Particulièrement touchés par les troubles gastro-intestinaux, les nourrissons souffrent souvent de coliques, de constipations et de gastro-entérites, des maladies qui inquiètent les parents, notamment en raison des risques de déshydratation dus aux vomissements et diarrhées. Très fréquents chez les nourrissons, ces troubles gastro-intestinaux sont heureusement bénins. Néanmoins, ils nécessitent une attention particulière.

Quels sont les symptômes des troubles digestifs ?

Vomissements, reflux gastriques, maux de ventre, diarrhées et constipations font partie des symptômes fréquents chez les nouveau-nés, particulièrement fragiles dans les premières années de leur vie. Leur système digestif étant très sensible, il peut s’agir tout simplement d’une conséquence liée à un biberon trop liquide ou trop chaud, à une accumulation de fatigue ou de stress (bruits extérieurs, angoisse des parents…).

Quand faut-il consulter ?

Ces symptômes bénins et passagers ne présentent pas de gravité, excepté s’ils se prolongent sur plusieurs jours ou si les vomissements ou la diarrhée sont associés à de la fièvre ou à une perte d’appétit. Dans ce cas précis, une consultation chez le médecin est nécessaire. Celui-ci déterminera s’il s’agit d’une gastro-entérite, voire d’une hépatite virale (dans le cas où votre enfant présenterait une jaunisse en plus de ces symptômes). Autre cas plus rare : des troubles digestifs liés à une malformation d’organes digestifs tels que l’estomac ou les intestins.

Généralement, les vomissements, la diarrhée, la fièvre ou la perte d’appétit suffisent à diagnostiquer une gastro-entérite chez le bébé, souvent causée par un virus (le rotavirus). Le principal risque ? La déshydratation. Voici les signes qui doivent vous alerter et nécessiter une consultation en urgence : Votre bébé a la peau sèche, fripée, il ne fait plus pipi et sa langue est aussi râpeuse que celle d’un chat.

Si tel est le cas, sachez que des solutés de réhydratation orale existent et sont efficaces contre la déshydratation. En effet, ils contiennent les éléments essentiels qui permettent de rééquilibrer l’organisme de l’enfant en sels minéraux et compensent les pertes hydre-électrolytiques. Le BioGaia Protectis SRO par exemple est un de ces solutés de réhydratation contenant en plus du zinc (recommandé en cas de diarrhées) et du Lactobacillus reuteri Protectis. Cette combinaison a déjà prouvé son efficacité à travers diverses études cliniques.

Par ailleurs, le médecin peut préconiser d’autres examens de santé tels que l’examen des selles afin de vérifier s’il y a une présence de vers parasitaires ou de bactéries. Il peut également prescrire des analyses sanguines en cas de besoin, un test allergique ou une échographie s’il suspecte une malformation digestive.

Ainsi, plusieurs traitements existent en fonction de la nature des troubles gastro-intestinaux. Le médecin peut prescrire à l’enfant des médicaments antidouleur, antivomitif ou encore contre l’acidité gastrique pour le soulager.

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.