publié le: 26 octobre 2015

Bébé tarde à faire ses premiers pas. Dois-je m’inquiéter ?

Quand votre enfant doit-il commencer à marcher ? Y-a-t-il un âge à partir duquel il faut vous inquiéter ? Y-a-t-il des signes qui doivent vous pousser à consulter ? Notre article vous explique tout.

Ce qui précède la marche…

Quand un bébé fait ses premiers pas, il s’agit d’une étape vraiment symbolique dans sa jeune vie comme dans celle de ses parents. À lui l’autonomie et la découverte du monde qui l’entoure. Bien souvent, l’enfant aura commencé l’exploration de son environnement en se déplaçant à quatre pattes, mais pas de panique si ce n’est pas le cas de votre nourrisson : tous les bébés ne passent pas par ce stade.

Avant que votre enfant ne parvienne enfin à se mettre debout, il va lui falloir venir à bout de plusieurs obstacles, allant de la forme de ses pieds à son poids, qui entraîneront de nombreuses et inévitables chutes avant que la position « debout » soit enfin maîtrisée. Ainsi, si le nourrisson est un peu grassouillet, il aura un peu plus de difficultés à trouver son équilibre. De même, si ses pieds sont tournés vers l’intérieur ou s’il a tendance à se mettre sur la pointe des pieds, ses progrès seront freinés. Pas de panique toutefois, ses défauts se corrigeront tout seuls ou avec l’aide d’un kiné ou d’un podologue.

Lorsque votre bébé réussira à se mettre debout, vous guetterez ses premiers pas. Mais ne soyez pas impatient, il peut se passer plusieurs semaines, voire plusieurs mois, avant que cela se produise. D’après les psychomotriciens, les parents n’ont pas besoin de s’angoisser parce que leur bébé ne marche pas alors que celui des voisins a fait ses premiers pas à 11 mois. Chaque enfant a son rythme, et il convient de le respecter et de ne surtout pas forcer la nature. D’ailleurs, si votre enfant ne marche toujours pas alors qu’il a 16 mois, c’est peut-être qu’il a développé une autre compétence : le langage, la manipulation, l’observation…

Retard de marche : les signes qui doivent inquiéter

Si votre bébé ne marche toujours pas à 18 mois et s’il ne tient pas non plus debout, vous pouvez consulter un pédiatre afin de faire le point. Une consultation peut également être nécessaire si le développement moteur de votre enfant est quasi nul avant 15 mois et s’il ne bouge pas ses membres. Mais si votre bébé multiplie les mouvements, c’est en revanche rassurant et il vous faudra juste vous montrer patient. Et puis, peut-être est-il tout simplement angoissé ? Lorsqu’un enfant se lance dans la grande aventure de la marche, la coordination de ses mouvements n’est pas encore tout à fait au point, et le bébé a également du mal à jauger correctement les obstacles. C’est à vous, parents, de sécuriser le plus possible son environnement pour minimiser les risques de chute. En revanche, s’il continue à chuter à chaque tentative ou presque, il est peut-être nécessaire de lui faire subir des tests auprès d’un spécialiste, afin de diagnostiquer d’éventuels troubles.

Premiers pas de bébé : évitez la sur-stimulation

Il revient aux parents de ne pas reporter sur leurs enfants leurs angoisses. En clair, si votre bébé tarde à marcher, vous ne l’aiderez pas en le stimulant à tout-va par le biais de multiples jeux. Ce sera même contreproductif. La meilleure solution est de lui laisser le temps, de suivre son rythme, de l’encourager et de le valoriser. Installez-le par terre et laissez-le vivre sa vie en le surveillant d’un œil attentif. Surtout, ne le tirez pas par les bras pour lui faire faire des pas, vous nuiriez à son équilibre en perturbant son centre de gravité.

 

Vous l’aurez compris : même si votre bébé ne marche pas encore, il n’est pas forcément nécessaire de vous inquiéter, sauf en cas de retard moteur flagrant. Laissez-le avancer à son rythme, le jour de ses premiers pas sera de toute façon inoubliable !

Alice du Laboratoire PediAct