Colonies de vacances : le premier séjour de l’enfant sans les parents

publié le: 2 août 2020
catégorie: Non classé

Cette année, votre enfant, va passer une semaine de vacances sans ses parents. Et ce n’est pas tout. Cette année, c’est aussi sa toute première colonie de vacances : un grand chamboulement dans la vie de votre tout petit. PediAct vous livre toutes les clés pour que ce premier moment d’autonomie se déroule à la perfection, et qu’il reste un souvenir inoubliable. 

 

Bien préparer ce premier séjour

Évidemment, comme tous les parents, l’un de vos souhaits est que votre enfant puisse, plus tard, être heureux et voler de ses propres ailes. Malgré tout, ce n’est jamais facile de supporter les premières séparations. 

Pourtant, cela fait déjà plusieurs mois que votre enfant part dormir ailleurs, le temps d’une nuit chez un camarade de classe par exemple, ou le temps d’un week-end chez les grands-parents. Mais cette année, votre petit s’apprête à vous quitter pour une semaine. Une longue semaine. 

Pour bien vous préparer, sachez que la durée du séjour doit être variable en fonction de l’âge de l’enfant. Un petit de 7 ans ne vivra très certainement pas la séparation de la même manière qu’un ado de 15 ans. En effet, le jeune enfant a encore besoin d’être rassuré et de la présence de ses parents. 

 

Maturité et âge : quand mon enfant peut-il partir en colonie ?

À la maison, vous vous demandez certainement : mon enfant est-il réellement prêt à partir en colonie ? Est-il assez mature ? Plutôt que de vous poser toutes ces questions auxquelles il est compliqué de répondre, demandez-vous plutôt : 

  • Mon enfant est-il autonome ? 
  • Mon enfant sait-il s’occuper tout seul ? 
  • Mon enfant a-t-il des facilité pour aller vers les autres ?

Avant 7-8 ans, il est fort possible que la séparation et la distance soient difficile à vivre pour votre enfant. Mais encore une fois, chaque enfant est différent. Tout dépend donc de son quotidien, à l’école, à la maison, de son caractère, de ses centres d’intérêt et de son expérience dans la vie, aussi petite soit elle. 

 

Comment choisir LA bonne colonie ?

Votre enfant se sent prêt pour la colonie ? Et vous aussi ? Ok. C’est bon point. Encore faut-il choisir la colonie qui lui conviendra. En France, les colonies de vacances peuvent varier selon les régions, la durée du séjour, l’âge et les activités proposées. Certaines sont gratuites, d’autres ont un prix qui peut grimper très haut. 

Pour une première colonie, optez pour un séjour court et de préférence, pour une petite colonie à taille humaine où l’ambiance sera plus rassurante pour votre enfant. N’hésitez pas à vous renseigner sur Internet ou à croiser les avis avec d’autres parents. 

Enfin, sachez qu’il existe un nombre incalculable de colonies à thèmes : nature, aventure, Harry Potter, sport, musique, jeux vidéo. Voilà de quoi donner des ailes à votre petit.

 

Préparer l’enfant (et les parents) à la séparation

Les semaines qui précédent le départ, il est important de préparer toute la famille (les parents et l’enfant concerné) à cette séparation qui approche. L’objectif ? Que les deux parties ne soient ni trop stressés ni trop angoissés la veille du départ ou lors du séjour. Il est donc impératif de préparer le départ de l’enfant en suivant quelques règles simples :

  • Inscrivez votre enfant au centre de loisirs ou à une activité afin qu’il s’habitue à être absent de la maison et loin de vous pendant quelques heures. Le moment sera également opportun pour y faire des rencontres, s’habituer à des animateurs, etc.

 

  • Habituez votre enfant à passer une nuit ou un week-end sans vous, chez un membre de la famille, chez les parents d’un camarade de classe… Bien sûr, ces étapes doivent toujours se faire en douceur. L’enfant doit se sentir dans un environnement familier et rassurant afin qu’il puisse se sentir à l’aise et ne pas stresser à l’idée d’un futur départ en colonie.

 

  • Rencontrez l’équipe des animateurs de la colonie si vous le pouvez. Vous pouvez discuter des potentiels problèmes de l’enfant afin que parents, enfants et équipes, soient au courant de tout. 

 

  • Discutez et échangez avec votre enfant. Parlez-lui de votre expérience, questionnez-le sur ses envies, ses peurs, ses angoisses. Balayez tous les potentiels problèmes à l’avance afin qu’il ne surgissent pas au dernier moment.

 

Ça y est, tout le monde est prêt ? 

 

Quelques trucs pour rassurer l’enfant une fois sur place

 

  • Si votre enfant est en âge d’avoir un téléphone portable, et que la colonie le permet, rassurez-le en lui disant que vous pourrez l’appeler. 

 

  • Confiez à votre enfant une série d’enveloppes dans lesquelles vous pouvez mettre des photos, des dessins, des petits mots de chaque membre de la famille, etc. Tous les soirs, votre enfant pourra découvrir le contenu de ces dernières.

 

  • Avant de partir, laissez à votre enfant un petit album photos qui lui redonnera certainement du baume au coeur quand il sera sur place.

 

  • Un jouet ou une peluche porte-bonheur pour qu’il se sente en sécurité.

 

  • Des objets, tissus et vêtements avec votre parfum.

 

Les bienfaits de la colonie de vacances 

 

Un séjour en colonie de vacances apporte de nombreux avantages :

 

  • Une colonie de vacances permet de se sociabiliser : votre enfant va rencontrer d’autres enfants, des animateurs, etc. Il va gagner en confiance et créer de nouvelles amitiés, différentes de celles dont il a l’habitude.

 

  • Une colonie de vacances permet de développer les sentiments de liberté et d’autonomie : pendant ce séjour, votre enfant va se sentir grand, il est sans ses parents, ses habitudes diffèrent de celles installées à la maison, et il apprend, de jour en jour, à se débrouiller tout seul.

 

Ce qu’il faut retenir :

Les premières vacances sans les parents, ça se prépare ! En effet, ce moment est une étape extrêmement importante dans la vie et l’évolution de votre enfant. Ce dernier en sortira grandit, plus autonome, et avec des souvenirs impérissables en tête. Pour bien préparer cet instant, renseignez-vous bien sur les colonies proposées dans votre région pour trouver celle qui conviendra le mieux à votre enfant. Avant le départ, préparez-vous à la séparation : discutez, échangez et rassurez-le. Pas de panique, tout va bien se passer !