publié le: 13 mai 2015

Comment préparer l’entrée en crèche de votre enfant ?

Après plusieurs mois d’attente, vous venez enfin de décrocher une place en crèche près de chez vous ? Pour mieux appréhender la séparation avec votre tout-petit, voici quelques conseils pour le préparer peu à peu à ce changement.

Expliquez-lui les choses et rassurez-le

Commencez par en discuter avec lui calmement pour lui expliquer que la situation va changer, avec des mots simples. Il doit savoir en effet que dans quelques semaines, « maman va reprendre le travail » et que lui, de son côté, il va « aller à la crèche, pour rencontrer d’autres bébés comme lui et se faire de nouveaux copains et copines ». Il est également important de lui préciser, même si cela vous paraît évident, qu’après l’avoir accompagné, « de gentilles personnes » seront là pour s’occuper de lui et que « papa ou maman viendront le récupérer tous les soirs ». Pour ne pas que cela soit ressenti comme une contrainte, tentez de le valoriser sur le fait qu’il grandit et que vous êtes fière de lui. S’il a des frères et sœurs aînés, n’hésitez pas à le comparer avec les plus grands qui vont déjà à l’école, car ils représentent souvent un modèle pour les enfants.

Une adaptation progressive

Quelques jours avant l’entrée en crèche, les parents qui accompagnent leurs enfants peuvent rester avec eux. Dans un premier temps, les tout-petits prennent connaissance des lieux tandis qu’ils savent que vous êtes à leurs côtés. Montrez-lui en effet que vous êtes présent(e) mais laissez-le découvrir par lui-même ce qui l’entoure, sans trop le solliciter. Ainsi, il pourra peut-être prendre ses marques plus facilement et jouer avec d’autres enfants. N’hésitez pas à partir quelques minutes au départ, en le prévenant au préalable et en lui expliquant que vous revenez le voir dans quelques instants, le temps de discuter avec l’auxiliaire de puériculture. S’il l’accepte, il s’agira alors d’une première étape réussie ! Choisissez le moment où il s’amuse pour vous absenter, afin qu’il se sente moins « abandonné » dans un endroit nouveau avec des enfants qu’il ne connaît pas.

Le jour J, rappelez-lui qu’il va retrouver tous les enfants qu’il avait rencontrés les jours précédents. N’oubliez pas de le rassurer à nouveau et de répéter que vous reviendrez le soir le chercher, au même endroit que celui où vous le déposez. Prenez aussi le temps de lui dire au revoir afin que la séparation ne soit pas trop brusque pour lui, sans pour autant vous éterniser car il ne voudra plus que vous le quittiez. Dans tous les cas, même si la séparation est aussi difficile pour les parents, gardez toujours le sourire devant lui, même si votre enfant se met à pleurer, continuez de le rassurer. En effet, vos émotions pourraient encore plus l’angoisser, et on le sait, les enfants ressentent tout…

Autre astuce pour qu’il se sente plus en confiance et rassuré : emportez son doudou, sa tétine et un foulard avec votre parfum qu’il pourra utiliser au cours de la journée, ou lors de la sieste.

 

Vous aussi, préparez-vous à la séparation

L’entrée en crèche est une étape importante et angoissante pour un bébé, mais la séparation l’est aussi pour les mamans qui n’ont pratiquement jamais confié leur enfant aussi longtemps à quelqu’un. N’hésitez pas à poser toutes les questions qui vous passent par la tête au personnel de crèche : comment s’y prennent-ils s’il pleure ? Quel est le déroulement de la journée ? Et s’il ne veut pas manger ? Aucune question n’est idiote et cela pourra vous apaiser. Vous pouvez aussi leur demander l’autorisation, les premiers jours, de téléphoner pour prendre des nouvelles et savoir si tout se passe bien avec votre bébé.

Enfin, n’oubliez pas que cette séparation est utile pour aider votre enfant à bien grandir et à s’épanouir. Il apprendra alors de nouvelles choses qu’il ne fait pas à la maison, fera de nouvelles rencontres et deviendra, peu à peu, plus autonome.

Alice du Laboratoire PediAct