L’apparition des premières dents est à la fois un moment attendu et redouté par les parents. Attendu, car ils voient leur tout-petit grandir, mais redouté car il est souvent accompagné de douleurs pour l’enfant. Voici nos conseils pour soulager votre bébé.

 

À quoi reconnaît-on une poussée dentaire ?

De manière générale, les premières dents apparaissent lorsque l’enfant a entre quatre et sept mois, parfois plus tôt ou plus tard. Il y a une grande variabilité dans ce domaine.

Certains bébés ne manifestent aucun symptôme particulier ni douleur. Pour d’autres, la souffrance peut être bien visible.

Voici les phénomènes qui peuvent vous mettre la puce à l’oreille :

  • l’enfant essaye de mordre tout ce qui passe à portée de ses mains,
  • ses gencives, ses joues sont plus rouges,
  • il bave plus que d’habitude,
  • il a du mal à dormir et/ou à manger,
  • il est grognon et pleure facilement,
  • il a une poussée de fièvre, parfois accompagnée de diarrhée.

Ces symptômes sont également ceux de maladies infantiles, notamment les otites ou une gastro-entérite. Il convient donc de consulter un pédiatre en cas de doute ou s’ils perdurent.

 

Sortie des dents : une douleur bien réelle

Lorsque les dents de lait commencent à sortir, elles percent la gencive. Ce phénomène peut provoquer chez cette dernière un gonflement, des irritations qui vont gêner voire être douloureuses pour le tout-petit. La sensibilité des gencives est alors exacerbée. Le fait d’exercer une pression peut soulager l’enfant, mais peut également lui faire mal. Cela explique que le bébé refuse de s’alimenter pendant quelque temps. Il faut alors veiller à ce qu’il reste bien hydraté et que cet état ne dure pas trop longtemps.

Quoi qu’il en soit, la douleur ressentie par votre bébé est bien réelle. Il est donc important de la prendre en compte. Elle peut durer quelques jours à plusieurs semaines, selon les enfants. En général, ce sont les toutes premières dents qui sont les plus douloureuses.

 

Comment soulager l’enfant ?

Spontanément, le bébé va chercher à mâchouiller un objet dur, on dit alors qu’il fait ses dents. Vous pouvez lui proposer un anneau dentaire spécialement étudié pour cela, que vous nettoierez régulièrement et méticuleusement. Cet anneau peut être refroidi, pour augmenter l’effet de soulagement par effet anesthésiant, en étant placé dans le réfrigérateur. Attention, ne le mettez pas au congélateur, un froid trop intense peut brûler la gencive.

Vous pouvez également proposer à votre enfant un petit morceau de pain, s’il est en âge d’en manger (à partir de 6-8 mois). Restez toujours à proximité et évitez de lui donner un aliment trop dur qui pourrait l’étouffer. De manière générale, favorisez, pour ses repas, des aliments froids.

Il existe également des solutions à base d’homéopathie et des gels anesthésiants locaux. Avant de les utiliser, parlez-en au pédiatre qui suit votre enfant et qui vous indiquera les produits les mieux adaptés.

Si vous voyez que votre bébé souffre beaucoup ou n’est pas soulagé par ce que vous lui proposez, n’hésitez pas à aller voir un médecin qui saura vous guider. Et n’oubliez pas qu’un câlin et un bisou sont aussi importants pour aider votre enfant à moins souffrir.

 

Alice du Laboratoire PediAct

 

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.