Comment éviter les crises d’asthme chez l’enfant ?

publié le: 14 novembre 2014
catégorie: Allergologie

asthme de l'enfant

L’asthme est une maladie chronique qui atteint près de 10 % des enfants scolarisés et qui, dans les trois quarts des cas, apparaît avant l’âge de 5 ans. Les crises se traduisent par une inflammation de l’arbre respiratoire (bronches et bronchioles). Lorsqu’un enfant entre en contact avec un facteur déclenchant, ses poumons se défendent contre l’agression et les symptômes cliniques apparaissent : crises d’essoufflement, gêne respiratoire, sensation d’oppression thoracique ou encore respiration sifflante.

Pour prévenir les crises d’asthme de votre enfant, il est essentiel de déterminer les facteurs qui les provoquent et d’adopter les bons gestes au quotidien.

Les principaux facteurs déclencheurs de l’asthme chez l’enfant

Bien que l’Organisation Mondiale de la Santé, l’OMS, précise que les causes profondes de l’asthme ne soient pas encore complètement connues, l’exposition à des substances et des particules présentes dans l’environnement et inhalées peuvent provoquer des réactions allergiques :

  • Les allergènes à l’intérieur de la maison: acariens présents dans la literie, les tapis, la moquette, la poussière, les poils d’animaux, cafards ou blattes.
  • Les allergènes extérieurs: pollens des arbres (noisetiers, bouleaux, cyprès, platanes…), des graminées (avoine, foin…), des herbes (ambroisie, plantain ou encore oseille).
  • La fumée de tabac
  • Certains produits chimiques: produits ménagers, cosmétiques ou encore parfums d’intérieur (bougies, encens…).
  • La qualité de l’air extérieur: pollution atmosphérique.

Mais également un effort physique important et le stress.

 

Comment prévenir les crises d’asthme chez l’enfant à la maison ?

Si les crises d’asthme d’un enfant ne sont pas toujours prévisibles, il est cependant possible de les éviter à la maison grâce à quelques mesures préventives.

  • Chassez les acariens

Il est primordial de chasser les acariens (notamment dans la chambre à coucher de l’enfant et hors de sa présence) :

– Aspirez régulièrement la poussière (la moquette est propice à la multiplication des acariens, préférez un sol lisse).

– Évitez tapis et rideaux, ainsi que les plantes allergisantes.

– Aérez les pièces tous les jours.

– Lavez les draps à plus de 55° une fois par semaine.

– Vérifiez que son armoire n’est pas devenue un nid à poussière.

– Ne multipliez pas les peluches et lavez-les régulièrement.

  • Évitez les poils d’animaux

Les squames (fragments de peau) des animaux sont des facteurs déclenchant l’asthme. Il est important d’adopter quelques mesures d’hygiène :

– Ne laissez pas entrer un animal dans sa chambre.

– Brossez les animaux à l’extérieur et lavez-les régulièrement.

  • Luttez contre les moisissures

– Repérez et réparez les causes d’humidité (fuites d’eau ou infiltrations, par exemple).

– Supprimez toutes traces de moisissures.

– Ventilez régulièrement la salle de bains et la cuisine.

  • Éliminez cafards et blattes

– Conservez les denrées alimentaires dans des boîtes hermétiques.

– Maintenez la cuisine très propre.

– Rangez les poubelles dans un lieu fermé.

– Placez au besoin des pièges à cafards.

  • N’utilisez pas de produits irritants

– Méfiez-vous de certains produits d’entretien, cosmétiques ou d’intérieur contenant des substances chimiques.

– Évitez les aérosols (aérez la pièce après utilisation).

  • Ne fumez pas devant un enfant asthmatique

 

Comment prévenir les crises d’asthme chez l’enfant à l’extérieur ?

À l’extérieur de votre domicile, vous pouvez aussi aider votre enfant à prévenir les crises d’asthme en prenant quelques précautions simples, surtout en période pollinique.

  • Prévenez l’exposition au pollen

– Évitez de sortir avec votre enfant si la présence de pollen est importante.

– Si vous devez sortir, faites-lui porter un chapeau et des lunettes de soleil.

– Rincez ses cheveux et lavez ses vêtements après la promenade afin de vous débarrasser des grains de pollen.

– Fermez sa fenêtre la nuit (ou lors de sa sieste).

– Ne faites pas sécher le linge dehors.

  • Privilégiez certains sports

– Encouragez votre enfant à faire de la natation ou des sports d’endurance (vélo, randonnée par exemple).

– Ne lui faites pas pratiquer des sports en contact avec des animaux (l’équitation, par exemple, car les poils de chevaux peuvent être très allergisants) et bannissez la plongée sous-marine.

– Évitez de lui faire pratiquer un sport par temps froid et sec ou par jour de forte pollinisation.

En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou à votre pharmacien. Ils sauront vous conseiller et vous guider.

 

Penser aux chambres d’inhalation

Par contre, il est important de rappeler qu’un asthme chronique nécessite un traitement de fond que seul votre médecin sera habilité à vous prescrire. Les chambres d’inhalation sont un dispositif médical qui permet l’administration de traitements inhalés. Recommandées et totalement adaptées aux nourrissons et jeunes enfants asthmatiques, elles facilitent la prise médicamenteuse et les soulagent efficacement.

 

Alice du Laboratoire PediAct

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.

 





Téléchargez votre guide pediact chambre d'inhalation