Une bonne hygiène bucco-dentaire s’apprend dès le plus jeune âge. Le brossage des dents est un geste quotidien essentiel pour que votre enfant garde de belles dents en bonne santé. Enseigner et instaurer les bons réflexes aux tout-petits sont les bases pour un apprentissage réussi.

À quel âge doit-on commencer le brossage des dents ?

Le capital dentaire se forme très jeune et il n’est jamais trop tôt pour y prêter la plus grande attention.

L’Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire, l’UFSBD, recommande de nettoyer la bouche du nourrisson avec une compresse imbibée d’eau tiède ou de sérum physiologique, avant l’apparition des premières dents.

Dès la première dent, en général vers l’âge de 6 mois, le brossage est fortement recommandé, car la plaque bactérienne (ou dentaire) n’épargne pas les tout-petits.

En commençant tôt cette initiation, le brossage après chaque repas devient plus facilement un geste routinier. Ce n’est pas parce que les dents de lait seront un jour remplacées par les dents définitives qu’il faut les négliger. Bien au contraire, un brossage quotidien permet de préparer leur arrivée et favorise la prévention des caries.

De bons gestes pour de belles dents

Avant l’âge de 2 ans, il est difficile pour un tout-petit de se brosser les dents seul. Prenez-le dans vos bras ou sur vos genoux et effectuez de petits mouvements circulaires sur ses dents, de haut en bas, avec une brosse à poils très souples, adaptée à son jeune âge, et qui ne risque pas d’irriter ses gencives.

Tant que votre enfant ne maîtrise pas une bonne technique de brossage et ne sait pas recracher, n’utilisez pas de dentifrice, faites le brossage avec de l’eau une fois par jour. Un enfant en bas âge adore imiter les grands : profitez-en pour vous laver les dents avec lui et lui expliquer les gestes que vous faites.

À partir de 2 ans, l’idéal est d’habituer votre enfant à se laver les dents après chaque repas. L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé, l’ANSM préconise l’utilisation d’un dentifrice contenant une faible concentration de fluor (dosage < à 600 ppm, particules par million), en raison du risque d’ingestion.

L’alimentation de votre enfant contenant déjà du fluor, un surdosage peut entraîner une fluorose à l’âge adulte, caractérisée par un jaunissement des dents et une détérioration de l’émail. L’équivalent d’un grain de riz de dentifrice sur sa brosse à dents est amplement suffisant.

Vers 3-4 ans, votre enfant commence à se laver les dents seul, même si sa gestuelle n’est pas encore parfaite. Assurez-vous qu’il brosse bien ses dents en faisant des mouvements de va-et-vient des incisives vers les molaires. Là aussi, privilégiez un dentifrice à faible teneur en fluor (< à 1000 ppm), ainsi qu’une brosse à dents adaptée à sa bouche et facile à prendre en main.

Ce n’est que vers 6 ans que l’enfant coordonne mieux ses gestes et que le brossage permet d’assurer une hygiène dentaire satisfaisante. Faites preuve de fermeté pour que le brossage ait lieu au moins 2 fois par jour pendant une durée minimum de 2 minutes. Son dentifrice peut contenir une concentration de fluor un peu plus forte (< à 1500 ppm) et les poils de sa brosse à dents doivent être toujours souples.

Dès l’âge de 3 ans, l’utilisation d’une brosse à dents électrique peut également être une bonne alternative pour son apprentissage quotidien. Elle constitue un moyen de prévention efficace contre les caries et améliore l’élimination de la plaque dentaire, à condition de faire le même brossage sur chaque face de chaque dent.

Alice du Laboratoire PediAct

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.