‹ Retour au blog

Comment éviter la déshydratation chez l’enfant ?

Ce qui devait arriver arriva. Après toutes ces sessions à la piscine et les nombreux allers-retours dans le pédiluve, votre petit a attrapé une verrue. Depuis quelques semaines, impossible d’en venir à bout malgré vos nombreuses tentatives. Faut-il intervenir ? Comment s’en débarrasser ? On vous explique.

La déshydratation d’un nourrisson ou d’un enfant peut entrainer des complications importantes et dans les cas les plus graves elle peut conduire au décès. Si les causes en sont multiples, il est primordial de réagir vite : votre enfant manque d’eau et de sels minéraux dans son corps, essentiels à son bon fonctionnement.

Que la déshydratation de votre enfant soit légère ou modérée, il faut compenser cette perte de liquide corporel rapidement en lui proposant de boire une solution de réhydratation, quel que soit son âge, afin que son état ne se dégrade pas davantage.

Quelles sont les causes de la déshydratation d’un enfant ?

Les causes de la déshydratation d’un enfant sont diverses et peuvent survenir tout au long de l’année, été comme hiver.

  • La diarrhée

Si elles sont souvent virales, de courte durée et bénignes, les diarrhées peuvent aussi provoquer de sérieuses complications, notamment chez le nourrisson, comme la déshydratation.

Une diarrhée aiguë, c’est-à-dire des selles liquides et continues, va entrainer une perte de poids importante chez l’enfant. L’eau et les sels minéraux doivent être remplacés urgemment afin d’éviter la déshydratation et l’éventuelle hospitalisation de l’enfant.

  • Les vomissements

Eux aussi sont dangereux pour la santé d’un enfant. En cas de vomissements à répétition, la perte liquidienne peut être conséquente et entrainer une déshydratation qui nécessitera impérativement un apport de sels minéraux, de vitamines et d’éléments nutritifs.

  • La fièvre de l'enfant

Chez un bébé ou jeune enfant, la fièvre est souvent une source d’inquiétude. Une infection s’est probablement installée et la fièvre la combat. Si votre enfant a plus de 39°C de température et que celle-ci dure plus de deux jours, il risque de moins s’alimenter et de moins boire et de beaucoup transpirer. Le risque de déshydratation peut alors devenir inquiétant.

  • La gastro-entérite du nourrisson

La gastroentérite cumule les symptômes de la diarrhée, des vomissements et de la fièvre, et elle doit être prise très au sérieux, d’autant plus chez un très jeune enfant, dont le corps est composé de deux tiers d’eau. La perte d’eau corporelle est davantage accentuée et la déshydratation est un réel danger pour l’enfant.

  • La chaleur

Lors des fortes chaleurs estivales, une exposition prolongée au soleil, de trop longs moments passés dans une pièce peu aérée et une faible consommation d’eau peuvent entrainer une déshydratation de l’enfant : il transpire et perd du liquide. Il faut là aussi le réhydrater sans tarder.

Les signes de déshydratation d’un enfant

Il est important de reconnaitre les premiers symptômes d’une déshydratation afin d’intervenir rapidement.

Bien entendu, il faut contrôler le poids de l’enfant, nu et de préférence avec la même balance, mais aussi surveiller que sa bouche et sa langue ne soient pas trop asséchées, que ses yeux ne soient pas creux et son regard vide, que sa peau ne soit pas sèche et froide. Il faut aussi observer son état de conscience général.

Une forte déshydratation peut entrainer une perte de poids conséquente, et si cette dernière est supérieure à 5% du poids initial de l’enfant ou du nourrisson, il est impératif de consulter un médecin en urgence.

Les solutions de réhydratation orale (SRO) pour prévenir et traiter la déshydratation

Les solutions de réhydratation orale (SRO) sont le meilleur moyen pour prévenir et traiter la déshydratation d’un enfant ou d’un nourrisson. Donner de l’eau à un enfant déshydraté n’est pas suffisant, car son organisme réclame des apports nutritionnels autres, afin de compenser ceux perdus par la diarrhée, les vomissements ou la fièvre.

Les solutions de réhydratation orale permettent à l’enfant, dès le début des symptômes de déshydratation, de lui apporter les électrolytes (sels minéraux) perdus, un apport énergétique indispensable grâce à la présence de glucides et de citrates et/ou bicarbonates qui préviennent l’acidose (acidité excessive du sang).

En cas de diarrhées importantes, de vomissements et fièvre persistants, l’utilisation des solutions de réhydratation orale doit être immédiate, tout comme le préconise l’Organisation Mondiale pour la Santé (l’OMS) dont les SRO font partie de la liste des médicaments essentiels en cas de déshydratation d’un enfant.

Alice du Laboratoire Pediact

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.

PediAct, un laboratoire dédié à la santé familiale

Découvrez nos produits
Nos-produits

Articles similaires

Les premières choses à faire quand on est enceinte

Votre test de grossesse est positif ? Souvent très attendu, ce moment suscite beaucoup d’émotion… et plusieurs questionnements. Que faire après un test de grossesse positif ? Quelles sont les premières démarches quand on est enceinte ? Pour vous aide ...

Bébé ne prend pas de poids, que faire ?

À la sortie de la maternité, les médecins recommandent de suivre le poids du bébé. Souvent, les parents gardent en tête que le nourrisson doit impérativement grossir de manière continue pour être en bonne santé. Et là, c’est l’angoisse qui s’installe ...

Les 5 principales maladies infantiles contagieuses 

Varicelle, rougeole, rubéole… De nombreuses maladies infantiles sont très contagieuses. Il est important de savoir les reconnaître et les prévenir. Pediact fait le point sur ces différentes pathologies…

visuel-cta-left
PediAct-family

Rejoignez la PediAct Family !

Inscrivez-vous à notre newsletter et ne ratez plus aucune actualités

visuel-cta-right
Trouver une pharmacie
Nous contacter