besoins et constitue la référence pour l’alimentation des premiers mois de sa vie.

Sa composition, qui évolue au cours des tétées, répond à ses besoins nutritionnels et à la maturation de ses défenses immunitaires. Plus riche en eau et en sucre au démarrage, le lait maternel devient de plus en plus dense et enrichi en graisse au fil des semaines, afin de mieux rassasier le tout-petit.

Les multiples bénéfices côté bébé

Le lait maternel présente de nombreux bienfaits pour bébé :

  • Il contient tout ce dont il a besoin pour sa croissance et son développement : lipides, protéines, lactose, minéraux, fer, vitamines et eau.
  • Riche en anticorps maternels, il renforce son système immunitaire et le préserve des infections bactériennes.
  • Il réduit les risques d’allergies alimentaires.
  • Il s’imprègne de l’alimentation de la maman et participe ainsi à l’éveil du goût.

Les avantages côté maman

Pour la maman, nourrir son enfant au sein est également bénéfique :

  • La suite des couches est facilitée (la réduction du volume de l’utérus ainsi que la perte de poids sont plus rapides).
  • L’allaitement a un effet protecteur contre le cancer du sein et de l’ovaire.
  • Le lait maternel est toujours à bonne température, ne nécessite pas de préparation et est toujours disponible quand bébé en a besoin.
  • Il est très économique.
  • Enfin, il privilégie un fort lien émotionnel. Le contact peau à peau crée un attachement très intime entre la mère et son enfant.

Les désagréments de l’allaitement maternel

Si l’allaitement au sein est idéal et très bénéfique pour le tout-petit, il peut cependant entrainer quelques aléas pour la maman :

  • Les mamelons peuvent être sensibles les premiers jours.
  • Des vergetures, crevasses et autres lésions sous-cutanées peuvent apparaitre au niveau des seins.
  • Il est parfois difficile de savoir si l’enfant a assez tété ou non.
  • Si aucun aliment n’est interdit, il faut éviter la prise d’alcool et d’excitants (thé, café, etc.) ainsi que le tabac.
  • Il peut être perçu comme étant contraignant lorsque la maman a une vie sociale et/ou professionnelle très active.
  • Le papa peut se sentir exclu de la relation très fusionnelle entre la mère et son enfant.

L’allaitement au biberon, un autre choix possible

Les laits infantiles sont d’éventuels substituts au lait maternel. Leur composition, très réglementée, dispose de toutes les qualités nutritionnelles nécessaires pour satisfaire les besoins de bébé et ses éventuelles carences. Cette composition diffère en fonction de l’âge du tout-petit.

Les avantages de l’allaitement au biberon

Donner le biberon implique des préoccupations différentes et nécessite une organisation autre que celle de l’allaitement au sein.

Que vous optiez pour ce mode d’allaitement par choix ou par nécessité (raisons médicales notamment), l’allaitement au biberon présente des avantages non négligeables :

  • L’enfant n’est plus dépendant du sein de sa mère, le papa peut aussi le nourrir.
  • Il offre plus de liberté à la maman pour se reposer, car elle peut laisser plus facilement bébé en garde auprès de ses proches.
  • Le biberon permet de connaitre la quantité exacte de lait bu, ce qui rassure souvent les mamans anxieuses.
  • Le tout-petit réclame moins souvent à manger et son rythme est donc plus régulier.
  • Si l’enfant présente une carence, celle-ci pourra être comblée facilement grâce à un lait adapté.
  • La maman n’est pas contrainte à un régime alimentaire.

Si donner le sein est tout ce qu’il ya de plus naturel, l’essentiel n’est pas le type d’allaitement choisi, mais l’amour et l’attention portés au tout-petit lors de ces instants privilégiés. Allaiter son enfant au sein ou au biberon relève avant tout d’un choix intime qu’il convient de respecter pour le bien-être de la maman et de son enfant. 

AVIS IMPORTANT : le lait maternel est l’aliment idéal de chaque nourrisson. En cas d’utilisation d’une formule infantile, ou quand la mère ne peut ou ne souhaite pas allaiter, il importe de respecter scrupuleusement les indications de préparation et d’utilisation et de suivre l’avis du corps médial.

Alice du Laboratoire PediAct

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.

3 comments on “Allaitement au sein ou au biberon : quelles différences pour Bébé et Maman ?

    • PediAct on

      Merci pour votre commentaire. Tout dépend de la qualité du biberon que vous utilsez et il est donc difficile de se prononcer sur ce point. Il arrive que les tétines des biberons soient moins souples que le sein et fassent perdre ses repères au bébé en lui imposant une technique de succion différente de celle de la tétée naturelle. Rappelons nous que l’allaitement maternel est à privilégier.

      Répondre
  1. Marianne on

    Les inconvénients de l’allaitement sont un peu allégés par rapport à la réalité… Si on ne souffrait que les premiers jours ce serait le top, en réalité ça dure plus longtemps (quand tout va bien… Je ne parle pas des engorgements, crevasses, abcès de certaines mamans). On ne parle pas non plus des moments très contraignants et difficiles physiquement et psychologiquement comme les pics de croissance.
    Les avantages sont à l’inverse surestimés (comme la fameuse protection contre le cancer, il s’agit en fait de 30% de risques de cancer du sein en moins à la pré ménopause uniquement, et seulement à partir de 12 mois d’allaitement dans une vie…).
    A part ça l’article est plutôt complet 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *