7 critères à prendre en compte pour bien choisir une crèche 

publié le: 25 août 2017

Enfant à la crèche critère pour choisir

Les crèches sont destinées à accueillir les enfants âgés de 2 mois et demi à 3 ans. Ces derniers étant amenés à y passer de longues heures, il est impératif de visiter différents établissements avant d’y inscrire son enfant. Vous serez ainsi plus rassuré au moment d’y laisser votre bout de chou.

À cet effet, la prise de décision concernant le choix de la crèche doit faire l’objet d’une réflexion, basée sur des critères bien précis.

1.   Un personnel qualifié

Le personnel de la crèche doit être qualifié : il doit disposer des diplômes et compétences nécessaires à la garde d’enfants âgés de 2 mois et demi-3 mois à 3 ans. De plus, veillez à choisir un établissement dans lequel les assistantes maternelles travaillent depuis plusieurs années.

Celles-ci doivent être capables de faire preuve de patience, être à l’écoute des besoins de l’enfant. Lors de la visite d’une garderie, le comportement du personnel éducatif avec les enfants doit être étudié : est-il à l’aise avec les nourrissons, adopte-t-il les bons gestes ?

2.   Les horaires d’ouverture de la crèche

Les horaires d’ouvertures sont généralement compris entre 7h30 et 18h30. Cette flexibilité permet aux parents de déposer leur bébé à la crèche avant de se rendre sur leur lieu de travail.

Vérifiez bien que la crèche sélectionnée propose des horaires en accord avec votre emploi du temps.

3.   L’espace mis à disposition des enfants

Le lieu dans lequel se trouve la crèche doit être exclusivement réservé à cet usage. Les pièces doivent être spacieuses, pour que les enfants puissent se sentir à l’aise lorsqu’ils jouent.

Les pièces principales doivent être éclairées par la lumière naturelle et présenter une bonne aération.

4.   Un cadre agréable et accueillant

Le cadre de la crèche doit être accueillant tout en répondant aux normes de sécurité. Par exemple, les prises électriques ne doivent pas être accessibles aux enfants, les coins de table pointus doivent être recouverts avec du caoutchouc, etc.

La décoration joue également un rôle essentiel. Outre l’aspect purement décoratif, celle-ci doit permettre aux jeunes enfants de développer leur curiosité.

5.   L’accueil réservé aux enfants

La période d’adaptation à un nouvel environnement varie en fonction des bébés. Néanmoins, lors des premiers jours, il est essentiel que l’un des deux parents soit présent et rassure son enfant qui peut être effrayé.

Dans les jours qui suivent, le papa ou la maman qui accompagne son enfant reste de moins en moins longtemps avec lui. Après trois ou quatre jours, l’enfant peut être laissé seul dès son arrivée à la crèche puisqu’il est désormais en terrain connu.

Discutez avec les assistantes maternelles présentes pour savoir comment elles gèrent cette transition.

6.   Les activités proposées aux enfants

Les activités sont destinées à favoriser le développement des enfants et à rythmer leur journée. Outre les jeux, ces journées comprennent également la sieste, les repas et les changements de couches. Les activités ludiques doivent répondre à un objectif éducatif : apprendre à partager des jeux, à vivre avec d’autres enfants, etc.

Les activités quotidiennes telles que le repas ou la sieste visent à structurer les journées des enfants et à instaurer des habitudes. Interrogez l’équipe sur les jeux prévus, les activités régulièrement organisées… C’est important de savoir comment votre enfant va être occupé quand vous n’êtes pas là.

7.   Les repas à la cantine

Le développement de l’enfant est étroitement lié à son alimentation. Les parents doivent régulièrement interroger les assistantes maternelles pour savoir si les repas de leurs enfants se déroulent bien.

Si l’enfant doit suivre un régime alimentaire spécifique, il est indispensable de prévenir le personnel de la crèche. Celui-ci doit également informer les parents des menus prévus.

 

Le choix d’une crèche demande du temps et de la patience. Il est judicieux de commencer à s’informer auprès des établissements dans les mois qui précèdent votre accouchement.