publié le: 25 octobre 2017
catégorie: Autres sujets

Quand emmener son enfant chez l’ophtalmologue ?

Quand emmener son enfant chez l'ophtalmologue ?

De nombreux parents s’interrogent sur le bien-fondé de contrôler la vue de leur enfant dès le plus jeune âge. Surtout que les tout jeunes enfants ne sont pas soumis à l’obligation de consulter un ophtalmologue. Néanmoins, la majorité des troubles visuels décelés avant l’âge de 4 ans peuvent être corrigés à 100 %.

La première consultation d’un enfant chez l’ophtalmologue

Le pédiatre assure le contrôle de la vision d’un enfant lorsque celui-ci est âgé de 6 mois. Néanmoins, il faut attendre son entrée au CP, puis en 6ème, au cours des visites médicales obligatoires, pour que sa vision soit de nouveau contrôlée.

Cependant, il est préférable de ne pas attendre si longtemps entre deux contrôles. La première visite peut être effectuée entre 12 et 18 mois. L’ophtalmo, avant de procéder à la visite proprement dite, interroge les parents sur leurs antécédents familiaux, le déroulement de la grossesse, etc.

L’examen porte ensuite sur la recherche d’un strabisme ou d’une affection de la rétine, par exemple. Cependant, sachez qu’avant l’âge de 3 ans, il est impossible de détecter si l’enfant a des problèmes pour voir de près ou de loin.

À cet effet, il est conseillé de refaire une visite de contrôle après ses 3 ans.

Les fréquences de visite de l’enfant chez l’ophtalmologue

La fréquence des visites dépend essentiellement du déroulement du premier rendez-vous. Si ce dernier ne détecte aucune anomalie et que les antécédents familiaux ne donnent aucune raison de s’inquiéter, il n’est pas nécessaire d’y retourner chaque année.

Il est tout de même conseillé de surveiller régulièrement le comportement de son enfant. Certains signes ne doivent pas être négligés, notamment lorsqu’il plisse ou cligne des yeux, qu’il semble souffrir d’un strabisme, que ses yeux sont régulièrement rouges ou que ses pupilles ont un halo blanc. L’un de ces symptômes nécessite une prise de rendez-vous chez le spécialiste de la vue.

Pour les enfants scolarisés pour lesquels aucun rendez-vous n’est prévu dans un avenir proche, les parents doivent s’inquiéter s’ils se rendent compte que ce dernier ne semble pas intéressé par l’école, que ses résultats scolaires sont en baisse, qu’il plisse les yeux pour regarder la télévision ou lire ou qu’il évite de participer aux jeux de précision. Ces comportements peuvent découler d’un problème de vision.

 

Les troubles visuels à corriger avant l’âge de 6 ans

Avant 6 ans, l’intervention d’un ophtalmologiste est efficace sur le strabisme, la myopie, l’hypermétropie, la cataracte et l’astigmatisme. Le port de lunettes permet de corriger ces troubles visuels rapidement et d’éviter qu’ils n’empirent. Dans certains cas, cela peut même résoudre le problème et l’enfant retrouve une vue parfaite. Ce qui n’empêche pas une consultation annuelle pour vérifier que tout se passe bien.

 

La vision d’un enfant ne doit pas être négligée. Dès l’apparition des premiers signes qui laissent à penser que l’enfant souffre de troubles de la vue, les parents doivent l’emmener chez l’ophtalmologiste.

 

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.