‹ Retour au blog

Comment gérer la varicelle à la plage ?

La varicelle, cette maladie infantile très contagieuse, redoutée par certains, attendue par d’autres, peut sévir à toutes saisons.Si votre enfant est touché par ce virus lors de vacances à la mer… pas de panique, il est possible de tout de même profiter du bon air marin en gérant facilement la varicelle à la plage.

Voici nos conseils pour passer de bonnes vacances avec votre petit malade !

Conseil n°1 : se couvrir

Il est très important, en cas de varicelle, de protéger sa peau du soleil, pour éviter une mauvaise cicatrisation des lésions. Pour bien protéger votre enfant et pour qu’il soit à l’aise par temps chaud, optez pour des vêtements amples en coton  qui couvriront bien les parties du corps touchées. Préférez des tenues légères pour éviter qu’il ne transpire trop.

Conseil n°2 : s’équiper d’un parasol

Il est possible de profiter des joies des vacances, même en ayant la varicelle à la plage, à condition de ne pas s’exposer directement au soleil. Pensez à prendre votre parasol pour la plage, afin d’obtenir un peu d’ombre pour que votre enfant puisse jouer avec le sable, sans risques.

Conseil n°3 : éviter les baignades prolongées

Évitez les baignades prolongées qui favorisent la macération, en particulier s’il y a encore des croûtes. De plus, l’eau salée creuse… c’est alors l’assurance d’une cicatrice !

Conseil n°4 : se rincer à l’eau douce

Il est possible de se rafraîchir dans l’eau de mer, à condition de bien se rincer le corps à l’eau douce ensuite. Pensez à remplir et à prendre une bouteille d’eau avec vous au cas où il n’y ait pas de douche à disposition sur place.

Conseil n°5 : désinfecter les lésions

Afin d’éviter les surinfections bactériennes, garder dans votre sac de quoi désinfecter et apaiser les lésions de votre enfant. Quelques cotons et un flacon de PoxClin se glisseront sans soucis dans votre sac à main ! Appliquez régulièrement cette lotion pour apaiser et éviter les démangeaisons. Évitez les médicaments plus classiques, aspirine et varicelle ne font par exemple pas bon ménage.

Conseil n°6 : hydrater la peau

Afin que la peau se régénère bien et pour éviter les cicatrices, pensez à bien hydrater les lésions de votre enfant, en particulier le soir. Faites-vous conseiller un produit adapté par votre médecin ou votre pharmacien.

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.

 


PediAct, un laboratoire dédié à la santé familiale

Découvrez nos produits
Nos-produits

Articles similaires

Varicelle : quelle est la période de contagion ?

Très fréquente chez les enfants âgés de 2 à 10 ans, la varicelle n’est cependant pas une maladie à prendre à la légère. Cette pathologie infantile virale provoque boutons et fortes démangeaisons au tout-petit, mais elle est surtout extrêmement contag ...

Varicelle : comment soulager les démangeaisons chez l'enfant ?

  Précédemment, nous avons vu que la varicelle n'est pas une maladie si banale, qu'elle est notamment très contagieuse et qu'elle est responsable d'une trentaine de décès par an. Dans l'article suivant, nous nous intéressons aux solutions qui existen ...

Comment reconnaître un bouton de varicelle ?

Vous soupçonnez votre enfant d’être atteint par la varicelle ? S’il évolue en collectivité (crèche, école) et que certains de ses petits camarades ont été touchés, il est fort probable qu’il l’attrape à son tour. Mais comment poser le bon diagnostic ...

visuel-cta-left
PediAct-family

Rejoignez la PediAct Family !

Inscrivez-vous à notre newsletter et ne ratez plus aucune actualités

visuel-cta-right
Trouver une pharmacie
Nous contacter