‹ Retour au blog

4 conseils pour que votre enfant vive mieux sa varicelle

Le diagnostic du médecin est tombé : votre enfant a la varicelle. Ne vous affolez pas ! Certes, cette maladie infantile est contraignante, elle est très contagieuse et son petit corps va être recouvert de boutons disgracieux. Néanmoins, il existe des gestes simples pour le soulager efficacement et l’aider à passer ce cap difficile.

Voici 4 conseils pour que votre enfant vive mieux sa varicelle.

1. Expliquez-lui que la varicelle est très fréquente chez les jeunes enfants

Votre tout-petit a besoin d’être rassuré. Être malade, ce n’est déjà pas drôle, mais être envahi de boutons provoquant de désagréables sensations de démangeaisons l’est encore moins ! Dites-lui que cette maladie est provoquée par un virus que son corps va combattre. Qu’en attendant la fin de cette bataille, il va devoir rester bien sagement à la maison et ne pas fréquenter d’autres enfants. Il est en effet très contagieux et risquerait de les contaminer.

Expliquez à votre tout-petit que ce n’est qu’un mauvais moment à passer et qu’en rien cela ne vous empêchera de lui faire de gros câlins !

Si vous êtes enceinte, immunodéprimé(e), ou si vous avez un nourrisson à la maison, faites attention. La varicelle se transmet par contact direct avec le virus et peut être particulièrement virulente.

2. Empêchez-le de se gratter

C’est certainement l’une des phases les plus difficiles. La varicelle provoque de fortes démangeaisons, difficilement contrôlables. Il est essentiel de le soulager, car les grattages peuvent entraîner l’infection des boutons et laisser de vilaines cicatrices. Il est difficile de le faire comprendre à de très jeunes enfants, néanmoins, expliquez-lui qu’il doit essayer de ne pas toucher à ses boutons. Pour l’apaiser rapidement, appliquez sur ses plaies des gélatines comme le produit PoxClin®.

Cette galénique est une mousse rafraîchissante qui soulage les démangeaisons cutanées. Elle contient un principe actif breveté dérivé de l’Aloe vera, le complexe 2QR, qui peut diminuer les grattements et réduire le risque de cicatrices. Les bactéries sont bloquées à la surface de la peau et le processus de guérison est ainsi favorisé. Spécialement conçu pour les enfants, PoxClin® est une solution aux extraits de lavande et de camomille, simple d’utilisation, disponible exclusivement en pharmacie.

3. Faites des activités ensemble

Quitte à être mis en quarantaine, autant en profiter pour s’amuser ! Votre enfant est malade, la varicelle le rend peut-être un peu grincheux et il risque de trouver le temps long. Profitez-en pour passer du temps ensemble. Bien sûr, il a besoin de repos, mais aussi de s’occuper l’esprit. En fonction de son âge, aménagez des plages horaires d’activités ludiques.

Vous souhaitez stimuler sa créativité et son imagination ? Faites-lui faire des dessins, de la peinture, du coloriage, des puzzles ou de la pâte à modeler. Écoutez de la musique, regardez un film ou cuisinez ensemble. Les tout-petits adorent participer aux activités des grands. Votre enfant sera ravi de vous aider à préparer un gâteau ou le repas. C’est une occasion unique pour partager des moments exclusifs et l’aider à mieux vivre sa varicelle !

4. Adoptez les bons réflexes pour l’apaiser

La varicelle est une maladie le plus souvent bénigne chez l’enfant. Néanmoins, votre tout-petit a besoin de toute votre attention pour guérir vite et ne pas en garder un trop mauvais souvenir :

  • Donnez-lui un bain d’eau tiède en cas de fièvre
  • Faites-le boire régulièrement
  • Appliquez des compresses d’eau froide sur ses lésions cutanées
  • Habillez-le avec des vêtements doux et légers, de préférence en coton
  • Coupez-lui les ongles et lavez-lui régulièrement les mains

La varicelle est une mauvaise passe à traverser pour lui, comme pour vous. Cependant, sa mise à l’écart de la garderie ou de l’école peut aussi être l’occasion de vous retrouver et de partager de tendres moments de complicité !

 


Alice du Laboratoire PediAct
NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.

PediAct, un laboratoire dédié à la santé familiale

Découvrez nos produits
Nos-produits

Articles similaires

Varicelle : quelle est la période de contagion ?

Très fréquente chez les enfants âgés de 2 à 10 ans, la varicelle n’est cependant pas une maladie à prendre à la légère. Cette pathologie infantile virale provoque boutons et fortes démangeaisons au tout-petit, mais elle est surtout extrêmement contag ...

Varicelle : comment soulager les démangeaisons chez l'enfant ?

  Précédemment, nous avons vu que la varicelle n'est pas une maladie si banale, qu'elle est notamment très contagieuse et qu'elle est responsable d'une trentaine de décès par an. Dans l'article suivant, nous nous intéressons aux solutions qui existen ...

Comment reconnaître un bouton de varicelle ?

Vous soupçonnez votre enfant d’être atteint par la varicelle ? S’il évolue en collectivité (crèche, école) et que certains de ses petits camarades ont été touchés, il est fort probable qu’il l’attrape à son tour. Mais comment poser le bon diagnostic ...

visuel-cta-left
PediAct-family

Rejoignez la PediAct Family !

Inscrivez-vous à notre newsletter et ne ratez plus aucune actualités

visuel-cta-right
Trouver une pharmacie
Nous contacter