Comme chaque année, à la fin du printemps, une journée très particulière est mentionnée dans notre calendrier : la fête des Mères. Toutes les mamans sont alors mises à l’honneur et c’est une occasion idéale pour leur rappeler à quel point nous les aimons. Mais ce sont aussi et surtout, des instants tendres et complices à partager avec son enfant, en famille.

Origine de la fête des Mères, une histoire millénaire

L’origine de cette célébration remonterait à la Grèce antique. À cette époque, au printemps, les Grecs honoraient Rhéa, titan féminin, fille de Gaïa (la Terre) et d’Ouranos (le Ciel) et mère de Poséidon et de Zeus.

Cette tradition se poursuivit à l’époque romaine où les Romains rendaient hommage aux mères et aux femmes, les « Matronalia », qui se rassemblaient au temple afin de recevoir présents et argent.

Mais ce n’est seulement qu’au XIXe siècle, en France, que Napoléon évoqua l’idée d’une fête qui célèbrerait toutes les mamans au printemps, afin de souligner l’importance des valeurs familiales et de la fécondité. En 1906, en Isère, sont alors célébrées les premières cérémonies en l’honneur des mères les plus méritantes…

Il faudra cependant attendre juin 1918 pour que la tradition s’étende au reste du pays, où, à Lyon, la première « Journée des mères » est fêtée en hommage à toutes les femmes ayant perdu un fils lors de la guerre.

Le 25 mai 1941, la journée de la fête des Mères est officialisée et inscrite au calendrier.

Comment organiser cette journée unique avec son tout-petit ?

La première interrogation repose souvent sur le choix du cadeau à offrir à la maman. Certes, si l’enfant est en âge d’être scolarisé, il y a de fortes chances qu’il lui prépare avec sa maîtresse/son maître un joli cœur en pâte à sel ou encore un magnifique collier de nouilles. Bien entendu, ce présent sera du plus bel effet et votre tout-petit, très fier de sa réalisation.

Cependant, ce jour exceptionnel peut aussi être l’occasion d’éveiller l’enfant à de nouvelles activités et de partager avec lui de tendres moments de complicité. Car il y a mille et une façons de faire plaisir à sa maman, même lorsque l’on est encore très jeune !

Avec ses petites mains et son énergie débordante, proposez-lui un atelier bricolage qui lui permettra de réaliser de jolis cadeaux :

  • Les fleurs sont toujours mises à l’honneur le jour de la fête des Mères. Mais aussi belles soient-elles, elles fanent. Aussi, pourquoi ne pas réaliser de jolies fleurs en papier ? Avec quelques feuilles de papier crépon ou de soie aux coloris variés, une paire de ciseaux et un peu de ficelle, votre tout-petit va développer sa créativité et s’entraîner au découpage tout en s’amusant. Rassemblez les feuilles, pliez-les ensemble en accordéon, nouez-les au milieu avec un bout de ficelle, découpez les bords afin de former les pétales, puis dépliez les feuilles délicatement une à une.
  • Les photos mises en valeur sont toujours de précieux cadeaux auxquels les mamans sont très sensibles. Un pêle-mêle de photos réunissant les jolies frimousses de la maisonnée saura à coup sûr toucher le coeur de Maman. Avec un morceau de carton, une grande feuille de papier de couleur pour le recouvrir, de la colle, des ciseaux, des feutres ou des crayons de couleur et quelques photos, votre enfant confectionnera un superbe cadeau. De plus, ce travail soigné et précis développera sa motricité fine.
  • Une jolie table décorée, toutes les mamans en rêvent ! Un simple dessin de votre enfant peut se transformer en un set de table unique. Une manière originale pour égayer votre repas où il sera fier de présenter ses œuvres. Avec quelques feuilles de papier à dessin, des crayons de couleur, des feutres ou de la peinture, de la colle, des ciseaux et un peu de plastique transparent adhésif, aidez-le à réaliser un décor de table festif et personnalisé.

Quelques recommandations essentielles pour les petits apprentis bricoleurs

Avec peu de matériel et juste un peu de votre temps, votre tout-petit sera heureux de participer à la préparation de cette journée si particulière. Mais attention, pour que ces instants ne se terminent pas en larmes, il est important de respecter quelques consignes de sécurité, quels que soient le cadeau et l’activité que vous décidez de réaliser avec lui.

Ne le laissez jamais seul :

  • Manipuler des ciseaux, car il pourrait se couper.
  • Jouer avec des perles, car il pourrait en avaler ou en inhaler.
  • Manier des outils (marteau, tournevis, clous, etc.), car il pourrait se blesser.

Enfin, ne perdez pas de vue que la motricité fine ne se développe pas à la même vitesse chez tous les enfants. Certains seront, par exemple, plus habiles que d’autres pour manier des ciseaux et découper une feuille, ou encore pour tenir un crayon. Pour progresser, le tout-petit a besoin d’être épaulé et félicité. La préparation de la fête des Mères est une occasion rêvée pour l’encourager à devenir plus autonome et partager avec lui des instants complices.

Alice du Laboratoire PediAct