Anniversaire d’un enfant : quelle est la tradition au Vietnam ?

publié le: 7 juillet 2017
catégorie: Autres sujets

Anniversaire denfant

L’anniversaire d’un enfant est un véritable moment de fête en France. Les festivités sont autant appréciées des parents et de la famille que de l’enfant lui-même. C’est un événement marquant qui mérite un beau gâteau et des cadeaux.

Mais est-ce pareil partout ? Pour le savoir, nous vous proposons de partir au Vietnam pour découvrir leurs traditions d’anniversaire.

1 mois, le premier anniversaire qui compte

Au Vietnam, le premier anniversaire réellement important est celui du premier mois. À un mois, dans cette culture, le bébé passe du cercle familial au cercle public.

C’est lors d’une fête spéciale qu’il est présenté, pour la première fois, aux autres membres de la famille et aux amis proches.

1 an, un pas vers l’autonomie

En France, le premier anniversaire d’un enfant est souvent une fête de famille. Le bébé est couvert de cadeaux et sa première bougie trône fièrement sur un gâteau d’anniversaire disproportionné. Cet événement est une occasion pour la famille et les amis de se rassembler. Il est important, car c’est le « tout premier » et il annonce de nombreuses autres premières fois : premier pas, premiers mots, premier bobo…

Au Vietnam, le premier anniversaire d’un enfant a une tout autre signification. L’événement est un rituel important, appelé Thôi Nôi, qui se traduit par la « fête de la fin de berceau ». ll marque le premier pas vers l’indépendance de l’enfant.

En effet, la coutume veut qu’à partir de cette fête, l’enfant dorme seul dans sa chambre. Bien sûr, il n’y a aucune obligation. En ces temps modernes, il n’est pas rare de voir des enfants qui dorment déjà seuls à leur premier anniversaire, ou d’autres qui sont difficiles à faire dormir alors qu’ils sont encore dans la chambre de leurs parents.

Le rituel du plateau

Comme partout en Asie, un autre rituel est pratiqué au Vietnam. Un plateau est posé devant l’enfant qui fête son premier anniversaire. Il est rempli d’objets symboliques comme un stylo, un livre, des ciseaux, un pinceau, etc. Selon l’objet saisi instinctivement par le bébé, il serait possible de déterminer ses traits de caractère et son avenir.

Le livre indique qu’il sera cultivé, le stylo qu’il fera des études, le pinceau qu’il sera artiste, le ciseau qu’il sera coiffeur…

Des traditions qui s’occidentalisent

Le jour J, la famille et les amis sont là. Un repas est servi aux convives et au moment du dessert, une bougie est placée sur un gâteau qui sera partagé. Le gâteau d’anniversaire et la bougie sont typiques des anniversaires occidentaux, mais ces traditions s’exportent.

En revanche, le repas reste composé de mets locaux et de plats de la cuisine traditionnelle vietnamienne. Côté boissons, les convives peuvent choisir entre soda, bière et vin. Pour l’anniversaire, les Vietnamiens n’hésitent pas à décorer leur maison avec des ballons et des guirlandes. La version vietnamienne du célèbre « Joyeux anniversaire » est chantée.

Malgré ces changements générationnels, le premier anniversaire d’un enfant reste une fête importante dans la tradition vietnamienne. Même si le phénomène s’occidentalise, il conserve un socle culturel marqué.