Dans notre découverte des acteurs de la santé pédiatrique, nous avons souhaité vous présenter l’association Sparadrap qui a pour mission de guider les enfants et leurs parents dans le monde de la santé. Soutien, apport d’informations, les bénévoles interviennent depuis plus de 20 ans pour soulager les petits malades et leurs familles.

Agir pour aider les enfants à l’hôpital

L’association Sparadrap, ce sont 300 bénévoles, un conseil d’administration formé de parents et de professionnels de la santé, une équipe de six permanents et un parrain célèbre, le Dr Michel Cymès. C’est également un site internet riche d’informations et de conseils : www.sparadrap.org.

Créée en 1993, cette association de loi 1901 a concrétisé de nombreux projets, avec trois objectifs principaux :

  • Lutter contre la douleur physique, psychologique et émotionnelle des enfants dans le milieu médical.
  • Guider, informer et préparer les petits et leurs proches à tout acte thérapeutique.
  • Mettre en valeur et favoriser le rôle des familles.

Toutes les actions mises en place permettent de limiter les peurs et le stress ressentis par l’ensemble des personnes concernées. Le dialogue entre familles et personnel médical est fortement encouragé et facilité, car c’est une clé essentielle pour apaiser le petit malade.

Informer pour apaiser les peurs des plus petits

L’association mène de nombreuses actions dans le domaine de l’information. Chaque année, elle édite des documents pédagogiques à destination des familles. Plus de 5,5 millions de supports ont été diffusés en 20 ans, dans toute la France, que ce soit dans les hôpitaux, les PMI (Protection maternelle et infantile), les crèches, les cabinets pédiatriques, les centres d’examens…

Ces documents abordent concrètement et de façon ludique tous les sujets concernant l’enfant et le milieu médical : prise de sang, opération, prévention, etc. Élaborés avec soin, ils sont validés scientifiquement et adaptés aux enfants et à leurs parents.

Le site internet est un support qui permet de toucher facilement le grand public. Régulièrement mis à jour et enrichi, il propose des espaces d’informations et de conseils adaptés aux différents publics : enfants, parents, professionnels de la santé. Chacun peut également partager son expérience via des témoignages. Jeux interactifs, dossiers pratiques sur des thématiques variées, adresses et liens utiles, textes de référence…

Former les professionnels de santé

Autre rôle important de l’association : la formation de l’ensemble du personnel médical amené à accueillir des familles et soigner des enfants. Chaque année, une trentaine de formations sont proposées afin d’aider les professionnels à adapter leur pratique.

En voici quelques exemples :

  • Utiliser les jeux pour bien accueillir et informer les familles.
  • Intérêt du massage et du peau à peau en néonatalogie.
  • Mieux soulager la douleur des petits.
  • Favoriser le partenariat enfant/parent/soignant…

Des supports d’information sont également proposés sous forme de guides, de posters ou de vidéos. Des outils utiles au quotidien sont régulièrement distribués, comme les réglettes d’auto-évaluation de la douleur, qui permettent à l’enfant de communiquer cette information essentielle aux soignants.

Enfin, l’association souhaite encourager et valoriser les pratiques innovantes développées par le personnel médical pour soulager les petits malades, afin que ces initiatives puissent faire boule de neige et servir à d’autres.

L’objectif de l’association Sparadrap est d’apporter un maximum d’informations, dans toutes les situations où l’enfant pénètre dans le monde médical : depuis un examen courant jusqu’à une hospitalisation importante, en passant par les maladies chroniques ou les situations de handicap. Sans oublier d’appuyer la mise en place, autant que possible, d’actions et de conseils de prévention. Elle travaille également pour favoriser la présence des parents et de la fratrie, notamment à l’hôpital, et permettre le dialogue avec les soignants, afin de créer les meilleures conditions de soin possible pour l’enfant.

Alice du Laboratoire PediAct

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.