publié le: 18 août 2015

Comment accompagner l’enfant dans l’apprentissage de la lecture ?

Dès la grande section de maternelle, votre enfant se prépare à apprendre à lire. En jouant avec des sons et des mots, il découvre un nouvel univers. Vers l’âge de 6 ans, son entrée au CP le projette dans le monde des grands et l’apprentissage de la lecture marque un tournant important. Comment l’accompagner au mieux au quotidien ?

 

L’apprentissage de la lecture : une étape très importante

Lire, c’est être en mesure de déchiffrer et comprendre des signes écrits, afin de leur donner un sens. Or, en France, l’illettrisme* touche 7 % de la population adulte âgée de 18 à 65 ans ayant été scolarisée, soit 250 000 personnes. Ces chiffres alarmants nous font réaliser à quel point accompagner son enfant dans l’apprentissage de la lecture est essentiel. Pour ne pas tomber dans la spirale de l’échec pendant la durée de sa scolarité, l’enfant doit être encadré et soutenu à l’école, mais aussi à la maison. D’autant plus que ce fléau qu’est l’illettrisme peut fortement influer sur sa vie d’adulte : l’insertion professionnelle, l’accès à l’information et la capacité d’échanger deviennent plus complexes.

Pour acquérir toutes les bases de la lecture, l’enfant va passer progressivement plusieurs paliers. Cet apprentissage se fait dans la durée, de la maternelle jusqu’au cours élémentaire, où le CP est une classe charnière.

Dans un premier temps, à la maternelle, il s’exerce à reconnaitre les sonorités. Il repère, par exemple, le nombre de syllabes dans un mot et, par différents jeux, cherche tel ou tel son dans les syllabes du mot. Il prend ensuite conscience du lien entre l’oral et l’écrit. Il comprend, au fur et à mesure de son apprentissage, que ce qui se dit à l’oral peut être écrit et inversement. Puis, avant son entrée en cours préparatoire, il apprend à écrire son nom. Il sait utiliser les 26 lettres de l’alphabet et reconnait la plupart d’entre elles.

 

Préparer son apprentissage de la lecture dès son plus jeune âge

Même s’il ne sait pas lire, il est important de familiariser le tout-petit aux livres. Livres d’activités, livres musicaux, imagiers, livres pour le bain ou encore livres en tissu, il existe de nombreuses collections de livres d’éveil. Ces ouvrages ludiques sont adaptés aux tout-petits, en fonction de leur âge.

De la naissance à 12 mois, même si son attention est encore très limitée, amusez-vous, par exemple, à pointer des images du doigt et nommez-les-lui. En employant à chaque fois les mêmes mots pour les mêmes images, vous l’aidez à éveiller sa curiosité.

De 1 an à 3 ans, le tout-petit acquiert de plus en plus de vocabulaire. Avec ses premiers mots, il devient capable de faire des phrases entières. Petit à petit, il découvre le plaisir de se faire lire des histoires. Faites-le participer à la lecture, posez-lui des questions sur les personnages, tout en vous adaptant à son rythme et ses envies. N’hésitez pas à laisser des livres dans le salon, dans sa chambre ou dans toute autre pièce où il peut les attraper seul.

De 3 à 5 ans, l’enfant parle presque comme un grand. Il est capable d’exprimer clairement ses idées. Lui lire des histoires développe son langage, lui permet d’apprendre et de comprendre de nouveaux mots. Il commence également à apprendre les bases de l’écrit : on lit de gauche à droite et on tourne les pages.

En familiarisant dès son plus jeune âge l’enfant aux livres, la lecture devient une source de plaisir et d’amusement. C’est aussi pour lui un moment de partage avec vous, et de bien-être. À l’école, le contexte sera tout autre, puisqu’il devra commencer l’apprentissage d’une tâche, celle de la lecture.

 

Apprentissage de la lecture : comment accompagner son enfant au CP ?

Bébé a grandi et va entrer en cours préparatoire, au CP. C’est une année clé de sa scolarité, mais ce n’est pas pour autant un concours. Il est primordial de laisser son enfant apprendre à son rythme. Certains enfants savent lire dès les fêtes de fin d’année, d’autres ne seront prêts qu’au printemps. Ils ne seront pas de moins bons lecteurs pour autant !

Cependant, là aussi, vous pouvez accompagner votre enfant au quotidien dans son apprentissage, sans pour autant prendre la place de son enseignant(e). Votre rôle est important pour lui donner de l’assurance et de la confiance en lui-même.

L’enfant doit sentir que la lecture est avant tout une source de plaisir :

  • Continuez à lui lire des histoires à haute voix, en tête à tête. Même s’il commence à savoir à peu près lire, cela lui demande de gros efforts ! De plus, il n’est pas encore en mesure de lire seul la multitude de sujets qui l’intéressent.
  • S’il a un petit travail de lecture à faire le soir, après la classe, demandez-lui de le faire à haute voix. Laissez-le déchiffrer, écoutez-le attentivement et encouragez-le. Il doit avancer à son propre rythme sans ressentir d’impatience de votre part.
  • Emmenez-le à la bibliothèque et laissez-le choisir ses livres. Bien sûr, vous pouvez le guider dans ses choix, afin qu’il n’emprunte pas de livres encore un peu trop difficiles pour lui.
  • Si vous sentez qu’il rencontre quelques difficultés d’apprentissage ou si son enseignant(e) vous en signale, prenez rendez-vous et discutez-en ensemble. Plus on tarde à agir, plus le problème risque de perdurer. Votre enfant a peut-être tout simplement besoin d’être pris en charge par un orthophoniste, afin que tout rentre vite dans l’ordre.

Mais surtout, ne perdez jamais de vue que chaque enfant est différent et évolue à son propre rythme. Rassurez-le, encouragez-le et félicitez-le, car, à cet âge, un enfant ne travaille pas pour lui, mais pour satisfaire ses parents.

 

Alice du Laboratoire PediAct

 

*Sources : Agence Nationale de Lutte contre l’Illettrisme