publié le: 15 octobre 2014

Comment donner les bons réflexes santé à un enfant ?

santé de l'enfant

En grandissant, votre enfant est en perpétuel apprentissage. C’est dès le plus jeune âge qu’il faut lui inculquer les règles d’hygiène et de santé qui resteront des réflexes une fois adulte. Si votre tout-petit appréhende de se rendre chez le médecin ou le dentiste, il s’agit parfois de le rassurer et de lui expliquer les choses, tout simplement. Quelques conseils pour lui apprendre à prendre soin de sa santé…

Lui apprendre à manger sainement

Les préférences alimentaires de votre enfant se construisent au cours des premières années de sa vie. Ainsi, les habitudes alimentaires qui lui sont données durant l’enfance resteront inscrites une fois adulte dans sa mémoire sensorielle.

On connaît déjà les règles et conseils de base : quatre repas équilibrés par jour, un petit-déjeuner complet, manger à table en famille, boire de l’eau pendant les repas, varier l’alimentation, limiter les produits sucrés, fritures et éviter les plats préparés, etc… Mais il est tout aussi indispensable de sensibiliser l’enfant aux bons gestes : si vous interdisez tel ou tel aliment, expliquez-lui que l’un est plus sain que l’autre ! Faites les courses avec lui, en prenant le temps de lire ensemble les étiquettes. Cela lui fera prendre conscience des “bons” et des “mauvais” produits. Vous pouvez également préparer vos repas ensemble, en veillant à limiter les matières grasses pendant la préparation de vos plats.

Lui apprendre à bien dormir

Un enfant à besoin d’une nuit complète pour être en forme, mais ce n’est pas toujours évident de les mettre au lit le soir. Instaurer de bonnes habitudes de sommeil est donc essentiel. Vous pouvez par exemple créer avec lui un rituel du coucher, en lui lisant une histoire avant de dormir, anticiper ses demandes avec un dernier câlin ou une dernière lecture, et lui promettre de revenir dans cinq minutes pour voir si tout se passe bien… Il sera probablement déjà en train de dormir. Ces rituels appréciés des enfants, permettront de mieux appréhender le moment du coucher.

De plus, soyez rassurant ! La plupart des enfants ont peur du noir, d’autres des monstres et certains souffrent de “terreurs nocturnes” ou de troubles du sommeil. Laissez-le s’endormir avec son doudou et une veilleuse en lui faisant comprendre que vous veillez sur lui, juste à côté. Enfin, montrez-lui votre fierté de le voir dormir seul, comme un grand, afin de le responsabiliser.

Lui apprendre à bouger

Il ne s’agit pas de devenir un athlète, mais votre enfant a besoin de se dépenser à raison d’une heure d’activité physique par jour, selon le Programme National Nutrition Santé (PNNS).

– Pour le motiver, commencez par donner le bon exemple : vous pouvez en effet aller le chercher à l’école à pieds ou à vélo.
– Pendant les week-ends, profitez-en pour organiser des sorties en famille (marche dans les bois, piscine, etc).
– Encouragez-le à faire du sport en club, en l’aidant à choisir une activité en adéquation avec ses envies et son caractère. Faire du sport doit avant tout être un plaisir et non une contrainte ! De plus, il se fera de nouveaux amis et progressera plus facilement avec un éducateur sportif.
– Lorsqu’il s’amuse avec ses frères et soeurs ou ses amis, incitez-le à jouer au chat, à la marelle ou à la corde à sauter.

L’emmener chez le médecin, le dentiste

La peur du docteur, du pédiatre ou encore du dentiste est courante chez les tout-petits. Dès l’âge de six mois (ce qui correspond à la crainte de la séparation), l’enfant prend peur face aux personnes qu’il ne connaît pas. De plus, se faire examiner avec des instruments atypiques, ou se faire vacciner avec une seringue, sont des éléments intrusifs et peu rassurants pour les enfants.

Quel rôle les parents doivent-ils jouer pour les aider à se rendre chez les médecins ? Tout d’abord, soyez rassurant et apprenez-lui que ces rendez-vous sont nécessaires pour grandir en bonne santé. D’ailleurs, vous aussi, vous avez fait ce même vaccin à son âge ! Sachez que les bénévoles de l’association Sparadrap peuvent aussi vous aider. Leur rôle est justement de mieux préparer les enfants à une visite médicale ou un examen de santé. Retrouvez davantage d’informations et des conseils sur leur site internet : www.sparadrap.org.

Expliquez-lui dans les détails ce qu’il va se passer afin qu’il ne soit pas surpris mais préparé à ce rendez-vous. De manière générale, les médecins et dentistes sont très pédagogues et savent trouver les mots pour instaurer un climat de confiance. De plus, des jouets à disposition dans les salles d’attente permettent de les divertir.

A la fin de la séance, n’oubliez pas de le féliciter pour son courage, et de lui montrer que finalement, ce n’était pas si effrayant que cela : il appréhendera peut-être moins la prochaine fois…

Alice du Laboratoire Pediact

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.

[hs_action id=”3592″]