Bébé et chat : quels sont les risques ?

publié le: 31 octobre 2019

bebe-et-chat-quels-sont-les-risques

Aujourd’hui, les animaux de compagnie font partie intégrante de la société occidentale. En effet selon FACCO (Fédération des Fabricants d’Aliments pour Chiens, Chats, Oiseaux et autres animaux familiers), un foyer sur deux possède au moins un animal de compagnie (étude 2016). Parmi eux, il y a le chat. Félin adorable qui aime les câlins comme la chasse, les chats sont très populaires chez les français. Et on peut dire qu’ils sont traités comme des membres de la famille. Partageant le dîner de leurs maîtres et dormant dans leur chambre, ils sont parfois même amenés chez un psychologue. Mais quand la famille s’agrandit et qu’un nouveau né arrive bientôt au sein du foyer, la question suivante se pose : est-ce possible de faire collaborer bébé et chat

L’arrivée d’un bébé entraîne des changements évidents dans le comportement de votre chat. Il est donc primordial de bien les anticiper et de ne pas négliger ses conséquences, qui peuvent être graves pour la santé du bébé. Pour répondre à cette question, le Laboratoire PediAct s’est renseigné.

 

Pourquoi l’arrivée de bébé perturbe votre chat ?

De nos jours, le chat de la famille est traité comme un enfant. Il mange ce que vous mangez, il est pris dans les bras, il dort avec vous, et il a accès à toutes les pièces de la maison, comme vous. À l’arrivée d’un nouveau né, vous êtes forcé de changer ces habitudes de vie avec votre chat. C’est bien là qu’est la complication puisque le simple fait de passer plus de temps avec votre enfant plutôt qu’avec lui, peut le rendre jaloux. 

Son territoire olfactif s’en retrouve également perturbé, et il peut alors manifester des changements d’humeur : bouder, s’agiter ou marquer son territoire là où le bébé a laissé son odeur, en frottant ses glandes faciales ou en urinant, par exemple.

 

Un chat à la maison : quels sont les risques pour bébé ? 

Outre la phase de l’acceptation, il ne faut pas oublier qu’un nourrisson est vulnérable face à un animal. Son système immunitaire est encore trop faible, ce qui le rend très sensible aux infections. 

Il existe 3 infections à risque pour bébé : 

  • les infections nommées “zoonoses familiales non alimentaires” : la teigne, la toxoplasmose, pasteurellose, la maladie des griffes du chat ;
  • les allergies aux animaux : cela se traduit principalement par de l’asthme chez votre nourrisson (de 2 à 5%) ;
  • les accidents : les morsures, les griffures, l’asphyxie (45% des enfants de 0 à 5 ans).

 

Finalement, bébé peut-il vivre avec votre chat ?

Et bien la réponse est oui, il est possible de faire cohabiter votre chat et votre bébé. Mais cela, à deux conditions : avoir un comportement spécifique pour faire accepter bébé et ce, avant la naissance de l’enfant, et adopter définitivement des règles d’hygiène précises.

Le bon comportement pour faire accepter bébé :

  • Faire sentir régulièrement un linge du bébé à votre chat pour qu’il se familiarise avec l’odeur ;
  • Respecter le territoire et la place que votre chat a au sein de la famille en déplaçant son couchage, ses gamelles, ses jouets, sa litière et le reste de ses affaires dans un endroit où il peut être tranquille ;
  • Placer la litière en hauteur ou à un endroit que votre enfant ne peut pas atteindre ;
  • Changer peu à peu le mode de contact avec votre chat : interdire le léchage, les grognements ;
  • Interdire le contact direct entre votre enfant et votre chat jusqu’à ce que bébé soit assez grand ; 
  • Surveiller attentivement le contact visuel et olfactif entre votre nourrisson et votre chat pendant un moment ; 
  • Vous occuper de votre chat même en présence du bébé pour qu’il ne se sente pas abandonné voire remplacé ;
  • Garder des friandises : cela peut également aider !

Évidemment, ces habitudes sont à prendre pas à pas. Un changement brutal pourrait le rendre très anxieux. 

Les bonnes habitudes pour une hygiène de vie optimale : 

  • Se laver les mains automatiquement après avoir touché ou caressé votre chat pour éliminer tous les germes qui se seraient déposés ; 
  • Nettoyer régulièrement la maison avec un aspirateur pour prévenir les allergies ;
  • Ne pas laisser votre chat dormir avec vous dans votre lit ; 
  • Interdire à votre chat d’accéder à la cuisine ;
  • Ne pas faire manger votre chat à votre table ou dans votre assiette ; 
  • Ne pas toucher la salive de votre chat ; 
  • Mettre des gants pour nettoyer la litière du chat ;
  • Brosser régulièrement votre chat et le faire suivre par un vétérinaire (vaccins).

 

Ce qu’il faut retenir : 

Votre chat est sûrement un membre important de votre foyer familial, et avoir un bébé ne signifie pas que vous devez vous en séparer. Si ce moment est arrivé pour vous, il va simplement falloir bien vous y préparer et prendre en compte l’ensemble des changements à venir, soit les habitudes à adopter pour faire accepter bébé à votre chat et quelques règles d’hygiène définitives.