publié le: 25 août 2014
catégorie: Allergologie

L’asthme de l’enfant et l’intérêt des chambres d’inhalation

asthme enfant

L’asthme est une maladie chronique définie comme étant une inflammation de l’arbre respiratoire (bronches et bronchioles).  Elle se traduit par une difficulté à respirer, un essoufflement, une respiration sifflante et un sensation d’oppression dans la poitrine. De plus en plus fréquent chez les jeunes, l’asthme atteint près de 10% des enfants scolarisés, mais touche aussi les nourrissons.

Déceler précocement l’asthme est essentiel afin de prendre en charge rapidement cette pathologie et assurer ainsi un rythme de vie normal aux enfants malades.

Les causes de l’asthme de l’enfant

Comme l’explique l’OMS, l’Organisation Mondiale de la Santé, les causes profondes de l’asthme restent encore floues : “On n’a pas encore complètement élucidé les causes profondes de l’asthme. Les plus gros facteurs de risque sont liés à l’association d’une prédisposition génétique et à l’exposition à des substances et des particules présentes dans l’environnement qui sont inhalées et peuvent provoquer des réactions allergiques ou irriter les voies respiratoires”.

Si une prédisposition génétique à l’asthme est un facteur reconnu, l’environnement tient aussi une place importante : allergènes à l’intérieur des habitations (par exemple, les acariens et les moisissures), allergènes extérieurs (par exemple, le pollen), pollution de l’air, produits chimiques, squames et poils d’animaux ou encore fumée de tabac et émotions fortes.

Les symptômes de la crise d’asthme chez l’enfant

Lorsqu’un enfant est confronté à l’un de ces facteurs déclenchant, ses poumons se défendent contre l’agression et il a du mal à respirer, car l’air est emprisonné à l’intérieur, ce qui bloque sa cage thoracique. Sa respiration devient alors sifflante, l’enfant est essoufflé et a une toux irritante.

La crise d’asthme peut se déclencher à n’importe quel moment de la journée, mais c’est souvent la nuit qu’elle survient, car l’enfant est réveillé par sa toux et a du mal à respirer.

Il n’est pas rare qu’une crise d’asthme survienne lors d’une activité sportive ou d’un effort physique important qui déclenche alors une hyperventilation (augmentation de la ventilation pulmonaire) et assèche les voies aériennes.

S’il est parfois difficile de diagnostiquer l’asthme chez un jeune enfant, car il a du mal à exprimer sa gêne, il est important de consulter un médecin lorsque certains signes apparaissent : toux sèche essentiellement nocturne, fatigue, essoufflement, toux après l’effort, respiration sifflante ou encore bronchites à répétition.

Traiter l’asthme de l’enfant avec les chambres d’inhalation

Afin que l’asthme d’un enfant soit traité rapidement et qu’il ne s’aggrave pas, il est essentiel de le diagnostiquer le plus tôt possible. L’asthme chronique nécessite un traitement de fond, parfois à long terme, qu’il ne faut pas négliger.

Pour ce traitement de fond, la chambre d’inhalation est un dispositif médical indispensable pour l’administration des traitements inhalés prescrits. Pour être efficaces et soulager rapidement le patient, les produits inhalés (bronchodilatateurs ou corticoïdes) doivent atteindre les étages profonds de l’arbre respiratoire (bronches).

Les critères de choix d’une chambre d’inhalation efficace et fiable reposent sur des caractéristiques précises. Une bonne chambre d’inhalation doit comporter :

– Un faible volume d’espace mort (les jeunes enfants ont une petite capacité respiratoire),

– Une valve expiratoire afin de contrôler la bonne prise du traitement,

– Une valve anti-retournement avec une faible résistance pour une meilleure assimilation du traitement,

– Un masque adapté à la morphologie des plus jeunes enfants,

–  Le marquage CE qui assure que la chambre d’inhalation répond aux normes de qualité.

Pour vous conseiller et vous guider dans le choix d’une chambre d’inhalation conforme aux besoins de votre enfant, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre médecin ou de votre pharmacien.

Totalement conçues et adaptées aux nourrissons et jeunes enfants, les chambres d’inhalation s’ajustent à la physiologie de chacun grâce à différentes tailles de masque ainsi qu’à tous les embouts d’aérosols-doseurs.

La chambre d’inhalation est comme un “réservoir” interposé entre la bouche et l’aérosol-doseur qui, d’une simple pression, libère le médicament à inhaler. Ce dernier est ainsi directement déposé dans les voies aériennes et de moindre manière dans la bouche et la gorge ce qui peut éviter un certain nombre d’effets secondaires. De plus, les chambres d’inhalation permettent de répondre à la problématique de la synchronisation entre l’inspiration et la libération du traitement, puisque le médicament peut être inhalé une fois dans la chambre.

Les chambres d’inhalation sont donc particulièrement utiles et recommandées pour faciliter la prise médicamenteuse des enfants souffrant d’asthme, tout en offrant confort et administration optimale des traitement via des aérosols-doseurs.

Alice du Laboratoire Pediact

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.

 





Téléchargez votre guide pediact chambre d'inhalation