Avec tout ce qu’on entend sur les pesticides, les maladies hormonales qui se développent ou encore la présence de plomb ou de métaux lourds dans l’eau ou l’alimentation… Tous les parents veulent le meilleur et le plus sain pour leurs enfants. C’est légitime. Faudrait-il alors adopter définitivement les petits pots et légumes bio pour son petit ?

 

Les différents choix pour nourrir son bébé

En tant que parent, vous avez accès à plusieurs solutions pour nourrir votre enfant :

  • Les fruits et les légumes de votre jardin (pratique quand vous vivez en maison avec du terrain, mais beaucoup moins quand vous vivez en appartement…)
  • Les produits du marché ou du supermarché (bio ou non)
  • Les produits classiques du commerce spécial bébé
  • Les petits pots tout prêts (dont certains sont labellisés bio)

Le choix qui s’offre à vous ne se limite pas à cette petite liste, mais elle représente ce qui est accessible pour la plupart des parents. Comment choisir entre les différentes marques d’alimentation infantile ? Comment être sûr que les ingrédients utilisés pour votre purée maison sont bons ?

 

Le risque zéro n’existe pas

Les petits sont vulnérables face aux microbes, bactéries et substances chimiques. Leur système immunitaire est encore construction et il est important de le préserver du mieux possible. N’oublions pas que, jusqu’à l’âge de 3 ans, le cerveau des enfants est sensible aux contaminants chimiques comme le PCB, les métaux lourds ou encore les pesticides. Ces substances augmentent les risques de maladie et peuvent être létales dans certains cas.

Le bio semble alors une bonne voie à suivre pour préserver votre petit de toutes ces agressions invisibles. Réalisées à partir d’une agriculture biologique, dépourvue d’utilisation de produits de synthèse et de pesticide, les recettes bio ont le vent en poupe.

Toutefois, n’oubliez pas que les produits issus de l’agriculture biologique ne sont pas garantis à 100% sans matière chimique.

 

Des contrôles obligatoires dans les filières pour bébé

Concernant les produits pour bébé (bio ou non bio), sachez que les contrôles de production sont extrêmement stricts et quasiment identiques à ceux imposés à la filière biologique. L’alimentation infantile est soumise à des règles et des contrôles réguliers, avant et après la mise sur le marché des produits.

Le syndicat des aliments français de l’enfance souligne qu’une succession de verrous de sécurité garantit aux parents un haut niveau de protection des aliments spécifiques pour bébés. Les colorants, les conservateurs, les édulcorants, les arômes artificiels ou encore les OGM sont totalement exclus des préparations pour bébés.

 

 

Les fabricants d’aliments pour bébé sont soumis à un cahier des charges très strict pour garantir aux parents une sécurité optimale. Vous n’êtes pas obligé de choisir une alimentation exclusivement biologique pour votre bébé. Dans la mesure du possible, privilégiez surtout les légumes et les produits de saison. Cela vous permet de minimiser l’ingestion de pesticides et de produits nocifs d’une production hors saison (notamment en serre et non en pleine terre).

 

À votre liste de courses !