publié le: 23 février 2015
catégorie: Bien-être

Bébé sous antibiotiques : attention à la diarrhée et à la déshydratation

Lorsqu’un enfant souffre d’une infection bactérienne, le médecin lui prescrit des antibiotiques. Ce traitement peut occasionner une diarrhée et perturber l’équilibre de la flore intestinale, dont le rôle est de protéger les fonctions digestives du tout-petit.
Il est donc essentiel d’être vigilant à son bien-être, car une diarrhée occasionne une perte de liquides organiques importante pouvant entraîner une déshydratation de l’enfant.

Quels sont les causes et symptômes de la diarrhée ?

Si les diarrhées sont fréquentes chez l’enfant, elles peuvent être graves chez le nourrisson et ne doivent pas être prises à la légère. D’après l’Organisation Mondiale de la Santé, l’OMS, la diarrhée est la deuxième cause de mortalité chez l’enfant de moins de cinq ans dans le monde.

La diarrhée est le signe d’une infection gastro-intestinale, due à divers parasites ou bactéries, mais c’est un virus, le rotavirus, qui en est la cause la plus fréquente. L’infection altère la paroi intérieure de l’intestin et provoque des douleurs abdominales et des crampes.

La diarrhée se caractérise par au moins trois émissions de selles très molles, voire liquides, par jour. Elles sont malodorantes et parfois mêlées de sang ou de glaires. L’enfant peut aussi avoir de la fièvre, perdre l’appétit et souffrir de nausées et vomissements. Très contagieuse, la diarrhée peut persister plusieurs jours.

Quels sont les causes et symptômes de la déshydratation ?

La déshydratation est la conséquence directe de la diarrhée : en raison des nombreuses selles émises et des éventuels vomissements, le nourrisson perd beaucoup d’eau et de sels minéraux, essentiels à son bon développement, et se déshydrate. Chez un nouveau-né, l’eau représente entre 75 et 80 % de son poids, il est donc primordial de repérer les premiers symptômes de déshydratation, car celle-ci peut s’aggraver rapidement et, parfois, entraîner une hospitalisation.

Si votre nourrisson a une diminution des urines, c’est-à-dire, s’il mouille moins de quatre couches en 24 heures ; si vous remarquez que sa peau est sèche, ainsi que sa bouche et sa langue ; si son teint est grisâtre et ses yeux creusés ; s’il est moins réactif et dort plus que d’habitude ; si aucune larme ne coule lorsqu’il pleure ou encore s’il a une perte de poids de plus de 5 %, alors votre enfant souffre probablement de déshydratation.

Comment traiter une diarrhée pour éviter la déshydratation du nourrisson ?

Afin de prévenir la déshydratation d’un tout-petit, votre pharmacien ou votre médecin vous recommandera de lui administrer une solution de réhydratation orale (SRO). Ces préparations composées d’eau, de sels minéraux (électrolytes) et de sucre compensent la perte de liquide organique dès l’apparition des premiers symptômes de diarrhée et de déshydratation.

PediAct propose BioGaia ProTectis SRO®, une solution de réhydratation orale contenant du Lactobacillus reuteri Protectis® et du zinc

Si la diarrhée de l’enfant persiste et que des signes annonciateurs de déshydratation apparaissent, n’hésitez pas à consulter rapidement votre médecin. Pour en savoir davantage sur la déshydratation de l’enfant, ses causes et symptômes, découvrez notre article “Comment évitez la déshydratation chez l’enfant ?”

Alice du Laboratoire PediAct

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.